Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 20 Juillet 2009 - 07:56

Vacances : les conseils experts pour la sécurité de votre logement


J - pas beaucoup avant les vacances ! Tout est prêt, ou presque. Avez-vous pensé aux précautions à prendre pour la sécurité de votre logement ? Si ce n’est pas le cas, suivez les conseils du commissaire adjoint Ramon, et pensez à l’opération "tranquillité vacances".



Commissaire Jean-Pascal Ramon  -  Photo Michelea Bianculli
Commissaire Jean-Pascal Ramon - Photo Michelea Bianculli
Bientôt les départs en vacances, et qui dit départ dit préparation. Vous avez sûrement pensé à tout - des billets d’avion à la trousse à pharmacie - mais avez-vous pris toutes les précautions concernant la sécurité de votre habitation pendant votre absence ?

Jean-Pascal Ramon, commissaire central adjoint du 16ème arrondissement de Paris, nous dévoile ses conseils pour partir sereinement et nous explique en quoi consiste l’Opération Tranquillité Vacances.

Surnommée OTV par les gardiens de la paix, l’opération tranquillité vacances permet aux particuliers et aux professionnels qui partent en vacances de s’assurer de la sécurité de leurs locaux ou de leur logement pendant leur absence.

Ainsi, entre le 1er juillet et le 31 août 2009, des passages réguliers sont effectués par des agents de police aux domiciles de ceux et celles qui en font la demande. Ceci permet de prévenir les cambriolages pendant l’été, période où bon nombre d’habitations sont désertées pendant plusieurs jours.

Comment en bénéficier ? Le commissaire Ramon nous explique la procédure à suivre.
Il suffit de vous présenter au plus tard 48h avant votre départ dans un commissariat de votre arrondissement ou une unité de police de quartier.

Là-bas, un formulaire de renseignements vous est fourni. Il comporte toutes les informations relatives au logement ou au commerce que vous souhaitez sécuriser : adresse, code d’accès, étage…

A noter qu’en aucun cas les agents de police ne prennent les clés des lieux. Pour certains immeubles dont l’accès se fait par badge il faudra donc désigner un voisin qui pourra ouvrir la porte de l’immeuble lors des rondes. Vous devrez également fournir les coordonnées d’une personne à prévenir sur place en cas de souci.

Ensuite, vous pouvez partir tranquilles. Mais que se passe-t-il exactement pendant votre absence ?

Déroulement d’une ronde

Les îlotiers Dominique et Aurélie  -  Photo Michelea Bianculli
Les îlotiers Dominique et Aurélie - Photo Michelea Bianculli
Nous avons suivi Aurélie et Dominique, gardiens de la paix rattachés au commissariat du 16ème arrondissement de Paris, lors d’une ronde.

Avant de partir, le commandant Tania Popoff nous explique que l’heure de départ n’est jamais définie à l’avance : les passages se font en fonction de l’effectif et de la priorité des missions. Mais en règle générale, les îlotiers effectuent au minimum une visite par jour et par lieu.

Munie d’une liste de plus de vingt adresses, Aurélie nous guide vers le premier appartement à contrôler, à proximité du commissariat. Une fois le code d’accès composé, nous montons par les escaliers afin de vérifier les autres portes au passage.

Arrivés devant l’appartement recherché, Aurélie et Dominique effectuent des gestes spécifiques pour s’assurer de la sécurité des lieux : ils vérifient si la serrure n’a pas été forcée, si la porte n’a pas été dégradée, si elle est bien fermée, et par précaution donnent un "coup de sonnette". "RAS" pour cette première visite.

L’heure de passage est notée, nous pouvons repartir. Cependant, ils savent que la concierge sera bientôt absente. Nous lui rendons donc visite pour savoir qui la remplacera. Aucun détail n’est omis par les îlotiers, pour la plus grande efficacité de l’opération.

Nous nous dirigeons ensuite vers une deuxième adresse, non-loin de la première. Dès notre arrivée, Aurélie et Dominique constatent que des travaux sont en cours dans l’entrée.

Ils nous expliquent que des cambriolages sont parfois facilités en période de travaux, notamment grâce à la présence d’échafaudages qui rendent plus aisé l’accès aux étages supérieurs.

Ce n’est pas le cas pour cet immeuble, mais ils prennent tout de même note de l’état des lieux par précaution. Ensuite, toujours les mêmes gestes et là encore, rien à signaler.

C’est chose rare, mais dans le cas où un appartement aurait été cambriolé ou serait entrain d’être cambriolé, les agents interviendraient immédiatement et prendraient en charge la sécurisation des lieux. Les vacanciers peuvent être rassurés, leur appartement est entre des mains expertes.

La liste d’Aurélie comporte plus de vingt adresses, et ce dans un seul secteur. Leur ronde se poursuit, mais notre visite s’arrêtera là.

Une fois rentrés au commissariat, les deux gardiens de la paix entrent toutes les informations recueillies dans un logiciel spécialisé : heures de passage, observations, remarques… Celles-ci sont ensuite transmises à un autre service, le travail d’Aurélie et Dominique prend fin.

Les conseils pratiques

Andreas Schlegel
Andreas Schlegel
L’OTV opération contribue à la prévention des cambriolages, mais que vous y fassiez appel ou pas n’oubliez pas quelques gestes simples à faire avant de partir, conseillés par le commissaire Jean-Pascal Ramon.

Tout d’abord, pensez à fermer les volets et toutes les issues possibles (fenêtres, baies vitrées, portes secondaires…).

Pour les immeubles de type haussmannien, souvent pourvus d’une entrée de service, veillez à ce qu’elle soit bien fermée. Souvent négligées, ces portes donnent pourtant facilement accès à tous les étages.

Ensuite, si vous en avez la possibilité, le commissaire vous recommande de demander à un voisin ou a une personne de votre entourage de venir récupérer votre courrier et éventuellement d’arroser vos plantes visibles. Ceci évitera de faire paraître les lieux inhabités.

Par la même occasion, prévenez votre voisinage de votre absence, et encouragez-les à vous appeler si ils constatent la moindre anomalie autour de votre logement.

Pensez donc à laisser vos coordonnées et essayez d’être joignable au maximum pendant votre absence.

Par ailleurs, soyez vigilants aux appels téléphoniques inconnus reçus peu avant votre départ. Il peut arriver que ce soient des individus, prétendant être vendeurs ou enquêteurs, qui tentent de connaître les dates de vos vacances pour "préparer le terrain". Par sécurité, ne communiquez pas vos périodes d’absence à des inconnus.

Enfin, il est conseillé de ne laisser aucun chéquier et aucune carte bleue chez vous. Si vous avez des objets de valeur, notamment des bijoux, ou de grosses sommes d’argent, ne les cachez pas dans votre chambre, dans le salon ou dans la salle de bains : ce sont les endroits "visités" en priorité. A vous de trouver une cachette plus subtile ailleurs dans votre habitation.

Et si vous possédez des objets d’art, ou tout autre objet d’une grande valeur, n’oubliez pas de faire des photos et de conserver les factures afin de constituer des preuves auprès de l’assurance en cas de vol.

Avec tous ces conseils, couplés à l’OTV, nous souhaitons de très bonne vacances à ceux qui partent, et bon courage aux cambrioleurs qui souhaiteraient tout de même tenter leur chance !

Mercredi 28 Octobre 2009 - 17:23
Michelea Bianculli

Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com