Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 26 Juillet 2011 - 08:20

Vacances d’été : les 10 commandements du voyageur


Les vacances sont belles et bien là. L’équipe de TourMagazine.fr s’accorde également une pause estivale bien méritée du 1er au 15 août 2011. Mais avant de partir, elle vous a concocté une liste – sa liste – des 10 commandements qu’en bon voyageur vous devrez respecter, en France ou à l'étranger, à la mer ou à la montagne.



1 - Te protéger du soleil et de la chaleur tu devras

Une plage en Guadeloupe - Photo : A.L
Une plage en Guadeloupe - Photo : A.L
S'exposer au soleil, ce n’est pas seulement se faire dorer sur la plage dans le but délibéré de bronzer. C’est tout simplement se mettre au soleil quelle que soit l’activité en cours (sport, pique-nique, ballade, randonnée…), et quel que soit le lieu où l’on se trouve (à la campagne, à la montagne, à la mer ou en ville). Il est donc essentiel de garder à l’esprit que l’on est tout aussi exposé aux UV allongé sur sa serviette de plage qu’en s’activant au soleil.

Ainsi, on ne lésine pas sur la crème solaire et on en applique à plusieurs reprises dans la journée (visage et corps), on met des lunettes, une casquette, un t-shirt en plus pour les plus petits... Quant aux bébés de moins d’un an, ils ne doivent jamais rester en plein soleil, car leur peau et leurs yeux sont encore extrêmement fragiles. Principe de précaution oblige, plusieurs médecins contre-indiquent la plage et le soleil avant l’âge d’un an.

A la plage, on évite de s’exposer pendant les 4 heures autour du midi solaire (heure où le soleil est au plus haut dans le ciel) car c’est le moment de la journée où l’intensité des UV atteint son maximum. De même, éviter de sortir et de faire tout effort physique à l'extérieur aux heures les plus chaudes (11heures - 21heures) et rester dans les pièces les plus fraîches.

En l'absence de rafraîchissement dans l'habitation, passer au moins deux ou trois heures par jour dans un endroit frais (magasins, cinémas, lieux publics). Important également : boire régulièrement et sans attendre d'avoir soif.

2 - Tes documents tu n'oublieras pas

Avant de partir, vérifier les formalités d’entrée et de séjour auprès de l’ambassade et du consulat du pays de destination.

De manière générale, il faut être en possession de votre passeport ou carte nationale d’identité en cours de validité. La plupart des États exige un passeport dont la validité doit expirer plusieurs mois après la date prévue pour le retour en France. Adressez-vous en temps utile à votre préfecture pour son renouvellement éventuel.

Sur son site Conseils aux voyageurs, le Quai d'Orsay conseille de conserver à son domicile " la photocopie des documents emportés (en cas de perte ou de vol à l’étranger) et de se munir d’au moins 2 photos d’identité ".

Vous pouvez également opter pour un coffre-fort électronique accessible depuis n’importe quel poste connecté à Internet, et ce 24h/24. Ainsi, en cas de vol ou de perte de vos papiers d’identité, vous pourrez télécharger ces pièces depuis le consulat et faciliter la preuve de votre identité.

A noter : si un mineur voyage seul avec sa carte d’identité, il doit être muni d’une autorisation parentale de sortie du territoire.

On pense aussi à embarquer son permis de conduire. Quant aux billets d'avion ou de train... ce serait dommage de les oublier sur le meuble de l'entrée.

3 - Ta trousse à pharmacie tu emmèneras

Les valises sont prêtes, le trajet est établi, les billets sont dans la poche. Vous avez vraiment pensé à tout et êtes prêts à partir…Tout, vraiment ? Bon sang mais c’est bien sûr ! On allait oublier la trousse à pharmacie pour les dodos, les bobos et les "grosdos" sensibles.

Indispensable pour soigner les petits bobos du quotidien, la trousse à pharmacie emportée dans la valise peut sauver vos vacances.

Mais que faut-il y mettre ? Un spray antiseptique, des compresses et des pansements, une bombe anti-moustiques, un gel anti-bactérien, des anti-nauséeux, anti-diarrhéiques, de la crème solaire haute protection (au moins 30), un brumisateur afin de se rafraîchir, de la Biafine et du Citrate de Bétaïne, pour les lendemains de soirées arrosées. Mais il n’y a toujours pas de remède miracle aux lendemains de fête !

Et n’oubliez pas : boire ou conduire, il faut choisir.

