Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 21 Janvier 2008 - 07:59

Yémen : l'Hadramaout formellement déconseillé par le Quai d’Orsay

La destination victime du terrorisme


L’attentat de vendredi dernier – qui a fait deux morts parmi des touristes belges – a eu lieu dans l'une des deux plus belles (et plus touristiques) régions du Yémen, l’Hadramaout. Le Quai d’Orsay déconseille formellement tout déplacement dans l’Hadramaout non strictement indispensable à des fins professionnelles.



Le coup est très dur pour le Yémen. Les autorités touristiques et la compagnie Yéménia Airways s’employaient depuis plusieurs mois à relancer la destination, organisant voyages de presse et de familiarisation pour les TO.

Six mois après un attentat meurtrier, le 2 juillet dernier contre des touristes espagnols dans la région de Mareb attribué à Al Qaida, leurs efforts commençaient à être récompensés. Même modeste, le trafic touristique était en expansion.

Le Quai d’Orsay n’a pas tardé à réagir à l’attentat de vendredi dernier. Le ministère des Affaires étrangères déconseille formellement tout déplacement dans l’Hadramaout non strictement indispensable à des fins professionnelles.

Le convoi de quatre véhicules transportant quinze touristes belges a été attaqué par un groupe d’individus armés dans cette région magnifique, peut-être la plus belle du Yémen, alors qu'il traversait la vallée du Wadi Doan.

Yémen : l'Hadramaout formellement déconseillé par le Quai d’Orsay
Les régions de Sanaa et des Hauts-Plateaux toujours autorisées

L’attentat – qui porte là encore la marque d’Al Qaida - a fait deux morts et un blessé parmi les touristes et un mort et un blessé parmi les accompagnateurs yéménites. Il survient dans une région réputée sécurisée, connue (entre autre) pour sa célèbre ville en pisée de Shibam souvent qualifiée de «Manhattan du désert».

Les touristes au Yémen vont désormais devoir probablement concentrer leurs visites sur la superbe capitale yéménite de Sanaa, la belle région alentour et celle des hauts-plateaux, sans oublier l’île de Socotra, destination écotouristique en devenir.

La réputation du Yémen risque toutefois d’être durablement entachée par ces attaques à répétition. Il va être de plus en plus difficile pour les voyagistes de programmer la destination, au risque d’avoir des difficultés à le justifier en cas de nouvel attentat

Lundi 21 Janvier 2008 - 08:14
Vincent de MONICAULT

News | Transport | Croisière



SUIVEZ NOUS











Voyager en photos   Voyager en vidéos

Choisissez votre destination
Carte du monde Canada Etats-Unis Amérique Centrale Amérique du Sud Afrique Australie, Nouvelle-Zélande et Pacifique Moyen-Orient Asie France Caraïbes République Dominicaine Europe Europe Maldives Seychelles Ile Maurice



Hébergements


Commentaire




RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com