Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 8 Juin 2011 - 09:03

Vacances d’été 2011 : Le Maghreb pleure... la Turquie, l’Espagne et la France sourient


Où partiront les Français cet été ? A quelques semaines des premiers grands départs en vacances, TourMagazine.fr a mené l'enquête pour savoir quels étaient les tops et les flops de l'été.



Où partiront les Français cet été ? Séisme et tsunami au Japon, révolutions en Tunisie et en Egypte, attentats à Marrakech, guerre en Libye…

Depuis le début de l’année, les catastrophes naturelles et les évènements géopolitiques n’ont eu de cesse de s’enchainer, chamboulant ainsi le paysage touristique.

A quelques semaines des premiers grands départs en vacances, TourMagazine.fr a mené l'enquête pour savoir quels étaient les tops et flops de l'été.

Le Maghreb, grand perdant de l’été 2011

Au Maroc, l’attentat de la place Jamaâ El Fna a signé un arrêt des ventes même s’il n’y a pas eu d’annulation - AL
Au Maroc, l’attentat de la place Jamaâ El Fna a signé un arrêt des ventes même s’il n’y a pas eu d’annulation - AL
Conséquences directes des révoltes arabes mais aussi des récents attentats à Marrakech, l’Afrique du Nord est, sans surprise, en perte de vitesse.

« La Tunisie et le Maroc sont toujours dans notre top 5 des destinations de l’été mais beaucoup moins plébiscitées », indique Caroline Chevaleyre, responsable communication chez Go Voyages. « La Tunisie, qui campait à la première place en 2011, descend d’un niveau et le Maroc se retrouve en dernier », ajoute t-elle.

Même constat chez Thomas Cook : « Cet été, nous ne ferons pas le plein sur ces destinations, d’autant que les révolutions se sont produites au moment où les clients ont l’habitude de réserver : en janvier », explique Rachel Picard, Directeur général Tour Operating.

« L’été est une saison atypique avec un Maghreb en berne… On sent frémir Djerba mais la Tunisie est toujours en souffrance. Quant au Maroc, l’attentat de la Place Jamaâ El Fna a signé un arrêt des ventes même s’il n’y a pas eu d’annulation », constate, quant à lui, Cyril Cousin, Directeur Commercial de Look Voyages.

Au rayon des spécialistes des locations de vacances, la Tunisie et le Maroc sont également en baisse. C’est le cas chez Homelidays.com. « La Tunisie et le Maroc enregistrent respectivement 27% et 8% de réservation en moins que l’année dernière au même moment…», indique Cyrille Coiffet, Directeur général du portail de location de vacances entre particuliers.

Rien n’est perdu pour la Tunisie mais pour l’Egypte, ce sera plus difficile

Chot el Jerid en Tunisie - DR
Chot el Jerid en Tunisie - DR
Pour autant, la situation n’est pas désespérée. Surtout pour la Tunisie, aux dires des professionnels du tourisme.

« Quoiqu’il arrive, les Français restent attachés à cette destination : les soulèvements populaires ont fermé le pays mais nous avons continué à avoir des départs », explique Caroline Chevaleyre.

Idem chez Thomas Cook : « La Tunisie va repartir j’en suis certaine. Nous avons d’ailleurs mis en place plusieurs offres promotionnelles. Par exemple, un voyage offert pour un voyage acheté, ou encore la gratuité du séjour pour le premier enfant » indique Rachel Picard.

L’espoir est également au rendez-vous chez Look Voyages. « Je veux croire que la Tunisie va retrouver des couleurs en 2012. » confie Cyril Cousin.

De son côté, l’Office de Tourisme de Tunisie en France a récemment lancé une campagne de communication décalée pour faire revenir les touristes.

En Egypte, au contraire, les espoirs de voir revenir les touristes s’amenuisent de jour en jour et les professionnels du tourisme ne sont guère optimistes pour les mois à venir.

« L’Egypte va mal. En avril, le pays a vu chuter son volume d’affaires de -47% en raison d’un recul du trafic de -42% », révèle René-Marc Chikli, Président de l’Association des tour-opérateurs (CETO).

« L’Egypte n’avance presque plus » indique Philippe Rouas, Directeur Commercial du tour-opérateur Vacances Transat. « C’est plus difficile car nous sommes au creux de la vague », constate Rachel Picard, Directeur général Tour Operating de Thomas Cook.

Mais les voyagistes ne comptent pas tirer un trait sur la destination. « Même si ça ne reprend pas en Egypte, on ne va pas supprimer la destination de notre catalogue. On donne la chance à la reprise », déclare Cyril Cousin, Directeur Commercial de Look Voyages.

« L'Egypte arrive en basse saison. Nous nous donnons un peu de temps pour la relance », explique également René Thibaut, directeur commercial de Marmara.

Si les Français boudent les destinations du Maghreb cet été, quelles sont celles qui, a contrario, seront plébiscitées ?

