Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 9 Juin 2009 - 09:35

Ventes de dernière minute : les pièges à éviter


Les professionnels du tourisme sont unanimes, les voyageurs attendront la dernière minute pour choisir leur lieu de vacances, prêts à saisir le bon plan et la bonne affaire du dernier moment. L'essentiel : obtenir un voyage à prix cassé !



Les ventes de dernières minutes appelées dans le jargon du tourisme : VDM, séduisent de plus en plus les voyageurs en quête d'horizons lointains... à prix minis ! On les comprend.

Comment résister aux sirènes des -20%, -30%, -40% de réduction, aux offres "enfants gratuits", aux séjours offerts pour la deuxième personne...

Cette année, ces fameux Bons Plans devraient fleurir un peu partout sur Internet, car les professionnels du tourisme s'accordent pour le dire : tout se jouera en dernière minute !

Les voyagistes n'ont pas encore rempli leur carnet de commandes ! Alors, pour liquider les stocks, une seule solution : proposer des prix attractifs !

Pourquoi s'en priver ? Aucune raison. Pourtant malgré les prix bradés, "moins chers que moins chers"... essayez de garder la tête froide.

Vérifier que l'agence soit titulaire d'une licence professionnelle

Ventes de dernière minute : les pièges à éviter
Première des précautions : avant toute transaction avec une agence de voyages, quelle soit traditionnelle (agence de quartier) ou sur Internet, il faut vérifier :

1) - Que l'Agence est titulaire d'une licence professionnelle. En effet, toutes les agences de voyages, métier réglementé (comme les huissiers par exemple) doivent l'être.
Le numéro de Licence est de ce type : LI000.00.0000.
Vous pouvez vérifier aussi directement en ligne si elle est adhérente (non obligatoire) du Syndicat national des agences de voyage (SNAV). Cela donnera déjà une idée...

Si ce n’est pas le cas et en cas de gros doute (et de grosse facture), adressez-vous à la Préfecture de votre département.

2) - Que l'agence (en ligne ou pas) dispose aussi d'une garantie financière. Lorsque vous achetez un forfait sur la Toile, en cas de défaillance, c'est cet organisme qui se substituera au voyagiste afin de vous rapatrier ou de vous rembourser.

En France, l'APS (Association Professionnelle de Solidarité) joue généralement ce rôle. Mais elle n'est pas la seule. Des compagnies d'assurance peuvent également se porter caution.
Bien entendu, les considérations plus générales (adresse, nom de l'entreprise, registre de commerce, etc) doivent également être prises en considération si vous envisagez un règlement important.

S’il s’agit d’une compagnie aérienne, jetez donc un petit coup d’œil aux Forum des voyageurs pour savoir ce qui se dit à propos de telle ou telle compagnie. Sachez qu’en dehors des majors, aucune compagnie aérienne ne peut se prétendre aujourd’hui à l’abri d’un crash financier.

Attention aux prix affichés

Après cette première vérification effectuée, vous pourrez commencer à vous laisser séduire par les tarifs bradés ! Attention toutefois aux prix affichés. Derrière les offres trop alléchantes se cachent parfois des frais et taxes qui apparaîtront comme par magie au moment du règlement.

Si certains sites de voyages se sont mis en règle et affichent des tarifs TTC voire TFC (tous frais compris), certains font de la résistance. Un conseil : simuler toutes les étapes de l'acte d'achat, sans payer bien sûr, pour connaître le véritable montant que vous aurez à régler.

Prudence également avec les sites Internet des compagnies aériennes qui manquent parfois de transparence. La commission européenne les a récemment pointées du doigt. ( Lire)

Pour ceux qui auront "flashé" sur une offre Internet. Attention au paiement en ligne. Effectuez les vérifications d'usage : site Internet sécurisé avec le symbole d'un petit cadenas et dans la barre d'adresse le http doit comporter un "S" : httpS.

Santé : les vaccins sont obligatoires sur certaines destinations

On ne saurait également vous recommander de bien vérifier ce que comprend votre voyage : transport, hébergement, transfert, demi-pension, pension complète, quelques excursions... Des mauvaises surprises peuvent venir saler l'addition.

Lisez également systématiquement et imprimez les Conditions Générales de Ventes. Si une clause ou une autre vous semble « étrange », notamment sur les conditions de la responsabilité d’exonération du voyagiste, les frais à votre charge, une augmentation brutale du prix du forfait à moins de 30 jours du départ pour une surcharge carburant… n’hésitez pas à demander des explications orales puis écrites à votre agence de voyages.

Côté santé, n'oubliez pas que sur certaines destinations les vaccins sont obligatoires... Pour un voyage de dernière minute : attention donc au délai d'incubation. (Institut Pasteur) Idem, pour les formalités d'entrée dans un pays : vérifiez les formalités à remplir : carte d'identité, passeport ou visas. ( Conseils Aux Voyageurs)

Enfin si vous souhaitez avoir un avis sur la qualité des prestations proposées : hôtel, point fort d'une destination, sérieux d'un voyagiste... N'hésitez pas à faire un tour sur les forums de voyages et sites d'avis d'internautes : cela pourra vous donner une bonne idée de ce qui vous attend !

Vous voilà enfin armés pour affronter la déferlante des ventes de dernières minutes, il ne me reste plus qu'à vous souhaiter : un bon shopping voyage !

Pratique

En cas de litige, adressez une lettre recommandée avec accusé de réception et, en dernier ressort, consultez une association de consommateurs et/ou un avocat. Vous pouvez aussi saisir la DGCCRF

Institut Pasteur : www.pasteur.fr

Site du Ministère des Affaires étrangères : Conseils Aux Voyageurs

Mardi 9 Juin 2009 - 09:55
Céline EYMERY


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com