Loading




tourmagazine.fr



Notez
Samedi 12 Février 2011 - 15:35

J'ai testé pour vous... la ligne Marseille - Nantes avec Ryanair


Vous n'avez jamais osé voler sur une compagnie low cost ? Peur de tomber sur une compagnie au rabais ? Pour tout savoir de ces transporteurs dits à bas coûts, TourMaGazine.fr a envoyé en mission l'une de ses journalistes pour tester le trajet Marseille-Nantes à bord d'un Boeing 737-800 de Ryanair.



On accède à l'avion de Ryanair à pieds. Le placement à bord est libre. La règle est simple : premier arrivé, premier assis - DR
On accède à l'avion de Ryanair à pieds. Le placement à bord est libre. La règle est simple : premier arrivé, premier assis - DR
Si Mickeal o'Leary, le sulfureux patron de Ryanair, était prêt à vous grappiller le moindre centime lors de la réservation en ligne sur le site de la compagnie (Voir notre précédent article sur Ryanair), en sera-t-il autant lors de l'embarquement ?

Pour le savoir, TourMagazine.fr a envoyé en mission l'une de ses journalistes pour tester le vol Marseille-Nantes opéré par Ryanair.

L'objectif était clair : éviter de payer des frais supplémentaires à l'aéroport.

Car une fois le billet réglé en ligne, votre porte-monnaie n'est pas tout à fait à l'abri : Mickeal o'Leary se cache peut-être dans un recoin de l'aéroport, près à lui mettre la main dessus.

Pour éviter toute mésaventure, voici les 4 règles d'or à respecter absolument :
- sur le site de Ryanair tu t'enregistreras (jusqu'à 4h avant le départ, n'oubliez pas aussi d'enregistrer en ligne votre bagage de soute si vous en avez un)

- de ton domicile tu imprimeras ton coupon d'enregistrement

- d'un seul et unique bagage cabine (20x40x55 cm*) de moins de 10 kg tu t'équiperas (les sacs à mains et sacoche doivent être placés dans le bagage à main principal)

- tes papiers d'identité tu présenteras

Si vous ne suivez pas ces conseils, l'addition peut se révéler salée : l'émission de votre titre de transport à l'aéroport vous coutera par exemple environ 40 € !

Au départ de Marseille, Ryanair décolle de l'aérogare low cost MP²

C'est donc avec toutes ces précautions que je me suis présentée à l'aérogare MP², de l'aéroport Marseille-Provence, Terminal low cost.

Ici le service est dit "simplifié" pour garantir des taxes d'aéroports minimales.

Une décoration industrielle et colorée accueille les passagers. Les panneaux amovibles accompagnés d'affiches en papier remplacent les écrans de télévision au bureau d'enregistrement.

Les voyageurs sont mis à contribution : c'est vous qui devez amener vos bagages de soute sur les tapis roulants prévus à cet effet.

Ce qui ne change pas en revanche, c'est le passage draconien aux portiques de sécurité. En chaussettes, sans ceinture, veste et bagage à main déposés sur le tapis roulant, me voici en tenue pour passer le portique !

Premier arrivé, premier assis

Vient ensuite l'heure de l'embarquement. Là aussi, exit les machines électroniques. Après avoir vérifié les papiers d'identité, un agent d'escale découpe à la main, sur le bord d'un comptoir, le coupon d'enregistrement.

Il est enfin l'heure de monter dans l'avion, un Boeing 737-800 configuré en 3-3, c'est-à-dire deux rangées de 3 sièges. On y accède à pieds, en passant sur le tarmac. Le placement à bord est libre. La règle est simple : premier arrivé, premier assis.

A ma place, quelques restes de biscuits indiquent que le ménage a été effectué rapidement. La fiche décrivant les consignes de sécurité est collée sur le dossier du siège de devant, ici pas de vide-poche. L'espace entre les sièges est assez étroit. Le pitch qui est la distance qui sépare deux sièges au niveau de l'appui tête est de 75 cm.

Les stewards et hôtesses exécutent la démonstration des gestes de sécurité. Pour la version française, ce sera un disque. En effet l'équipage de nationalité étrangère ne maîtrise qu'un français approximatif. Plutôt surprenant sur un vol entre deux villes hexagonales.

Les services proposés à bord sont payants

A savoir également : pendant le vol, le personnel vous proposera : collations, boissons, tickets de tombola, ventes de parfum... Mais attention ici tout est payant ! Seule distraction gratuite : le Ryanairmag, le magazine de la compagnie.

Après une 1h30 de vol, 4 notes de trompette vous indique que vous êtes arrivé à bon port et à l'heure.

Le voyage s'est passé sans encombre. Finalement en étant attentif, et en connaissant le principe low cost : un Marseille-Nantes avec Ryanair pour 60 € aller-retour, ce n'est quand même pas si mal, non ?

A lire aussi : Resa Ryanair : soyez plus malin et plus radin que Michael O'Leary !

* A noter : concernant les bagages à main, si le poids doit être respecté, l'équipage n'est pas très regardant sur la taille. Nous avons vu des passagers embarquer avec des sacs de sport plus grand que la taille indiqué sur le site.

Mais attention, d'autres compagnies sont plus strictes, et votre bagage doit passer à travers un gabarit pour pouvoir être emporté en cabine. Notre conseil : respecter si possible les tailles indiquées.

Samedi 12 Février 2011 - 15:54
Céline EYMERY


Compagnies aériennes | Train






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com