Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 9 Octobre 2006 - 15:25

Transport aérien : interdiction des liquides dans les bagages à main

nouvelles règles pour les bagages à main au départ de l'UE


La Commission européenne a adopté en fin de semaine dernière un règlement limitant les liquides que les passagers aériens peuvent emporter au-delà des points d'inspection et à bord des aéronefs. Ces mesures constituent une réaction à une nouvelle menace pour la sûreté de l'aviation civile, celle des explosifs liquides de fabrication artisanale.



«La menace que représentent les explosifs liquides est réelle et générale. Le nouveau règlement comblera une faille dans nos dispositifs de défense, en limitant les liquides que les passagers peuvent emporter au-delà des points d’inspection et à bord des aéronefs. Il s’appliquera à tous les vols au départ, afin d’assurer une protection des personnes partout dans l’Union», souligne Jacques Barrot, vice-président de la Commission européenne chargé des transports dans un communiqué de presse.

Le 10 août dernier a été découvert un complot visant apparemment à faire sauter des bombes à base d’explosifs liquides à bord d’avions à destination des États-Unis. La Commission a réagi rapidement en vue de restreindre les liquides que les passagers sont autorisés à emporter au-delà des points d’inspection, puis à bord des aéronefs.

Interdiction des liquides dans les bagages à main

Le nouveau règlement interdit aux passagers d’emporter des liquides, sur eux ou dans leur bagage à main, au-delà des points d’inspection. Il s’applique à tous les vols au départ d’un aéroport de l’Union européenne, quelles que soient leur destination et la nationalité du transporteur, de manière à garantir le même niveau de protection dans l’ensemble de l’Union européenne. Le règlement ne concerne que les bagages de cabine, étant donné que les bagages de soute sont inaccessibles après leur enregistrement.

Les nouvelles règles s’appliquent à tous les liquides, étant donné que les équipements d’inspection actuels ne permettent pas de distinguer un type de liquide d’un autre suffisamment rapidement pour être utilisés dans les aéroports.

Les passagers sont toutefois autorisés à emporter, au-delà des points d'inspection, des quantités de liquides trop réduites pour constituer des explosifs dangereux (dans des récipients d'une capacité maximale de 100 millilitres).

Exception pour les médicaments

Ils peuvent donc toujours emporter de petites quantités de parfums et articles de toilette dans leur bagage de cabine. Le nouveau règlement prévoit aussi une exception pour les médicaments et produits répondant à un besoin diététique spécial et qui doivent être utilisés au cours du voyage, notamment les aliments pour bébé. Ces produits peuvent encore être emportés dans les bagages de cabine.

Les passagers peuvent aussi continuer à emporter à bord des aéronefs des liquides, tels que boissons et parfums, achetés au-delà des points de contrôle des cartes d'embarquement. Le règlement prévoit des précautions pour éviter toute manipulation ou interférence après l’achat de ces produits.

La Commission a étudié soigneusement les effets des nouvelles règles sur l’inspection et le fitrage dans les aéroports. Il est essentiel de réduire les retards éventuels, mais sans compromettre la sûreté. C’est pourquoi le règlement comprend certaines mesures destinées à aider le personnel d’inspection à remplir sa mission. Par exemple, les passagers doivent emballer les récipients de 100 ml ou moins dans des sacs en plastique d’une capacité maximale d'un litre et les présenter aux points d'inspection.

Dans 6 mois, le règlement limitera la taille des bagages de cabine

Les nouvelles règles imposent aussi aux passagers d’enlever leurs manteaux et vestes et de retirer des bagages de cabine les ordinateurs portatifs et autres articles électriques de grande taille aux points d’inspection.

Enfin, dans six mois, le règlement limitera la taille des bagages de cabine autorisés à un maximum de 56 cm x 45 cm x 25 cm, avec certaines exceptions possibles, par exemple pour les instruments de musique, les appareils photos, etc.

La Commission soutiendra activement les États membres et les associations représentant les compagnies aériennes et les aéroports dans leurs efforts d’information des passagers avant l’entrée en vigueur du règlement, qui devrait intervenir début novembre.

Lundi 9 Octobre 2006 - 15:28
Rédaction (C.E) - redaction@tourmagazine.fr


News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com