Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 21 Mai 2012 - 16:19

Vacances à l’étranger : où partir sans demande préalable de visa ?

Sans visa, votre passeport vous ouvre la moitié du monde !


Obtenir un visa peut être une démarche fastidieuse voire coûteuse qui risque d’en décourager plus d’un à l’approche de l’été. TourMagazine.fr vous liste les destinations accessibles avec passeport mais sans formalités à effectuer avant le départ.



Une centaine de destinations ne nécessite aucun visa - DR : Photo-Libre.fr
Une centaine de destinations ne nécessite aucun visa - DR : Photo-Libre.fr
L’appel du large se fait sentir ? A l’approche de la saison estivale, alors que l’impatience du départ vous contraint à choisir une destination ne requérant pas de visa, il est tout à fait possible de trouver votre bonheur.

La rédaction de TourMagazine.fr vous propose de faire le point sur ces pays où votre seul passeport garanti votre droit d’entrée.

La seule contrainte précédant le départ sera de s’assurer que votre document est en bon état et valide dans les 6 mois suivant votre retour.

Il faut savoir que dans la majorité des cas, l’exemption de visa concerne des séjours inférieurs à 3 mois.

Cependant, renseignez-vous sur les conditions d’entrée spécifiques au pays visité dans la rubrique « Conseil aux voyageurs » sur le site du Ministère des Affaires Étrangères ou en contactant directement l’ambassade concernée.

De l'Europe au Moyen-Orient

Cliquez sur la liste pour l'agrandir
Cliquez sur la liste pour l'agrandir
Si la carte d'identité suffit pour voyager à travers quasiment toute l'Europe (cf. « Où partir sans mon passeport ? »), le passeport s’avère nécessaire pour rajouter quelques possibilités à la liste proposée précédemment.

L’UEFA Euro 2012 arrivant à grands pas, il vous importera certainement de savoir que l’Ukraine reçoit les ressortissants français sans obligation de visa pour un séjour de moins de 3 mois. Les amateurs de football ne manqueront pas de noter cette opportunité.

Frontalière de l’Ukraine, la Moldavie se contente également du passeport au même titre que la Géorgie. L’état caucasien autorise même une durée de séjour de 360 jours pour les visiteurs français.

Du côté du Moyen-Orient, l’entrée sur les territoires israélo-palestiniens se fait sans visa. Prenez tout de même la précaution de demander que le tampon à l’arrivée en Israël soit apposé sur une feuille volante, celui-ci pouvant être mal vu en cas de séjour ultérieur dans un état arabe.

Le Koweït délivre quant à lui un visa de 15.60€ à l’aéroport, autorisant le touriste français à s’affranchir de démarches antérieures au départ.

Du côté de l'Afrique

Cliquez sur la liste pour l'agrandir
Cliquez sur la liste pour l'agrandir
Neuf destinations africaines sont accessibles sans visa.

Après les opérations temporaires autorisant une venue sans passeport, celui-ci est redevenu obligatoire pour se rendre sur l'Île Maurice et aux Seychelles, sans toutefois se pourvoir d’un visa.

Hormis les deux îles, plusieurs états de la pointe Sud de l’Afrique sont susceptibles de vous accueillir.

A condition d’avoir une page vierge sur son passeport, l’Afrique du Sud accepte les ressortissants français sans visa, de même que les deux pays enclavés dans le territoire sud-africain, à savoir, le Lesotho et le Swaziland.

S’ajoutent à la liste le Botswana, voisin de l’Afrique du Sud, mais aussi la Namibie et le Malawi.

Enfin, le Sénégal est le seul pays d’Afrique de l’Ouest à exempter les touristes hexagonaux de visa.

Guère d'exceptions en Asie

Cliquez sur la liste pour l'agrandir
Cliquez sur la liste pour l'agrandir
La Corée du Sud et la Malaisie sont les seuls pays asiatiques à tolérer une présence de moins de trois mois sans visa.

Pour un séjour inférieur à 30 jours, il est en revanche possible de s’aventurer au Brunei, à Taïwan, en Thaïlande ainsi que dans l’archipel des Maldives, cher aux noceurs.

