Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 15 Septembre 2005 - 23:47

île de Pâques : le projet de casino divise la population

une manne financière inespérée pour la municipalité


L'implantation annoncée d'un casino à Rapa Nui (île de Pâques) divise la population et soulève des controverses. Le projet prévoit également, outre le casino avec 220 machines à sous, 7 tables de jeux et 3 roulettes, un complexe hôtelier, un musée, une salle d'exposition, un amphithéâtre, des restaurants, un cinéma et un centre d'information. La municipalité est favorable, mais la population partagée.



Le projet d'un casino à Rapa Nui soulève des controverses. Il émane d'un chef d'entreprise qui possède d'ores et déjà la plus importante agence de tourisme de l'île et l'hôtel le plus luxueux.

Son projet inclut l'implantation d'un véritable complexe avec un musée, un centre d'informations touristiques, des boutiques d'artisanat, des restaurants, un cinéma, un centre d'évènements, des salles pour les séminaires, une salle d'expo, un amphithéâtre, et un casino de 220 machines à sous, 7 tables de jeux, 3 roulettes.

La municipalité favorable

La municipalité de Rapa Nui a donné un avis favorable au projet, espérant voir tomber dans les caisses de la commune 10% des profits du casino, manne financière inespérée dans une île où il n'y a pas d'impôts sur les revenus du travail ou du capital. Un apport non négligeable, donc, pour ce territoire chilien qui ne fonctionne que par les subventions de l'Etat et sa fréquentation touristique.

En revanche, la population ne voit pas toujours ce casino d'un bon œil. Le casino est perçu, comme l'a été il y a quelques années un projet de golf avec hôtel, comme une menace envers le patrimoine humain, social et culturel de l'île.

On craint également la détérioration des richesses archéologiques incomparables de l'Ile de Pâques, par l'afflux important d'une population touristique plus intéressée par les jeux d'argent que par la découverte de trésors ancestraux.

L'appât du gain

Certains craignent aussi que des habitants de Rapa Nui ne tombent sous l'emprise du jeu, jusqu'à être obligés de vendre leurs terres.
L'appât du gain est aussi ailleurs: les promesses d'embauches et la rentabilité du projet de Casino sont alléchantes : 150 emplois devraient être créés, et réservés en majeure partie aux insulaires.

Autre argument pour faire accepter le projet: son promoteur annonce que architectes s'inspireront de la culture Rapa Nui (l'ahu et les hare paenga) pour dessiner un ensemble des bâtiments, afin de bien l'intégrer dans l'environnement, sans porter atteinte aux paysages spectaculaires de l'île.

Affaire à suivre…

Vendredi 16 Septembre 2005 - 08:15
CD - (Tahitipresse) - redaction@tourmag.com

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com