Loading




tourmagazine.fr



Notez
Vendredi 13 Janvier 2017 - 18:36

Trop grippé pour prendre l'avion ? Des compensations sont possibles !

la Cie devra obligatoirement rembourser certains frais...


Vous êtes grippé et avec la meilleure volonté impossible de prendre un avion ? Pas de panique. Vous n'avez pas tout perdu. D'ores et déjà, vous pouvez être remboursé des taxes et charges aéroportuaires, les frais sur le traitement du dossier sont interdits et, dans tous les cas, Le médecin reste la meilleure source pour savoir si l'on peut voyager en avion ou pas. Voici les tuyaux de Flightright.



Trop grippé pour prendre l'avion ? Des compensations sont possibles !
Voyage annulé à cause d'une mauvaise grippe : les compagnies expliquent que le billet acheté ne permet pas de remboursement... Philipp Kadelbach, cofondateur de Flightright explique : « les taxes et autres charges aéroportuaires représentent un montant important du prix du billet d'avion.

Ces coûts doivent uniquement s'appliquer lorsque le passager embarque à bord du vol. Si ce n'est pas le cas, le passager doit alors être remboursé des taxes qui correspondent au déplacement ».

Ainsi, les passagers qui ont manqué un vol, et ce même si cela est pour une cause autre qu'un motif de santé, peuvent soumettre une simple demande de remboursement à la compagnie, invoquant les taxes et charges aéroportuaires liées à l'embarquement, qui ne peuvent donc être appliquées dès lors que la personne n'a pas voyagé.

Si la compagnie accepte le remboursement de ces charges, il faut cependant bien veiller à ce qu'elle ne retienne pas une commission sur le traitement du dossier : « Ce n'est pas légal, et c'est un désavantage considérable pour le consommateur ».

Les billets à annulation payante, est-ce légal ?

Il n'est pas rare de voir différents tarifs au moment de l'achat de son billet, sur le site des compagnies aériennes : « Saver », « Semi-Flex » ou « Flex » pour les classes économiques notamment.
On constate souvent que les billets « Saver » ne permettent pas d'annuler son billet, alors que les « Semi-Flex » permettent l'annulation contre une commission, et les « Flex » permettent une annulation gratuite.

Une technique inadmissible pour Philipp Kadelbach : « Proposer différents tarifs de billets permettant ou non l'annulation est une tactique totalement peu honnête, qui vise tout simplement à faire peur aux consommateurs et à les obliger à prendre les billets les plus chers ».

Si la compagnie a le droit de garder une partie du billet, l'annulation interdite reste sujette à contestation. Il est toujours possible de demander le remboursement des taxes aéroportuaires puisque l'embarquement n'a pas été, ou ne sera pas effectué. Peu importe ce qu'invoque la compagnie, elle devra obligatoirement rembourser certains frais.

Doit-on prendre l'avion pour ne pas perdre d'argent ?

Même avec une très forte fièvre, doit-on prendre l'avion pour ne pas perdre d'argent ?

Le personnel de bord a tout à fait le droit de refuser l'embarquement à un passager malade, atteint par exemple d'une forte fièvre, jugeant le risque trop élevé pour la santé du passager mais aussi de tous les passagers à bord.

Des compagnies vont même plus loin dans leurs termes et conditions, en interdisant de facto l'embarquement pour des cas précis, comme par exemple celui de patients opérés dans les 7 jours précédant leur vol, etc.

« Même si le temps est souvent compté avant le départ, le mieux est de se rendre chez un médecin, qui déterminera bien mieux que le personnel de la compagnie si un passager est apte ou non à voler. Une ordonnance aidera à faire face aux réticences de la compagnie » ajoute Philipp Kadelbach.

Enfin, si les passagers se sentent importuner ou menacer par un passager malade, ils peuvent demander à changer de siège. « S'il reste des places ailleurs, le personnel se doit d'accepter la requête des passagers mécontents. Néanmoins, si l'avion est complet, rien n'oblige les PNC à déplacer les passagers ».

Vendredi 13 Janvier 2017 - 18:36
La rédaction

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com