Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 29 Novembre 2007 - 08:40

VVF laisse la place à Belambra Clubs

Le village de vacances change d'identité


Le village de vacances populaire, c’est fini. Belambra garde sa spécificité de produit familial mais il monte en gamme et compte recruter une nouvelle clientèle via une campagne de communication importante dès le printemps prochain.



Près d’un demi-siècle après sa création, Village Vacances Famille disparaît pour laisser place à Belambra Clubs.

La mise en sommeil de la marque VVF est la dernière étape d’une transformation radicale de l’entreprise devenue SAS, et de l’offre qui monte en gamme.

Financé à l'origine par la Caisse des Dépôts et consignations, le produit VVF vieillit petit à petit, devient déficitaire. L'association devient SA en 1997. Mais il faudra attendre jusqu’en 2005 pour voir à nouveau un bilan positif.

En 2006, une nouvelle réorganisation du tour de table en fait une SAS. La Caisse des dépôts et consignations garde 40% des parts, 88 cadres prennent 5%, tandis que les 55% restant passent sous le contrôle du fonds d’investissements Finama, filiale du groupe Axa.

Parallèlement, le groupe se sépare d’un certain nombre de villages, en reprend d’autres et commence un programme de rénovation des 59 sites actuels qui devrait s’achever en 2010. Coût de l’opération : 200 millions d’euros.

Une entreprise d’embellissement qui permet de passer de l’appellation de village de vacances à celui de club. « Nous sommes les inventeurs du club ouvert », précise même Olivier Colcombret, président du directoire.

Autrement dit, une souplesse maximale proposant des formules en location simple, demi ou pension complète. Les animations étant comprises dans le prix.

VVF laisse la place à Belambra Clubs
VVF bénéficiaire en 2007... comme depuis 2005 !

Belambra gardera sa spécificité de lieu de vacances pour les familles. L’an dernier sur les 500 000 clients enregistrés, 80 000 étaient des enfants. Le groupe s’intéresse également à la clientèle des séminaires et du troisième âge hors des périodes scolaires.

Quant à la commercialisation des sites rénovés sur les marchés européens, elle a fait monter la fréquentation internationale à près de 20 % de la clientèle. Si Belambra restera en vente directe sur le marché français, ailleurs, ce sont les tour-opérateurs (TUI, Thomas Cook, Jetair, etc) qui prennent le relais.

La performance des 16 clubs déjà rénovés permet à Olivier Colcombet d’estimer l’augmentation du chiffre d’affaires de chacun d’eux à + 20%.

Une performance qui résulte pour moitié à une meilleure fréquentation mais aussi à une augmentation de 15% des prix. Aujourd’hui, la fréquentation des sites s’établit à 68% et l’objectif est de le faire passer à 71% d’ici à 2010.

Sur l’exercice 2007 (clos au 31 octobre), le volume d’affaires s’est établi à 154 millions d’euros, en hausse de 10% pour un nombre total de 120 000 dossiers. Une année qui, assure le Pdg, sera bénéficiaire, comme depuis 2005.

Site internet : www.belambra-vvf.fr

Jeudi 29 Novembre 2007 - 08:45
Geneviève BIEGANOWSKI

Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com