Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 6 Février 2006 - 23:33

Toute ma vie j’ai rêvé… d’être hôtesse de l’air !

rôle et mission du Personnel navigant commercial (PNC)


Vous les voyez régulièrement s’affairer dans les avions, avant, pendant et après le vol. C’est un métier qui fait toujours rêver les jeunes filles et qui conserve son prestige de jadis, malgré la démocratisation du transport aérien. Jean Belotti, ancien commandant de bord, nous dit tout du fonctionnement et des tâches de ceux qu’on appelle le Personnel navigant commercial (PNC).



un ou plusieurs services de prestations seront effectués en fonction de la durée du vol (Lufhtansa)
un ou plusieurs services de prestations seront effectués en fonction de la durée du vol (Lufhtansa)
Sauf lorsque le PNC emprunte un circuit réservé, les passagers peuvent apercevoir les stewards et hôtesses de l’air traverser la salle d’embarquement pour s’engager dans la passerelle menant à l’avion. Avant d’embarquer, le PNC, sous l’autorité du (de la) Chef de cabine (a) a déjà participé à un briefing pré-vol.

Aussitôt arrivé à bord, le PNC effectue sa visite pré-vol. Elle consiste à vérifier l'armement commercial embarqué : prestations hôtelières, état de la cabine et des toilettes, bon fonctionnement des sièges, etc...

Puis, en respectant une procédure bien définie et rigoureuse, il contrôle la présence et le bon fonctionnement des équipements de secours et effectue les essais de sécurité individuelle et collective.

Décisions relatives aux priorités à l’embarquement

En contact permanent avec le représentant au sol de la compagnie, le PNC prend les décisions relatives aux priorités à l’embarquement : handicapés, enfants voyageant seuls...
Toutes ces opérations étant effectuées, l'embarquement des passagers est déclenché et c’est à ce moment là que vous serez accueilli par le sourire des hôtesses et stewards qui vous indiqueront où se trouve votre siège, vous aideront à ranger vos bagages à mains.

À ce stade, de nombreux problèmes sont à résoudre en temps réel. Ceux concernant l’embarquement proprement dit : erreur dans l’occupation d’un siège, installation d’une passagère accompagnée d’enfants en bas âge… ou ceux concernant le comportement de certains passagers “difficiles”.

Lorsque la solution ne peut pas être trouvée par le PNC, c’est au Commandant de bord qu’il est fait appel. Aussitôt installés dans vos sièges, plusieurs PNC feront simultanément la présentation des consignes de secours.

Même si vous êtes un passager habituel du vol qui avez assisté de nombreuses fois à cette présentation de l’utilisation des gilets de sauvetage et masques à oxygène... restez attentif en regardant les gestes effectués par les PNC.

En effet, lors d’évacuations rapides de l’avion à la suite d’incidents ou d’accidents, il arrive que plusieurs passagers perturbent le déroulement des opérations par méconnaissance ou oubli des consignes de sécurité.

Après le décollage, un ou plusieurs services de prestations seront effectués en fonction de la durée du vol. Le travail des PNC se déroule selon une procédure précise, tout en restant au service des passagers.

Interpréter les comportements atypiques de passagers

Au sujet de son rôle commercial, le PNC reçoit une formation lui permettant d’interpréter des comportements parfois atypiques de passagers, déclenchés par la “peur du vol" et qui touchent un pourcentage élevé d'entre-eux. Il peut alors engager une conversation pour rassurer ou sécuriser.

Le PNC sait aussi que dès le début de son voyage, le passager peut rencontrer une ou plusieurs difficultés de tous ordres. Il fera son maximum pour les lui faire oublier. Combien de fois, dans ma carrière, n’ais-je pas vu le PNC totalement “retourner” une cabine de passagers mécontents, alors rassurés, réconfortés et promettant, à grand renfort de sourires, de “reprendre” la même compagnie.

En agissant ainsi, ils contribuent à une meilleure image de marque de l'entreprise, donc à la fidélisation de la clientèle. Le passager n’est généralement témoin que du rôle commercial. Or, il convient de montrer l’existence d’un autre rôle, encore plus important, celui concernant le domaine de la sécurité, aussi bien pendant le vol qu’à la suite d’incidents ou accidents se terminant par une procédure d’évacuation rapide des passagers.

Dans tous les exemples connus, les PNC, avec sang-froid, ont strictement appliqué les consignes, ce qui a permis de procéder à l’évacuation de tous les passagers dans les temps prévus - ou parfois en moins de temps que prévu - montrant ainsi leur efficacité dans le déroulement des évacuations de secours.

bCet article est une version expurgée de celui, beaucoup plus complet que vous pouvez trouver sur TourMaG.com [(LIRE) et qui vous donnera des pistes intéressantes si vous vous intéressez à ce métier]b.

Vendredi 10 Février 2006 - 09:37
Jean Belotti - jean.belotti@wanadoo.fr


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com