Loading




tourmagazine.fr

Notez
Vendredi 28 Janvier 2011 - 15:10

Les Bouches-du-Rhône : Aix-en-Provence, les sites incontournables


A Aix, les monuments se découvrent en flânant dans les rues… Eglises et hôtels particuliers comme fil conducteur de la visite. On y trouve des musées de renommée : peinture, objets d'art, costumes et faïence… pour découvrir Aix des plus belles manières.



La cathédrale Saint-Sauveur d'Aix-en-Provence - DR
La cathédrale Saint-Sauveur d'Aix-en-Provence - DR
Cathédrale Saint-Sauveur
Véritable patchwork architectural, la cathédrale Saint Sauveur a traversé les siècles en conservant dans sa pierre la trace des époques révolues. Edifiée, selon la légende, sur un temple païen, elle fut sans cesse remaniée et unit trois nefs de styles différents (roman, gothique et baroque) que flanquent un baptistère hérité de l'antiquité et un cloître du XIIe siècle.

Cloître Saint-Sauveur
Du second Art roman provençal, l'élégant cloître de la cathédrale Saint-Sauveur séduit par ses dimensions modestes, l'homogénéité de ses galeries et la légèreté de sa structure. Il fut aménagé à la fin du XIIe siècle et présente une grande variété de colonnettes à cannelures.

Eglise de la Madeleine
Sur l'emplacement de l'ancien couvent des Prêcheurs, cette église-musée recèle de nombreuses œuvres d'artistes ayant vécu à Aix, dont l'exceptionnel Retable de l'Annonciation datant de 1444. C'est ici que fut baptisé Paul Cézanne.

Eglise Saint Jean de Malte
L'église a été construite dans un style gothique élégant. Son clocher lance contre le ciel une flèche effilée dont la base s'entoure de gâbles. Reconstruite de 1272 à 1278, l'église est le premier monument gothique de Provence. Les chapelles qui bordent l'unique nef voûtée renfermaient autrefois les riches tombeaux des comtes de Provence de la Maison de Barcelone.

Hôtel de ville
Installée depuis le XIVe siècle au pied de la tour de l'Horloge, l'Hôtel de Ville est l'œuvre de l'architecte Pierre Pavillon, pour sa grande majorité, assisté de JC. Rambot et J. Fosse. Véritable inspiration des palais italiens : jeu de lignes, d'ombre et de lumière, concepts baroques, escalier dit "à l'impérial", conçu pour magnifier le pouvoir municipal.


Les musées d'Aix-en-Provence

Le musée granet d'Aix-en-Provence - DR
Le musée granet d'Aix-en-Provence - DR
Musée du Vieil Aix
Depuis 1930, ce musée abrite dans un magnifique hôtel particulier du XVIIe siècle, les collections rassemblées par M.Estienne de Saint Jean et M.Provence : mobiliers, santons, costumes voisinent avec des tableaux, paravents et faïences… une belle évocation des traditions d'Aix et de son terroir. A découvrir absolument : les marionnettes en bois de la crèche parlante et de la Fête-Dieu.

Musée Granet
Doté du label "musée de France", le musée Granet est un lieu incontournable d'Aix-en-Provence !
Les collections permanentes en font un des plus riches musées de Province avec des œuvres majeures de la peinture française du XVIe au XXe Siècle et des différentes écoles hollandaise, flamande et italienne. A découvrir sans hésiter !

Musée Vendôme
Entouré d'un parc à la française, le Pavillon de Vendôme offre au public le cadre et la décoration intérieure d'une demeure aixoise du XVIIIe siècle… meubles, peintures, objets d'art de la fin du XVIIe et début du XVIIIe siècles et portraits d'anciens hôtes font la richesse du musée. Des œuvres modernes sont exposées occasionnellement… un choc dans l'espace temporel éblouissant !


Dans les alentours d’Aix-en-Provence

Salon-en-Provence dominée par le château de l’Empéri - DR
Salon-en-Provence dominée par le château de l’Empéri - DR
Le site d’Entremont 
Il s’agit d’un site archéologique. Il témoigne de l’histoire des Salyens, les premiers habitants de la campagne aixoise.

