Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 9 Décembre 2009 - 11:50

J'ai testé pour vous... le plus gros navire de croisière du monde

Jean Da Luz était à bord du navire "Oasis of the seas"


La rédaction de TourMaGazine.fr a testé pour vous le plus grand bateau jamais construit au monde : l'Oasis of the seas (*). Propriété de l'américaine Royal Caribbean Cruise, 2e compagnie mondiale, ce bateau est le fruit d'un nouveau concept : la ville flottante conçue à la fois comme moyen de transport et destination finale du croisiériste. Complètement bluffant ! Prêt pour un tour ? Suivez le guide.



Pour me remettre de mes émotions, une courte pause sur la terrasse de la Royal Suite (185 m2), l'une des plus grandes au monde sur un bateau
Pour me remettre de mes émotions, une courte pause sur la terrasse de la Royal Suite (185 m2), l'une des plus grandes au monde sur un bateau
Tout le monde l'a vu à la télé. Il a fait la "Une" des médias du monde entier avec ses 366 mètres de long, 63 mètres de large et tout autant de haut.

Il faut dire que ce n'est pas tous les jours que l'on a l'occasion d'embarquer à bord d'un OFNI (objet flottant non identifié).

Mais est-on vraiment sûr d'être à bord d'un bateau ? La question mérite d'être posée. Car avant d'arriver au 17ème pont, ce n'est pas vraiment évident...

Mais commençons par le commencement. L'Oasis of the seas a été construit par la 2e compagnie de croisières mondiale : Royal Carribean Cruise (RCCL).

Il aura dans quelques mois un sister ship, autrement dit un bateau-jumeau qui aura pour nom "Allure of the seas". Inutile de traduire n'est-ce pas ?

Central park : un bateau où poussent de vrais arbres

J'ai testé pour vous... le plus gros navire de croisière du monde
Le principe : proposer une offre originale et jamais vue sur un navire de croisières à une clientèle américaine mature et blasée par des années de ronds dans l'eau aux Caraïbes.

Et de l'originalité, le bougre en a à revendre ! Imaginez un immeuble haut de 20 étages, avec une cour intérieure très verte et des balcons donnant dessus.

Une sorte de "Fenêtre sur cour" (sans le suspense) où vous pouvez, le soir venu, regarder les badauds qui arpentent "Central park".

Mais oui, vous avez bien lu : sur cette promenade, des dizaines de plantes, d'arbres et d'arbustes, de parterres de fleurs, le tout soigneusement sélectionné pour son élégance, composent un véritable jardin, avec des spécimen grimpant jusqu'à 7 mètres de haut.

Tout autour, des restaurants, une pizzeria et même un bar à vin très select complètent l'ensemble.

Auparavant, vous êtes obligatoirement passé par la Royal Promenade et là, encore, le visiteur en prend plein les mirettes. Une superbe Delahaye cabriolet rutilante accueille les croisiéristes.

Des pizzerias, des bars, des restaurants, des magasins, des salles de spectacles, déploient les fastes que l'on imagine dans un lieu où, comme aux Galeries Lafayette, il se passe toujours quelque chose.

Royal Promenade : une superbe Delahaye cabriolet, rutilante

J'ai testé pour vous... le plus gros navire de croisière du monde
Il faut dire que près de 6000 passagers (8 000 en comptant les membres d'équipage) embarqueront chaque semaine sur le dernier fleuron de la RCCL pour une semaine de balade qui les mènera de Fort Lauderdale (Miami) à... Fort Lauderdale.

Autant dire que l'animation et la foule sont assurées et qu'à moins d'être dépressif, on aura du mal à ne pas trouver loisir à son pied (marin) sur ce bateau.

C'est d'ailleurs la première différence que l'on note avec d'autres : ici on est un peu comme dans un Club, avec des animations permanentes, de la musique d'ambiance et du monde toujours un peu partout. On hésite entre la galerie commerciale, Disneyland et Universal Studios. Bref, c'est-la-fête !

