Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 30 Mars 2009 - 22:39

Vacances à l'étranger : les clients des agences de voyages ne comptent pas renoncer

Sondage TourCom / TNS Sofres


Partiront, partiront pas ? Alors que de nombreuses études laissent présager que les Français vont être de moins en moins nombreux sur la route des vacances, d'autres encore tendent à prouver le contraire. Selon TNS Sofres pour TourCom, la crise aurait peu d’impact sur les projets de voyage à l’étranger des clients des agences de voyages. Explications.



Vacances à l'étranger : les clients des agences de voyages ne comptent pas renoncer
En cette période de crise, les études et les sondages sur les projets des Français en matière de voyages pleuvent.

Alors que ce lundi une étude Ipsos pour France Bleu révélait que 51% des Français ne partiront pas en vacances cet été (LIRE), aujourd'hui c'est au tour de TNS Sofres pour Tourcom de dévoiler les résultats de son enquête. Et là, surprise !

Selon le réseau d'agences de voyages, malgré la crise, les clients d'agences de voyages ne comptent pas renoncer à leurs vacances à l'étranger : 65% d'entre eux ont en effet le projet de partir à l’étranger en 2009 pour des vacances ou un week-end prolongé.

91% des personnes interrogées pensent d'ailleurs, que, dans un contexte de crise économique, les voyages à l’étranger sont une façon de s’évader

Autre enseignement de cette étude, "la crise n’incite pas à la recherche du plus bas prix avant tout".

En effet, contrairement à une idée reçue, les clients "ne sont pas à la recherche de prix cassés en priorité pour leur prochain voyage à l’étranger", explique Tourcom.

Seuls 5% d’entre eux estiment qu’obtenir le prix le plus bas possible est le critère le plus important en période de crise. On peut noter que ce résultat varie peu selon la catégorie socio-professionnelle des personnes interrogées.

Priorité à la sécurité et au rapport qualité-prix

Le critère jugé le plus important est la sécurité financière. 97% des utilisateurs d’agences de voyages estiment "en effet essentiel ou important d’avoir la garantie de récupérer les sommes versées en cas de faillite de l’un des organisateurs du voyage."

"Un atout pour les agences de voyages qui seules apportent cette garantie financière à leurs clients. Rappelons que les agences et les tour-opérateurs sont contraints par la loi de cotiser à un fonds de garantie professionnelle ou auprès d’un organisme bancaire. Grâce à cette garantie, les clients sont assurés d’être remboursés en cas de dépôt de bilan d’un prestataire", précise le communiqué du réseau d'agences de voyages.

De même, la recherche de la qualité prime sur celle du plus bas prix. Le deuxième critère le plus important derrière la sécurité des paiements est en effet un bon rapport qualité-prix, pour 50% des personnes interrogées.

Les voyagistes traditionnels mieux que ceux en ligne ?

Enfin, pour organiser leur prochain voyage, près des trois quarts des clients d’agences de voyages traditionnelles (72%) comptent faire à nouveau appel à une agence.

"Le résultat est bien différent pour les agences de voyages on line", souligne le communiqué, "près de la moitié (48%) de leurs clients envisagent de ne pas faire appel à nouveau à une agence mais d’organiser leur prochain voyage eux-mêmes".

*Sondage réalisée du 2 au 4 février 2009 par téléphone auprès de 500 utilisateurs d’agences de voyages en 2008.

Mardi 31 Mars 2009 - 09:57
La rédaction - A.L

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com