Loading




tourmagazine.fr



Notez
Vendredi 19 Mars 2010 - 07:29

Voyages : l'Arabie Saoudite s'ouvre aux touristes


L'agence de voyages FTF Voyages vient d'obtenir l'autorisation des autorités saoudiennes pour envoyer des touristes dans le royaume. Une première dans le monde du tourisme. Elle est, pour l'instant, la seule à proposer des circuits en Arabie Saoudite. L'occasion de découvrir un pays jusqu'à présent fermé, un patrimoine méconnu mais surtout un peuple.



L'Arabie Saoudite regorge de merveilles à découvrir - DR
L'Arabie Saoudite regorge de merveilles à découvrir - DR
Des touristes en Arabie Saoudite ? L'idée est un peu saugrenue. Pourtant le royaume saoudien recèle de nombreuses merveilles à découvrir.

Et c'est justement pour faire découvrir cette destination rare à tous les curieux, musulmans ou non, que l'agence FTF Voyages a décidé de demander l'autorisation d'envoyer des touristes en Arabie Saoudite aux autorités locales.

Spécialistes des voyages de pèlerinages depuis plus de 15 ans, les responsables de l'agence ont su faire valoir leur expertise du terrain pour décrocher une dérogation.

"Nous avons obtenu une dérogation de la part des autorités saoudiennes grâce à nos bonnes relations avec elles. Elles nous connaissent et connaissent notre sérieux", commente Ary Toledano, à l'origine du projet pour FTF Voyages.

Car jusqu'à présent, l’Arabie Saoudite ne délivrait pas de visas de tourisme. "Les seuls étrangers admis dans le Royaume sont les hommes d’affaires (y compris les travailleurs immigrés) ou les musulmans effectuant le pèlerinage à la Mecque", comme le rappelle le Quai d'Orsay dans sa rubrique Conseils aux Voyageurs.

Des exceptions sont également possibles pour des "visas de visite" pour les familles des étrangers résidant dans le pays.

Cette dérogation est une première dans le monde du tourisme. L'gence de voyages de la Tour Essor à Pantin est, pour l'instant, la seule à proposer des circuits à partir de 4 personnes minimum en Arabie Saoudite.

Pour les femmes, aucune obligation de porter le foulard

Partir en voyage en Arabie Saoudite pose certaines questions. Et notamment sur le statut des femmes. Une touriste peut-elle voyager tranquillement dans le Royaume ?

Ary Toledano balaie l'inquiétude. "Une femme de plus de trente ans n'aura aucun problème. Quatre femmes de plus de trente ans peuvent tout à fait partir seules avec nous pour découvrir l'Arabie Saoudite. La question se pose seulement pour les femmes de moins de 30 ans. Elles devront être accompagnées de leur père, de leur mère ou de leur mari. C'est la seule contrainte".

En ce qui concerne le foulard, même mise au point. "Il n'y a bien aucune obligation d'en porter un, et j'insiste, aucune obligation", ajoute le responsable. Seuls certains lieux religieux pourront le demander sur les cheveux. "C'est ensuite une question de respect envers les populations locales, qui peuvent trouver ça choquant".

Touristes musulmans, non musulmans, l'Arabie Saoudite se laisse découvrir

Ces circuits sont l'occasion de découvrir un pays jusqu'à présent fermé, un patrimoine méconnu mais surtout un peuple.

L'Arabie saoudite reste l'un des derniers pays inexploré, loin du tourisme de masse, "où se trouvent en abondance : merveilles culturelles, réserves marines, sites archéologiques, musées d’histoire et de tradition", précise la brochure de l'agence.

C'est même dans cette région que sont apparues des sciences comme l’astronomie, la médecine, les mathématiques, l’écriture.

Une destination pour les amoureux d'archéologie, mais aussi pour les passionnés de désert et de vastes étendues. Hofuf, la capitale de la plus grande oasis du monde est une destination à découvrir sans hésiter. C'est de là que proviennent la plupart des dattes consommées en Occident.

"Les plongeurs pourront aussi trouver leur bonheur avec les nombreux spots de plongée que le littoral présente et là aussi, tout est à explorer", commente Ary Toledano.

Seul restera inaccessible aux non musulmans, l’intérieur du périmètre des lieux saints de la
Mecque (Djedda) et de Médine.

Côté hébergement, Hilton, Radisson... les touristes dormiront dans les grands hôtels du pays. "Nous pouvons aussi organiser des hébergements chez l'habitant, style maison d'hôtes. C'est délicat, pour l'instant, car les habitants ne sont pas habitués aux touristes. Mais ça viendra", explique le technicien.

Seul bémol, qui dit destination rare, dit budget. Il faut compter au moins 4 000 euros par personne pour un voyage d'une dizaine de jours à 4, comprenant, les transports, l'hébergement et les services d'un chauffeur et d'un guide anglophone.

Plus d'information : FTF Voyages au 01 57 42 19 70, ou ftfvoyages@orange.fr

Vendredi 19 Mars 2010 - 07:30
C. Ex.

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com