La fête c'est aussi la foire... et on n'en est pas très loin. D'abord on remarque ce (vrai) manège avec ses (magnifiques) chevaux de bois puis, quelques dizaines de mètres plus loin, l'AquaTheater et son amphitéâtre qui peut accueillir 600 personnes. Ici tout est dédié au spectacle et aux loisirs.

Deux redoutables vagues de surf dans la H20 Zone

Un superbe spot à Hawai ? Non, la vague de surf de l'Oasis of the seas !
Un superbe spot à Hawai ? Non, la vague de surf de l'Oasis of the seas !
Les ballets aquatiques rythmés par les plongeons de plusieurs dizaines de mètres de haut dans un bassin profond d'à peine 5 mètres, s'enchaînent.

Et si le coucher de soleil ne flirtait pas avec la ligne d'horizon, on se serait colleté avec cet impressionnante tyrolienne (Zip Line) qui permet aux plus téméraires de survoler les 63 m de haut du bateau ou encore ce mur d'escalade dont la trentaine de mètres serpente comme un défi sur la paroi métallique.

Mais tomorrow is another day (*) comme on dit aux States et ce soir, nous allons nous amuser, car c'est encore ce qu'on fait de mieux ici.

Demain, les 2 redoutables vagues de surf dans la H20 Zone attendent les Kelly Slater en herbe, pendant que les parents se la coulent douce.

Pour cela, ils ont le choix : jaccuzzi, piscines ou se dorer la pilule dans le solarium. Plan B : des papouilles en veux-tu en voilà dans les 250 mètres carrés de spa ou à fond la forme sur des engins à faire transpirer un inouit.

Holiday on Ice vous en met plein les mirettes !

J'ai testé pour vous... le plus gros navire de croisière du monde
Pendant ce temps, les enfants ont deux options : s'adonner à leurs jeux favoris dans la Youth Zone qui compte ou batifoler comme des petits fous dans le véritable parc aquatique sur le quel veille une pieuvre géante tentaculaire et multicolore. Le pied, quoi !

On en finirait pas de raconter tout ce qui se passe à bord. Les suites somptueuses, le bar ascensionnel, la bibliothèque, le mini-golf, la patinoire (mais oui !) où chaque soir Holiday on Ice vous en met plein les mirettes.

Bref, vous aurez difficilement assez d'une semaine pour faire le tour de tout ce que propose cette ville flottante de 8 000 âmes. Une ville dont on a du mal à vous arracher. Même en escale.

Si vous avez déjà fait des croisières et que vous voulez connaître de nouvelles sensations, précipitez-vous pour réserver. Si pour vous la croisière c'est le voyage d'île en île, de port en port, alors passez votre chemin !

(*) l'Oasis des Mers
(*) "Fenêtre sur cour" - film culte de 1954 de Hitchcock avec James Stewart et Grace Kelly
(*) A chaque jour suffit sa peine

Pratique

- Les prix de la croisière varient en fonction de la période
- Il faut ajouter le vol A/R au tarif du séjour en port-port
- Les pourboires sont compris
- Certains restaurants doivent être réservés
- Les boissons sont à supplément, selon les catégories
- Internet par satellite, performant, mais Wi Fi déficient lors de notre test
- N'oubliez pas que vous devez être en possession d'un passeport biométrique
- Vous devrez vous inscrire en ligne (en anglais) avant de monter à bord et choisir vos options
- Vous devez également obtenir l'accord du site
ESTA qui permet les formalités de douane américaines
- Un ambassadeur francophone est à bord
- Les journaux de bord quotidiens sont traduits en français
- Un minimum d'anglais basique est souhaitable
- Site internet
: www.oasisoftheseas.com
- Représentant France : Latitude Sud - www.latitudesud.fr

Jeudi 21 Avril 2011 - 14:52
Jean da LUZ en Floride



News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com