Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 29 Novembre 2011 - 16:28

Réserve Naturelle Géologique de Haute-Provence : Land Art en pays dignois


Autour de Digne, l’art fait le grand écart. Des compositions fossiles naturelles aux œuvres d’Andy Goldsworthy, l’itinéraire suit la trace des facéties géologiques et de la création contemporaine. Une balade de sites paléontologiques en Refuges d’Art, au cœur de la montagne, en solo ou avec guide.



Dix, cinq, trois jours… C’est le temps, modulable à souhait, que chacun peut choisir pour réaliser tout ou partie de l’itinéraire des « Refuges d’Art », un parcours pédestre unique en France tracé dans les Préalpes dignoises. De quoi s’agit-il ? De croisement entre art contemporain et vieux patrimoine rural.

En clair, le maître anglais du Land Art Andy Goldsworthy a imaginé, à l’invitation de la Réserve Géologique de Haute Provence et du musée Gassendi (à Digne), un parcours pédestre pour redécouvrir fermes abandonnées, vieilles chapelles et abris de montagne. Pour faire le lien, certains bâtiments, réhabilités et estampillés Refuges d’Art, abritent une oeuvre unique de l’artiste.

En soi, le projet est déjà génial. Ce qui l’est plus, c’est que l’itinéraire croise aussi le chemin d’oeuvres de Land Art frappées du seau créatif de la Nature. On veut parler des sites fossiles et géologiques exhumés par l’érosion et la tectonique. La vallée du Bès, petite rivière qui déboule au nord de Digne, en concentre la grande majorité. Elle peut constituer l’étape 1 d’un itinéraire en trois jours.

Ichthyosaure, squelette de reptile marin

Premier site croisé, la « dalle aux ammonites ». « C’est le vestige de fonds marins de 200 M d’années sur lesquels se sont accumulés 1 500 ammonites et nautiles. Elle est remarquable par la taille et la densité des fossiles », explique Jean-Simon Pagès, géologue à la Réserve.

Plus loin, voici l’ichthyosaure. Un squelette fossilisé de reptile marin fiché dans la roche, vieux de 185 M d’années. Encore plus en amont, on tombe sur des empreintes graciles, « les traces de pattes d’oiseaux qui ont marché sur le sable il y a 20 M d’années », éclaire le géologue.


Argile rouge, calcite blanche

Mis en appétit par ces « toiles » multimillénaires, on part à l’assaut de la montagne l’esprit léger. Le chemin s’élève au dessus du Bès et de ses courants fossiles. Une bonne demi-heure de marche plus loin, le paysage s’aplanit entre calcaire gréseux et argile rouge pour faire place à un plateau d’altitude.

C’est là que se niche le vieil Esclangon, un village agricole dont il ne reste que des ruines éparses, exceptée une maisonnette relevée pour la cause du Land Art. Premier des Refuges d’Art, un pan intérieur du bâtiment s’orne d’une remarquable composition en terre craquelée, le « Serpent de Terre ».

« Pour chacune de ses œuvres, Andy Goldsworthy a utilisé le matériau de proximité. Ici l’argile rouge, ailleurs la calcite blanche ou le calcaire noir. L’artiste a puisé dans les ressources que lui offrait la nature », rappelle Jean-Simon Pagès. Et quel privilège de passer la nuit dans un tel gîte, mélange de confort fruste et d’élégance artistique !

Paysage passé au fusain

Au matin, il faut prendre le temps de lire le paysage alentour, passé au fusain : les clues du Péroué et de Barles, falaises ocres-gris plissées en faux airs de gorges du Verdon ; la conque parfaite du pli géologique nommé le Vélodrome. Le coup de pinceau de la Nature vaut bien celui du virtuose !

Consacrés à la marche, les deux jours suivants sont plus sportifs mais suivent le fil rouge goldsworthien, émaillé des spectacles naturels de la Terre.

Jour 2, il faut rallier le refuge de la ferme Bellon et son sous-sol en arches de pierre, délicieux « fantômes architecturaux ». Au passage, halte pique-nique dans l’anse du col de l’Escuchière, près du refuge et sa sculpture, « tentative de trouver le flot, l’eau, dans la pierre », écrit l’artiste.

Jour 3, cap sur Digne par l’imposante corniche de la barre des Dourbes. Comme ultime récompense, le Refuge d’Art « Les Thermes », un cairn de galets sous un cabanon percé d’un oculus. L’œil du maître et le génie de la pierre.

Mardi 29 Novembre 2011 - 16:28
Jean-François Rust


Allier | Alpes-de-Haute-Provence | Alpes-Maritimes | Aube | Aude | Aveyron | Bas-Rhin | Bouches-du-Rhône | Calvados | Charente-Maritime | Cher | Corse | Côte-d'Or | Creuse | Dordogne | Doubs | Drôme | Essonne | Eure-et-Loir | Finistère | Gard | Gironde | Guadeloupe | Hautes-Alpes | Haute-Garonne | Haute-Marne | Hautes-Pyrénées | Haute-Savoie | Haut-Rhin | Hérault | Ille-et-Vilaine | Indre-et-Loire | Isère | Jura | Landes | Loire | Loir-et-Cher | Loire-Atlantique | Loiret | Lot | Lot-et-Garonne | Lozère | Maine-et-Loire | Manche | Marne | Martinique | Mayenne | Mayotte | Meuse | Morbihan | Moselle | Nièvre | Nord | Oise | Orne | Paris | Pas-de-Calais | Puy-de-Dôme | Pyrénées-Atlantiques | Pyrénées Orientales | Réunion | Rhône | Saône-et-Loire | Sarthe | Savoie | Seine-et-Marne | Seine-Maritime | Seine-Saint-Denis | Somme | Val-de-Marne | Val d'Oise | Vaucluse | Var | Vendée | Visitez les Châteaux de la Loire | Vienne | Yonne | Yvelines



SUIVEZ NOUS











Voyager en photos   Voyager en vidéos

Choisissez votre destination
Carte du monde Canada Etats-Unis Amérique Centrale Amérique du Sud Afrique Australie, Nouvelle-Zélande et Pacifique Moyen-Orient Asie France Caraïbes République Dominicaine Europe Europe Maldives Seychelles Ile Maurice



Hébergements


Commentaire




RSS | Facebook | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com