Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 26 Avril 2006 - 01:22

Vacances d'été : les Européens veulent partir à tout prix !

les candidats aux vacances donnent la priorité au repos


Le baromètre annuel Ipsos/Europ Assistance montre que les Européens n’entendent pas renoncer à leurs vacances cet été, malgré le contexte morose. Ils plébiscitent également internet et sont très sensibles aux questions de santé et de sécurité.



35% des Européens qui ont l’intention de partir cet été utilisent désormais le média internet pour préparer leurs vacances
35% des Européens qui ont l’intention de partir cet été utilisent désormais le média internet pour préparer leurs vacances
Quelles sont les intentions et préoccupations des Européens pour les vacances de cet été ? Les éléments de réponses foisonnent dans le 6ème baromètre réalisé par Ipsos à la demande du Groupe Europ Assistance (*).

Premier enseignement : les Européens ont toujours une grande envie de vacances. «60% d’entre eux ont l’intention de partir cet été, un chiffre stable par rapport à l’an dernier malgré la conjoncture morose» a souligné Martin Vial, DG du Groupe Europ Assistance, hier, au cours d’un point presse.

Farniente et climat jouent un rôle essentiel ou important

Pour leurs vacances, les Européens donnent la priorité au repos (61%) devant la notion de découverte (37%). La mer reste de loin la principale destination pressentie (64% des interviewés). Le climat joue un rôle essentiel ou important pour 80% des sondés, juste derrière le budget (81%) et devant la qualité des infrastructures touristiques (74%), les risques sanitaires (73%), les possibilités d’activité (70%) et les risques d’attentats (65%).

L’Europe reste la principale destination des Européens. «Les destinations lointaines demeurent peu prisées pendant cette période de l’année», précise Edouard Lecerf, DG d’Ipsos Public Affairs.

Le budget qu’ils prévoient de consacrer à leurs vacances est de 2.235 € en moyenne par foyer, un chiffre moindre pour les foyers français (1.884 €), 65% de nos compatriotes envisageant de rester dans l’Hexagone pour leurs vacances. Les interviewés prévoient une durée totale de leurs vacances estivales un peu plus longue.

Les Européens préparent le plus souvent leurs vacances à l’avance ; seuls 31% des personnes interrogées décideront à la dernière minute de leur destination (29% l’an dernier). Par ailleurs, 35% des Européens qui ont l’intention de partir cet été utilisent désormais le média internet pour préparer leurs vacances. La moitié des Britanniques ont recours à ce média pour effectuer leurs réservations.

Grippe aviaire et chikungunya au cœur des préoccupations


Pour quatre Européens sur dix, les risques sanitaires jouent ou ont joué un rôle essentiel dans le choix de leur destination. 41% des Européens jugent que la grippe aviaire a eu ou aura une influence sur le choix de leur lieu de vacances.

L’épidémie de chikungunya préoccupe surtout les Français et les Allemands. Pour 41% des interviewés, les risques d’attentat jouent ou ont joué un rôle essentiel dans le choix de leur destination.

La Coupe du Monde de football aura un impact sur le choix de période de vacances pour 14% des Européens, sur le lieu des vacances pour 10% d’entre eux. Des chiffres non négligeables quand on sait que l’événement se déroule surtout au mois de juin.

b[(*) Le baromètre a été réalisé par le biais d’interviews téléphoniques auprès d’un échantillon de 3 .535 Européens (Français, Allemands, Britanniques, Italiens, Espagnols, Belges et Autrichiens), du 3 au 22 mars dernier.

Mercredi 26 Avril 2006 - 09:31
Vincent de Monicault - redaction@tourmag.com

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com