Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 12 Juin 2008 - 08:10

etourisme : plus de la moitié des internautes préparent leurs voyages en ligne

Baromètre annuel Raffour Interactif


Un recours croissant à l’usage du Web pour préparer et réserver ses voyages : le 6ème Baromètre annuel “Courts séjours, vacances, nouvelles tendances et e-tourisme» de Raffour Interactif confirme la bonne forme du e-tourisme et souligne de fortes différences entre internautes et non-internautes en matière de consommation de voyages.



La conférence annuelle et le Baromètre “Nouvelles tendances de consommation touristique et e-tourisme” ont de nouveau fait le plein, mardi à Paris, avec 258 personnes présentes (*).

Guy Raffour, Pdg du Cabinet Raffour Interactif, a lancé la journée par la présentation de son 6ème Baromètre “Courts séjours, vacances, nouvelles tendances et e-tourisme».

“Quel est l'impact actuel du E-tourisme ? Combien de Français préparent leurs séjours et les réservent en ligne ? Quelles sont les nouvelles tendances de consommation touristique” : un millier de personnes ont été interrogées en janvier dernier sur ces questions, en terrain face à face à domicile. Des interviews se concentrant sur les longs séjours marchands et non marchands et les courts séjours marchands.

Premier constat, le taux de départ s'affiche en baisse, soit 30,6% en 2007 contre 31,9% en 2004, une diminution sensible sur les séjours d’été.

Recours croissant au Web pour préparer et réserver

Le tourisme subit notamment les conséquences de la baisse du pouvoir d’achat, ou plus précisément du «revenu libéré». Une situation qui pénalise surtout les ménages les plus modestes.

Ainsi, l’an dernier, les longs séjours non marchands se sont inscrits en retrait alors que les longs séjours marchands stagnaient et les courts séjours marchands progressaient. «Cette dernière hausse est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle car elle traduit un raccourcissement et un fractionnement des vacances », souligne Guy Raffour.

Cette tension sur le pouvoir d’achat impose des arbitrages. L’étude note ainsi le nombre croissant de personnes prévoyant un budget vacances (76% en 2007 contre 68% en 2006), et qui s’y tiennent ou s’en rapprochent.

Les Français rationalisent leurs dépenses”, explique Guy Raffour, ce qui se traduit aussi par une baisse de la part des VDM ; 73% de ceux qui réservent de l'hébergement marchand le font désormais plus de 30 jours avant le départ.

L’étude souligne aussi la corrélation des "fractures numérique et sociétale". 71% de la population internaute part en vacances contre 43% des non-internautes.

Les internautes plus nombreux à se rendre à l'étranger

Les internautes partis sont plus nombreux à se rendre à l'étranger que les non-internautes partis, leurs niveaux d'études et leurs revenus sont largement supérieurs (2 816€ de revenus moyens contre 1 973€ pour les non-internautes partis). Ils sont également plus jeunes (39,1 ans contre 58,6 ans).

Résultat, le e-tourisme continue sa forte progression profitant du nombre toujours croissant d'internautes en France (début 2008, on en comptabilisait 30,4 millions de 15 ans et plus, soit 1,1 million de plus en une année).

Le nombre de Français ayant réservé en ligne une prestation liée au voyage s’est élevé à 7,8 millions l'an dernier, en très forte augmentation sur 2006 (+ 1,3 million) ; 36% des internautes partis ont achetés leurs prestations sur internet.

Le taux de transformation progresse également ; 58% de ceux qui ont préparé leurs vacances sur internet l’an dernier ont fini par réserver sur ce média (49% en 2005).

62% des internautes préparent leurs voyages en ligne

L’étude constate que la préparation des séjours sur internet se généralise : 62% des internautes partis se sont informés sur le web avant leurs départs l'an dernier.

Le nombre d’internautes ayant préparé leurs voyages sur internet progresse ainsi fortement, étant passé de 11,5 millions en 2005 à 13,4 millions en 2007. «Ce pourcentage devrait continuer à augmenter» prévoit Guy Raffour.

Une récente enquête réalisée auprès de quelque 800 agents de voyages montre bien la place désormais incontournable du Web dans la préparation des voyages : 83% de leurs clients se seraient pré-renseignés auparavant sur internet.

L’étude traduit d’autres différences entre internautes et non-internautes. Elle montre par exemple une infidélité au lieu de vacances plus marquée chez les premiers. La question de la fidélité à la marque devrait ainsi devenir plus cruciale encore, y compris sur le Web.

(*) Un CD-Rom présentant plusieurs études et les compte-rendus des interventions de la conférence sera disponible en juillet. Bon de commande sur le site www.raffour-interactif.fr

Jeudi 12 Juin 2008 - 08:30
Vincent de MONICAULT


News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com