Loading




tourmagazine.fr



Notez
Vendredi 14 Janvier 2011 - 09:56

Tunisie - Révolte : les tours-opérateurs prudents et inquiets


La Tunisie n'est pas une destination comme les autres pour les professionnels du tourisme. C'est un best-seller. En 2010, 600 000 Français sont allés se faire bronzer sur un transat tunisien. Les tours-opérateurs suivent de prés la situation, mais restent mesurés. Pour l'heure, dans les hôtels, tout se passe normalement. Mais les voyageurs les plus inquiets commencent à annuler leurs vacances.



Tozeur et sa région : les circuit en Tunisie sont pour l'instant, tous suspendus - DR : J. da Luz
Tozeur et sa région : les circuit en Tunisie sont pour l'instant, tous suspendus - DR : J. da Luz
Entre prudence et inquiétude, les professionnels du tourisme français suivent de près l’évolution de la situation en Tunisie.

Les manifestations et affrontements auraient provoqué, au mercredi 12 janvier 2011, la mort de 66 personnes depuis la mi-décembre, selon la Fédération internationale des ligues de droits de l'homme. Depuis, d'autres victimes ont été recensées.

Un climat tendu qui touche une destination, pas tout à fait comme les autres. Le pays caracole en tête des suffrages des destinations étrangères.

En 2010, elle a séduit plus de 600 000 Français en voyages à forfait.

Face à cette situation, les voyagistes ne veulent pas céder à la panique. Deux éléments tempèrent ces circonstances : d’une part c’est la saison creuse, d’autre part la Tunisie n’a jamais enregistré d’attaque envers les touristes.

Dans les infrastructures touristiques, pour l’heure, rien est à signaler. Sébastien Boucher, directeur de la Communication de Marmara souligne : "99% de nos clients actuellement en Tunisie et partis en séjour sont situés dans 3 zones touristiques, Hammamet, Monastir et Djerba. Tout est normal dans nos établissements. Nous avons nos équipes sur place et il n'y a pas de risque de contagions dans les hôtels".

Circuits et excursions annulés

Chez Amplitravel même son de cloche. Sam Zribi directeur général précise : "Nos clients sur place, sont entourés de la plus grande attention. Leur séjour se passe normalement".

Idem chez Voyamar. Laurent Abitbol, PDG en déplacement à Tunis mercredi 12 janvier, et à Hammamet jeudi 13 janvier témoigne : "Ici les gens travaillent sur les routes, dans les commerces. A Tunis je n’ai rien vue de particulier et les hôtels fonctionnent comme d'habitude."

En attendant, les voyagistes suivent les recommandations du Quai d’Orsay. Par exemple, Marmara a annulé les 3 circuits prévus cette semaine.

Également suspendues, les excursions au départ des hôtels. "Elles ont été entièrement remboursées aux clients", précise Sébastien Boucher.

De son côté, Thalasso n°1 a décidé de ne pas "encourager la vente des circuits et des excursions", afin de sécuriser les clients.

Côté annulation, Thalasso n°1 annonce moins d’une dizaine d’annulations depuis deux jours. Voyamar en a enregistré 4.

Chez Fram, on avance le chiffre de 200 annulations et/ou report sur une autre date ou vers une autre destination.

Mais tout dépendra de la suite des évènements.

Vendredi 14 Janvier 2011 - 09:56
C. E.

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com