Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 3 Novembre 2008 - 08:42

Transport aérien : plus de transparence sur les prix des billets d'avion

nouvelle législation européenne en vigueur dès le 1er novembre


Depuis le 1er novembre, la nouvelle législation sur les transports aériens est entrée en vigueur. Au menu : sécurité accrue et transparence des prix. Ces règles organisent l'octroi des licences, la surveillance des compagnies aériennes et l'accès au marché, explique un communiqué de l'Union Européenne.



"Il est essentiel que tous les joueurs sur le terrain obéissent aux mêmes règles. C'est une condition de la libéralisation en Europe qui s'est révélée une véritable "success story" avec plus de possibilités de voyage et des tarifs moins élevés", a déclaré Antonio Tajani, Vice-président de la Commission européenne responsable des transports.

"La concurrence loyale est la clé du succès : grâce à la transparence des prix, les passagers sauront à l'avance combien ils vont payer et pourront faire leurs choix en toute connaissance de cause."

La nouvelle législation sur le marché des transports aériens est entrée en vigueur le 1er novembre 2008. Ce règlement établit des règles communes pour l'exploitation de services de transport aérien dans la Communauté.

Qu'est ce qui va changer ? La commission européenne nous l'explique dans son communiqué de presse.

Les voyageurs seront mieux informés et pourront comparer les tarifs :

Désormais les prix des billets devront être publiés toutes taxes et frais compris. De plus, le passager aura accès à la répartition des différentes catégories de coûts composant le prix final : tarif, taxes, redevances aéroportuaires et autres frais. Ainsi, les voyageurs disposeront des informations précises sur les prix réels. Objectif : éviter la publicité mensongère et faciliter les comparaisons tarifaires.

Ils ne pourront en outre se faire imposer des charges supplémentaires facultatives sans leur consentement explicite (opt-in). Enfin, toute discrimination tarifaire entre les voyageurs sur la seule base de leur lieu de résidence ou de leur nationalité sera également interdite. Les autorités nationales contrôleront davantage les compagnies afin de garantir la qualité, d'assurer la sécurité et de prévenir les faillites.


Le règlement permet l'application plus stricte et uniforme des règles dans toute l’Union européenne :

- Les licences d’exploitation des compagnies aériennes seront surveillées avec une rigueur identique dans tous les États membres.

- Les critères d’octroi et de validité de la licence permettant d’effectuer des transports aériens dans l’Union européenne y sont clarifiés

- La location d’aéronefs immatriculés dans l’Union sera plus facile, mais des exigences plus strictes seront introduites en ce qui concerne la location d’aéronefs de pays tiers, pour assurer le respect des normes de sécurité.

Les règles applicables aux obligations de service public sont revues de façon à réduire les exigences administratives et simplifier leur mise en œuvre, tout en empêchant les abus. La Commission peut demander la présentation d’un rapport économique expliquant le contexte des obligations de service public et analysant leur bien-fondé. Les besoins des régions ultrapériphériques sont pris en compte en permettant, le cas échéant, une concession exclusive étendue à 5 ans.

Des mesures plus efficaces sont prises pour la coopération entre les aéroports qui desservent la même ville ou conurbation.

Sous contrôle de la Commission, les éventuelles distributions de trafic devront être non-discriminatoires. Les aéroports devront disposer d'infrastructures de transport efficaces au service des passagers.

Sont abolies les dernières restrictions dans les accords bilatéraux aériens entre les Etats Membres en ce qui concerne les services intracommunautaires et le partage de codes.

Lundi 3 Novembre 2008 - 08:42
La rédaction (CE)


News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com