Finalement, les Philippines n’accordent que 21 jours de voyage pour les voyageurs français possédant un passeport mais pas de visa.

Océanie : filez au bout du monde !

Cliquez sur la liste pour l'agrandir
Cliquez sur la liste pour l'agrandir
A l’exception de la Papouasie, toute l’Océanie peut se visiter sans visa, à condition de respecter les règles propres à chaque état océanien.

La Nouvelle-Zélande, les Îles Salomon et Vanuatu accordent trois mois d’accueil sur présentation des justificatifs de séjours, c’est-à-dire le billet retour ainsi que l’assurance de disposer de suffisamment d’argent.

Le constat est identique pour les Îles Fidji qui délivrent quant à elles un visa gratuit à l’arrivée, valable 4 mois.

Seul un mois de villégiature est admis par les autorités des Îles Cook, de la République des Palaos, des Samoa et des Tonga. Pour l’ensemble de ces destinations, le touriste se voit remettre son permis de séjour au débarquement.

En ce qui concerne l’Australie, le visa n’est pas de rigueur non plus pour une visite n’excédant pas 90 jours, mais une autorisation électronique de voyage doit être soumise : l’Electronic Travel Authority (ETA).

Partez en Amérique du Nord...

Cliquez sur la liste pour l'agrandir
Cliquez sur la liste pour l'agrandir
Le continent américain dans sa globalité ne compte que quelques rares pays exigeant un visa pour les vacanciers en provenance de France.

A l’instar d l’Australie, les États-Unis obligent les touristes à remplir l’Electronic System for Travel Authorization, plus connu sous son acronyme ESTA, garantissant 90 jours sur le sol américain. En plus d’être indispensable, l’ESTA est payant et coûte 14$.

Le Canada, Québec compris, n’impose ni visa, ni formulaire informatique et accueille tout ressortissant français durant 6 mois sans autres formalités que la possession d’un passeport en règle.

La limite de 90 jours consécutifs de séjour sans visa est acceptée par le Mexique et le plus grand nombre des pays d’Amérique centrale, à savoir ceux de la zone dite « C4 » soit le Honduras, le Guatemala, le Nicaragua et le Salvador.

Se rajoutent le Costa Rica et le Panama, tous deux situés à l’extrême Sud de l’isthme centraméricain.

... ou en Amérique du Sud !

Cliquez sur la liste pour l'agrandir
Cliquez sur la liste pour l'agrandir
Là encore, l’ensemble des pays approuvant une escale sans attestation préalable se fixe sur une limite de 3 mois de séjour.

Une escapade dans les Andes est ainsi possible au Chili, en Bolivie, au Pérou et en Équateur.

Côté atlantique, la permission se retrouve au Venezuela, en Guyana, au Brésil, en Uruguay et en Argentine.

Le Paraguay, coincé entre les deux géants sud-américains, vient également se greffer à cette liste.

Profitez du Soleil caribéen

Cliquez sur la liste pour l'agrandir
Cliquez sur la liste pour l'agrandir
Les Caraïbes constituent la dernière source de lieux joignables sans visa.

Les îles recevant les Français dans ces conditions sont Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, la Barbade, la Grenade, Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Vincent-les-Grenadines et Trinité-et-Tobago.

La République Dominicaine soumet également les globe-trotters de France à la présentation d’un passeport valide depuis le 30 avril 2012, mais ne réclame aucun visa pour une étape de moins de 90 jours.

La Dominique est le dernier état caribéen à admettre les Français dépourvus de visa, mais pour un séjour réduit à un mois dont l’attestation sera délivrée à l’arrivée.

Plus d'informations

Pour connaître le détail des pré-requis nécessaires à l’entrée sur les territoires étrangers, connectez-vous sur le site du Ministère des Affaires étrangères, dans la rubrique « Conseils aux voyageurs » en cliquant ici.

Portail de l’administration française : www.service-public.fr

Mercredi 23 Mai 2012 - 09:45
Benjamin VIDAL


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com