Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 18 Mai 2011 - 07:01

Montagne de Lure : Quand la nature fait corps avec l’homme


Ouverts sur l’infini, les paysages de Lure incarnent une Provence mythique. Dans ce pays de lavande où Giono a fait vivre tant de héros, le dur labeur de la terre semble se pratiquer comme jadis. Et sur ces étendues au grand air d’allure parfois inquiétante, les grâces des vieilles pierres réconcilient avec le souvenir d’un monde rural ancien.



Les pierres sèches de la Montagne de Lure - DR : Anthospace
Les pierres sèches de la Montagne de Lure - DR : Anthospace
Giono et les pierres sèches. Question fils conducteurs, il n’y a pas à tergiverser au moment de parcourir le territoire de Lure.

Avec la lavande en guest star, voilà les deux mamelles d’une région d’exception accrochée entre plateau de Sault et Durance, tout près de Forcalquier. Car sur ces collines villageoises comme sur les versants d’altitude, les héros littéraires et de chair ont bâti la légende.

L’itinéraire s’invente un peu au doigt mouillé. L’important est d’arpenter les grandes largeurs, de Mallefougasse (à l’est) à Revest-du-Bion (à l’ouest), ou inversement, en osant dès que possible la moindre incursion dans les vallons de montagne, là où la terre cherche à rejoindre les étoiles.

En venant de la Durance, l’air affiche une texture plus cristalline. A 600 m d’altitude, les collines de chênes maigres tranchent avec le bleu vif du ciel. En automne, il n’est pas rare qu’un filet blanc ourle la ligne de crête de Lure, bien calée autour de 1 800 m.

En bas, les villages de piémont affichent une nonchalance trompeuse. Groupés, ils se blottissent comme s’ils craignaient les foudres d’une force cosmique venue des hauteurs solitaires, ainsi que l’évoque Giono dans Regain.

Versants fantômes

Un champ de lavande - CDT Alpes-de-Haute-Provence
Un champ de lavande - CDT Alpes-de-Haute-Provence
Passé Cruis et ses vestiges de cloître, voici Saint-Etienne-les-Orgues. Il plane sur ce village le souvenir des cueilleurs d’altitude, ceux qui comme le héros Panturle (Regain) respirent avec les plantes et savent depuis Mathusalem soigner douleurs gastriques et mal de l’âme.

Thym, sarriette, lavande sauvage, romarin et tout un tas d’herbacées secrètes ont fait la réputation des ramasseurs. Ils n’avaient pas leur pareil pour les transformer en « drogues », écoulées jusqu’en Auvergne et en Bourgogne.

D’ailleurs, le moment est venu d’approcher ces versants fantômes. L’unique route qui ose franchir la montagne de Lure s’élève depuis Saint-Etienne-les-Orgues dans un paysage de « vide ». D’abord les rangs endormis de lavande, chenilles processionnaires ordonnées comme dans un défilé militaire. Puis, très vite, la forêt, hêtres et cèdres sombres et inquiétants.

Enfin, le « désert », steppe infinie où quand hurle le mistral le cœur bat la chamade et l’esprit ressuscite de vieilles terreurs enfantines. On croit voir le rémouleur Gédémus et sa compagne Arsule tirer la « bricole » dans leur transhumance annuelle (Regain), paniqués par les signes extérieurs d’une présence obsédante…

Signal de Lure, 1 826 m

le signal de Lure - DR : Anthospace
le signal de Lure - DR : Anthospace
Rêvons un peu, tout de même ! Ceux qui auront pu rejoindre le Signal de Lure (1 826 m) avant la coupure hivernale – la route peut fermer mi novembre – échapperont aux angoisses en découvrant l’extraordinaire panorama.

A mi chemin entre Alpes et Méditerranée, le point de vue est parfait : Cévennes, Ecrins, Ventoux, Vercors, Mont Viso, Mercantour et par temps clair, le bleu de Mare Nostrum. Nous voilà un peu rassurés…

On parlait des vieilles pierres, les voici. Les ruines de l’ancien village d’Ongles rappellent les temps troubles des luttes huguenotes. Peut-être pour redynamiser le village, en 1962, la commune fut l’une des premières en France à accepter de recevoir des harkis.

Une passionnante exposition permanente, « Ils arrivent demain », est à l’affiche de la Maison d’Histoire et de Mémoire d’Ongles, installée dans le château curieusement accolé à l’église.

Du Rocher d’Ongles, joli hameau en forme de verrue, une petite route s’échappe au nord vers un duo de villages. L’Hospitalet et Saumane, le premier dominant le second, c’est la Provence de la lavande fine, des fermes rudes et isolées, des bergeries de pierre sèche et de l’élevage ovin.

Il faut grimper à la bergerie de la Gardette ou à celle de Chapelane. Ces bâtisses artistiques n’ont pas demandé beaucoup de moyens, hormis le labeur de l’homme. Les pierres qui les composent, assemblées sans mortier, étaient là, sur ces sols « lunaires », il suffisait de se baisser.