L’Espagne et la Turquie en tête

Gerone en Espagne - Photos : Ariadna Alvarez
Gerone en Espagne - Photos : Ariadna Alvarez
L’adage est bien connu : Le malheur des uns, fait le bonheur des autres. Les révoltes arabes ont ainsi permis à d’autres pays du bassin méditerranéen – tout aussi proches et dépaysants - de récupérer des milliers de touristes. Ce qu’on appelle dans le jargon touristique : l’effet report.

Ainsi, les tour-opérateurs généralistes ont noté une progression importante des réservations sur l’Espagne, la Grèce et la Crète, l’Italie, le Portugal mais aussi la Turquie. « En 2011, la Turquie est à la première place de notre top 5 des destinations de l’été avec une augmentation de 112% sur les ventes. L’Espagne connait une progression de 50% et la Crète 8% » indique la responsable communication chez Go Voyages.

« Il y a un report des demandes sur l’Italie, le Portugal et l’Espagne », constate également le Directeur général de Homelidays.com.

« La Grèce, l’Espagne et la Turquie ont gagné 30 point sur le volume d’affaires. La chute du Maghreb est donc compensée par la hausse de ces trois destinations. Au palmarès également des destinations prisées : le Cap Vert qui s’installe bien sur le marché français », précise le Directeur Commercial de Look Voyages.

Marmara constate aussi depuis le début de l'année des hausses considérables de réservations sur la Turquie, la Grèce, les Baléares, Malaga, la Crète, l'Italie par rapport aux volumes antérieurs. « Nous observons sur ces destinations des performances incroyables. Nous avons ajouté 120 000 sièges supplémentaires aux 650 000 d'ores et déjà mis sur le marché pour cet été» explique René Thibaut, directeur commercial de Marmara.

« En dépit des stocks considérables mis sur ces destinations, à ce rythme, nous arriverons à saturation d'ici l'été aux prix brochure. Il y aura pénurie de sièges et de chambres et un niveau de promotion zéro ».

Chez Ebookers.fr, « l’Espagne, l’Italie mais aussi les Etats-Unis (New York et Las Vegas) grimpent sur les trois premières marches du podium cet été » indique Coline Boudeville, responsable marketing online pour les marchés de la France, du Royaume-Uni et de l'Irlande.

L’Association des tour-opérateurs (CETO) confirme cette tendance, d’ores et déjà marquée, à quelques semaines des premiers grands départs. « L’Egypte va très mal mais la Turquie va très bien » constate le Président CETO.

« En avril, la Turquie a réalisé un volume d’affaires à +58% en raison de la hausse du trafic à +53%. L’Espagne a enregistré une hausse de +41% de son volume d’affaires pour une hausse du trafic à +32%. On note également une très forte évolution sur la Sardaigne : +1000 en trafic et +789 en volume d’affaires en raison de l’arrivée de nouveaux acteurs. Tous ces chiffres annoncent la tendance de l’été » ajoute t-il

Un bon cru 2011 pour la France et les longs-courriers

La région Bordelaise - ici Saint-Emilion - est très plébiscitée cet été - AL
La région Bordelaise - ici Saint-Emilion - est très plébiscitée cet été - AL
La France est aussi la grande gagnante de l’été 2011. Cyrille Coiffet, directeur général Homelidays.com nous le confirme : « Cet été, c’est la France qui marche le plus. Nous avons enregistré plus de 70% des réservations sur le pays, avec un engouement pour la Corse, le Var, les Alpes de Haute-Provence et la région Bordelaise. Le record est attendu sur le Cap Ferret… c’est l’effet du film « Les petits mouchoirs » de Guillaume Canet ».

Du côté d’Ebookers.fr, les régions de France sont également très plébiscitées : « Paris reste loin en tête, puis Nice, Cannes, Marseille, la région de Strasbourg et Lyon » indique la responsable marketing online.

D’autres destinations ont également le vent en poupe. Chez Vacances Transat, spécialiste des voyages long-courriers, « L’été se présente bien », déclare Philippe Rouas, Directeur Commercial du tour-opérateur.

« Ce ne sera pas un été record sur les Etats-Unis mais correct notamment sur l’Amérique Centrale et l’Amérique du Nord. Autre tendance : les destinations Caraïbes se tiennent bien. L’Europe du nord avec l’Islande, l’Irlande, la Norvège, l’Ecosse et la Russie connait également une forte croissance ».

« Sur les destinations long-courriers, tout va bien : cet été on va retrouver les Antilles, le Mexique, l’Ile Maurice, les Etats-Unis et le Canada », indique également René-Marc Chikli, Président du CETO.

Les Français, attentistes ?

Tous les experts s’accordent à dire et à démontrer que le comportement des Français a changé.

« Il y a de plus en plus de réservations tardives », nous indique Cyrille Coiffet. « Traditionnellement les familles réservent en janvier et maintenant en mai pour avoir un bon prix ».

Même constat chez Vacances Transat : « Les clients réservent à la dernière minute… jusqu’à la mi-juillet. C’est plus un problème de décision que d’argent », remarque Philippe Rouas, Directeur Commercial.

« L’attentisme est un facteur important. On s’attend cet été à des réservations de dernières minutes » Coline Boudeville, responsable marketing online ebookers.

Mercredi 8 Juin 2011 - 10:35
La rédaction



Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com