4 - L'environnement tu préserveras

Un pique-nique à la plage, à la montagne... personne ne doit savoir que vous êtes passés par là. Alors, on ne laisse rien à terre : sachets de chips, canettes de jus de fruits, papiers d'emballages (alu, plastique, carton...), boites ou gobelets en plastique... rien ne doit être laissé sur place. On fait sa petite poubelle et on la jette dans un container prévu à cet effet.

On peut même dissocier le carton du plastique comme le propose Paris tout au long de Paris Plages. Avis aux petits malins qui enterraient leur bouteille de bière vide dans le sable... des enfants cours et pourraient se blesser.

Interdit également de laisser son mégot de cigarette à terre ou pis encore de le jeter par la fenêtre de sa voiture. Chaque année des incendies se déclarent à cause d'inconscients qui prennent la terre pour un cendrier. Plus écolo, on opte pour un cendrier portable.

Enfin, important, après sa pause pipi en pleine nature on n'oublie pas de ramasser son petit papier.

5 - Du téléphone, de ton ordinateur et d'internet tu te couperas

Être en vacances, c'est se reposer, donc il ne faut pas hésiter à se couper du quotidien et de ses soucis. Plus de batterie sur le téléphone portable, tant mieux, et surtout ne le rechargez pas tout de suite.

Débranchez-vous ! Même objectif avec son ordinateur et Internet, il faut savoir déconnecter pour mieux se reconnecter à la rentrée. Et oui, on peut vivre sans téléphone, ordinateur et Internet !

Les bons plans ou les bonnes adresses de vos vacances, vous les trouverez dans les guides ou la presse locale. Belle-maman attendra pour avoir des nouvelles des petits, envoyez lui plutôt une jolie carte postale. Et vos mails ne s'échapperont pas de votre boîte de réception. Promis.

6 - Râler quand il y a trop de monde tu te dispenseras

Le sport préféré des français devrait être en mode trêve pendant les congés estivaux.

Alors, un embouteillage monstre pour atteindre la plage ou pour déjeuner... Pas de panique, respirez et détendez-vous : vous êtes en vacances.

Finis les repas à heures fixes et les rendez-vous obligés, vos horaires sont souples. Il faut profiter de cette liberté.

7 - Manger équilibré tu te forceras

Pour vos vacances, bannissez les fast-foods et optez plutôt pour la nourriture locale. C'est l'occasion de découvrir de nouvelles saveurs.

Avec la chaleur, il faut s'hydrater davantage, alors pourquoi pas en dégustant des fruits ? Pastèque, melon, pêche... la liste est longue et variée. Quant aux barbecues merguez/chipo et aux apéros cacahouètes /chips, même en vacances, mieux vaut ne pas trop en abuser. Revenir de vacances bouffi... il y a mieux !

8 - Des maladies sexuellement transmissibles tu te protégeras

Pour de nombreux vacanciers - notamment les plus jeunes - les vacances sont synonymes de fêtes et de conquêtes. Mais, les Maladies et Infections sexuellement transmissibles (MST et IST) ne prennent jamais de vacances.

Alors on part avec son stock de préservatifs. Et on n'oublie pas : trop d'alcool peut entrainer des comportements à risques et des rapports sexuels non protégés.


9 - Les habitants tu respecteras

En République Dominicaine, en Thaïlande, au Cameroun, au Brésil... chaque année des milliers de mineurs et de majeurs - hommes et femmes - sont victimes des "touristes sexuels".

Le tourisme sexuel est une réalité ! Il est devenu le 3ème commerce illégal par ordre d'importance dans le monde après le trafic d'armes et de drogues.

Selon les pays la législation autour du tourisme sexuel n'est pas la même. En France, la législation en vigueur permet de juger tout abus sexuel commis sur un enfant à l'étranger. De tels actes sont passibles d'une moyenne de 10 ans d'emprisonnement et 100 000€ d'amende.


10 - Faire la sieste tu t'imposeras

Les vacances, c'est aussi fait pour se reposer et se détendre ! Pas seulement pour courir les musées et les expos. Alors on n'hésite pas et dès que possible on s'accorde une sieste (une vingtaine de minutes) ou une micro-sieste (moins de 5 minutes).

Et si on ne dispose pas d'un hamac accroché entre deux pins pour faire une sieste aux chants des cigales, on se trouve un coin de pelouse ou de sable, un banc dans un jardin public, dans le train, dans l'avion.

Seule conditions sine qua non pour une sieste réussie ? Ne pas s'endormir au soleil... surtout après un bon repas arrosé.

Mardi 26 Juillet 2011 - 08:22
La rédaction


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com