Philosophie gionesque

A force de parler des romans de Giono, il serait bon d’en connaître l’auteur ! Ce n’est pas par hasard que la trame d’une partie de ses œuvres se déroule sur ces terres. Manosquin, l’écrivain était tombé amoureux de la montagne de Lure, saisi par ses forces surnaturelles et la rudesse du terroir.

La route qui mène au village du Contadour est d’ailleurs un peu la sienne. De 1935 à 1939, il y réunit amis et admirateurs, au cours de neuf « Contadour », des séjours qui mêlent poésie, marche, exaltation de la nature et valeurs humanistes, piliers de la philosophie gionesque.

C’est une sorte de Woodstock avant l’heure, sans les fumées planantes… Jusqu’à deux cent personnes s’y retrouvent, à Pâques et en septembre, sur ce plateau des « vraies richesses » qui inspira Regain, Ennemonde et autres caractères, Pan, l’Homme qui plantait des arbres, Le Serpent d’étoiles, Que ma joie demeure.

Encore employé de banque, Giono rendit un jour visite à un client, ultime habitant du Vieux-Redortiers, aujourd’hui en ruine. Cet homme sera Bouscarle, dans Ennemonde et autres caractères et le village, Aubignane, dans Regain. Au pied du Vieux-Redortiers trône toujours une superbe fontaine en ogive et pierres sèches, à l’aspect bien romanesque.

Bergeries trapues

Giono ne s’est pas contenté de passer. Pour accueillir ses amis et les loger, il acquiert deux maisons, le Moulin, puis la ferme des Graves, isolée en contrebas de la route, à droite, un petit kilomètre avant la mairie de Redortiers-Contadour. Cette maison a été achetée en tontine, de sorte qu’elle est revenue au dernier survivant, Daniel May. Sa fille en est aujourd’hui propriétaire et, avec son autorisation préalable, on peut la découvrir.

Avant de quitter Redortiers, il faut prendre le temps de s’enfoncer une dernière fois dans les hauts replis de Lure. Après l’ultime hameau, La Tontine (hasard du nom ?), à 1 200 m, un chemin s’élève et rejoint le Jas des Terres du Roux, à 1,5 km.

Cet ensemble de bergeries trapues chevillées au corps d’une terre pauvre à l’herbe rase est sans doute le plus bel exemple de construction en pierres sèches de la région. Une harmonie rustique qui inviterait presque à caresser la pierre…

Caresser, c’est ce qu’ont coutume de faire les amoureux de littérature, la main glissant tendrement sur la couverture d’un roman aimé. Il faut alors investir la plus extraordinaire librairie de village en France que l’on connaisse.

Sur trois niveaux et des milliers de livres, Le Bleuet, à Banon, convaincrait presque le quidam le plus hermétique à la grammaire française à s’imaginer un futur littéraire…. Salvateur, donc. Et Giono y est en bonne place…

Pour préparer votre escapade dans les Alpes-de-Haute-Provence : www.alpes-haute-provence.com

Mardi 17 Mai 2011 - 15:46
Jean-François Rust


Allier | Alpes-de-Haute-Provence | Alpes-Maritimes | Aube | Aude | Aveyron | Bas-Rhin | Bouches-du-Rhône | Calvados | Charente-Maritime | Cher | Corse | Côte-d'Or | Creuse | Dordogne | Doubs | Drôme | Essonne | Eure-et-Loir | Finistère | Gard | Gironde | Guadeloupe | Hautes-Alpes | Haute-Garonne | Haute-Marne | Hautes-Pyrénées | Haute-Savoie | Haut-Rhin | Hérault | Ille-et-Vilaine | Indre-et-Loire | Isère | Jura | Landes | Loire | Loir-et-Cher | Loire-Atlantique | Loiret | Lot | Lot-et-Garonne | Lozère | Maine-et-Loire | Manche | Marne | Martinique | Mayenne | Mayotte | Meuse | Morbihan | Moselle | Nièvre | Nord | Oise | Orne | Paris | Pas-de-Calais | Puy-de-Dôme | Pyrénées-Atlantiques | Pyrénées Orientales | Réunion | Rhône | Saône-et-Loire | Sarthe | Savoie | Seine-et-Marne | Seine-Maritime | Seine-Saint-Denis | Somme | Val-de-Marne | Val d'Oise | Vaucluse | Var | Vendée | Visitez les Châteaux de la Loire | Vienne | Yonne | Yvelines



SUIVEZ NOUS











Voyager en photos   Voyager en vidéos

Choisissez votre destination
Carte du monde Canada Etats-Unis Amérique Centrale Amérique du Sud Afrique Australie, Nouvelle-Zélande et Pacifique Moyen-Orient Asie France Caraïbes République Dominicaine Europe Europe Maldives Seychelles Ile Maurice



Hébergements


Commentaire




RSS | Facebook | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com