La route du Tholonet
En empruntant cette route, vous partez directement sur les traces de Cézanne. Elle mène vers la montagne Sainte-Victoire, celle qui inspira tant le peintre français. Au fil des kilomètres, vous pouvez admirer les bastides aixoises des XVII et XVIIIe siècles. Avec leur architecture de pierre, leurs jardins et leurs sculptures, elles caractérisent l’art de vivre à l’aixoise : un goût pour la beauté. Voir la Mignarde, la Gaude, Lanfant sur la route des Pichinats ou encore le plateau de Puyricard.

La fondation Vasarely
Elle accueille les œuvres de Cézanne dans un édifice contemporain qui vaut le détour.

Salon-de-Provence
La ville vaut aussi le détour. Elle est dominée par le château de l’Empéri, depuis le IXème siècle, et l’ancienne ville fortifiée. A ses pieds, la vieille ville piétonnière, l’église Saint-Michel, la tour de l’horloge. Plus loin, ne loupez pas l’église Saint-Laurent, bel ensemble architectural médiéval. La ville militaire est, elle, située à l’écart. Elle est organisée autour de la base aérienne et de l’école de l’air où se forment les pilotes de la patrouille acrobatique de France.

Lamanon
Petit village au nord de Salon-de-Provence et en plein cœur des Alpilles, Lamanon se visite pour ses habitats troglodytiques des grottes de Calès.

Saint-Cannat
Une escale idéale pour les enfants : ils découvriront avec enthousiasme le village des automates.

Saint-Rémy-de-Provence
Il reste quelques beaux vestiges de l'époque romaine : arc de triomphe, mausolée des Julii… La ville actuelle présente un ensemble de maisons en pierre construites de l’époque médiévales à nos jours. A l’extérieur, le monastère de Saint-Paul de Mausole appelle à la visite : c’est là, dans cet édifice romain remanié jusqu’au XVIIIe siècle, que fut accueilli Van Gogh.

Maillane
Ce village est celui de Frédéric Mistral, prix Nobel de littérature, fondateur du mouvement de conservation des traditions et de la langue provençale au XIXème sicle. A voir : le museon Mistral dans la maison de l’écrivain.

Tarascon sur les rives du Rhône - DR
Tarascon sur les rives du Rhône - DR
Tarascon
Aux rives du Rhône, sur la voie romaine Domitia, voisine de Beaucaire, où un grand marché se tenait à l’époque médiévale, la ville vaut le détour. Le château du roi René est très bien conservé. La ville est aussi une fabrique renommée de tissus provençaux, à ne pas rater.

La citadelle des Baux
Au cœur même des Alpilles, la citadelle des Baux est un ensemble fortifié remarquable par le site et l’architecture du Moyen Age au XVIème siècle. Faîtes aussi un détour dans le musée des Santons.

Fontvieille
Une halte s’impose pour retrouver les mots de Daudet sur les paysages de Fontvieille. Visiter le moulin de Daudet. A deux pas, arrêtez-vous dans le village de Mouriès pour y goûter l’huile d’olive des Baux.

La Maison de la Sainte-Victoire
Cette structure d’accueil et d’information vise à sensibiliser les visiteurs à la fragilité de notre environnement. Son espace muséographique, sa salle d’exposition et son sentier de découverte proposent à tous les publics, touristes, scolaires et autres randonneurs, une découverte active d’un patrimoine dont la protection devient ainsi l’affaire de tous.

Le Parc naturel régional des Alpilles
Le Parc Naturel Régional des Alpilles est un point d’information visant à sensibiliser un large public sur la protection de l’environnement camarguais. A ce titre, les visiteurs peuvent découvrir toutes les activités humaines et naturelles dédiées à la sauvegarde de ce milieu protégé. Une immense baie vitrée leur permet également d’observer les oiseaux dans leur biotope naturel.

Vendredi 8 Avril 2011 - 09:40
la rédaction

Le Guide Bouches du Rhône





RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com