Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 4 Novembre 2010 - 16:40

Auvergne : 105 ans plus tard, la Maison Mantin réouvre ses portes à Moulins


Le 30 octobre 2010, la maison de Louis Mantin, un bourgeois de la ville de Moulins au 19e siècle, a ouvert ses portes au grand public. Visite des lieux...



La maison de Louis Mantin a ouvert ses portes au public le 30 octobre 2010 - DR : Jérôme Mondière
La maison de Louis Mantin a ouvert ses portes au public le 30 octobre 2010 - DR : Jérôme Mondière
Témoigner de la vie d’un bourgeois au XIXe siècle, tel était le souhait de Louis Mantin, lorsqu’il a légué sa villa et une partie de son contenu à la ville de Moulins, dans l'Allier, en 1905.

Mais ce legs n’était pas sans condition : la demeure et ses collections devaient être conservées intactes afin de montrer "aux visiteurs, dans 100 ans, un spécimen d’habitation d’un bourgeois du XIXe siècle".

105 ans plus tard, son vœu vient de s’exaucer.

La porte de cette étonnante bâtisse, à mi-chemin entre le manoir anglais et le château néo-gothique, s'est ouverte au public le 30 octobre 2010, pour laisser échapper des centaines d’objets aussi rares qu’insolites, réunis au fil des voyages et des mutations professionnelles de cet ancien sous-préfet.

Cuirs dorés, tapisseries d’Aubusson, tentures en soie, vitraux anciens… La maison Mantin est conçue comme un écrin d’art.

Avec un goût prononcé pour la rareté, l’insolite, l’éclectisme et l’exotique, Louis Mantin a orné chaque pièce de sa villa d’un dédale de peintures, de livres, de photographies, d’objets miniatures, d’animaux naturalisés, de faïences, de minéraux, de sculptures, etc.

Le temps a passé mais cette collection, elle, est restée intacte. Pénétrer dans ces murs si longtemps cachés de la lumière procure au visiteur l’émotion fébrile de l’archéologue mettant à jour un vestige antique.

Salon d’apparat, cabinet de curiosités où fourmillent les bizarreries, comme les collections de porcelaines, de verreries, de clefs ou de clochettes , écritures latines serpentant sur le mur de "l’observatoire" de la demeure…

Chaque pas est une découverte, une plongée dans l’univers de cet homme discret en quête de beauté et d’universalisme.

Certains entreverront dans ces pièces des messages cryptés, des indices maçonniques, alors que d’autres préfèreront imaginer la passion brûlante d’un homme pour l’art, cherchant une voie vers l’immortalité…

Informations pratiques

DR : Jérôme Mondière
DR : Jérôme Mondière
La Maison Mantin est ouverte au public depuis le 30 octobre 2010. L’entrée est commune avec celle du musée Anne-de-Beaujeu.

La Maison se visite uniquement avec un guide-conférencier. Les visites doivent être réservées par téléphone au 04 70 20 48 47*

* Réservation du lundi au vendredi, de 10h à 12h et de 14h à 18h

Tarifs : 5 €
Tarif réduit : 2,5 € (de 12 à 25 ans, groupes à partir de 10 personnes)
Gratuit : enfants de moins de 12 ans

Accès :
Route : RN7, RN9
Train : Gare de Moulins-sur-Allier
Autobus : Ligne 1,3 et 10 arrêt "Musée-Palais de Justice"

Horaires :
De septembre à juin : ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h, fermé le mardi, le 1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier.
Dimanches et jours fériés : 14h - 18h
En juillet - août : ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 13h à 18h, fermé le mardi
Dimanches et jours fériés : 13h - 18h
A partir du 1er janvier 2011 : fermeture les lundis (et non plus les mardis)

Musée Anne-de-Beaujeu et Maison Mantin
Place du colonel Laussedat
03000 Moulins

Tel : 04 70 20 48 47
Fax : 04 70 20 89 31
Mail : musee-a-beaujeu@cg03.fr
Plus d'infos sur http://musee-anne-de-beaujeu.cg03.fr

Jeudi 4 Novembre 2010 - 16:42
La rédaction


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com