Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 6 Mars 2007 - 09:47

Tourisme Suisse : un bon cru pour 2006

Progression de 7,2% des nuitées des touristes étrangers


Le tourisme suisse clôture l'année 2006 avec d'excellents résultats. Selon l'Office fédéral de la statistique (OFS) le nombre de nuitées dans les hôtels et établissements de cure suisses a augmenté de 5,8% par rapport à l'année précédente. On note une progression de 7,2% des nuitées des touristes étrangers. Les nuitées des hôtes suisses ont, elles aussi, connu une croissance importante de 4,0%, soit le meilleur résultat depuis 15 ans.



Au cours de l'année 2006*, les hôtels et établissements de cure suisses ont enregistré 34'848'426 nuitées, soit une augmentation de 5,8% par rapport à l'année 2005* (+1'904'690 nuitées). Il s'agit du plus important nombre de nuitées enregistrées depuis 15 ans, à l'exception de l'an 2000. En valeurs absolues, le nombre des nuitées des hôtes suisses (+581'557 nuitées / +4,0%) et celui des hôtes allemands, premier marché étranger en termes de volume des nuitées (+193'401 nuitées / + 3,5%), ont connu la plus forte augmentation.

Les nuitées des touristes en provenance de Grande-Bretagne (+177'757 nuitées / +8,8%) et des Etats-Unis (+164'854 nuitées / 11,0%), ont également connu une croissance supérieure à la moyenne. Le chiffre des nuitées des touristes britanniques n'avait jamais été aussi élevé depuis les années septante. Pour ce qui concerne les séjours des touristes américains en Suisse (+164'854 nuitées / +11%), les effets négatifs du 11 septembre 2001, de l'épidémie de SRAS et de la guerre en Irak sont effacés, et les Américains ont retrouvé goût aux voyages à l'étranger.

En 2006, la Suisse a également attiré nettement plus de visiteurs en provenance des principaux marchés étrangers qu'en 2005, soit l'Italie (+45'939 nuitées / +4,5%), la France (+44'252 nuitées / +3,6%), les Pays-Bas (+42'383 nuitées / +5,1%) et le Japon (+10'028 nuitées / +1,7%), prouvant qu'elle est une destination de voyage très attrayante. La situation économique favorable ainsi qu'une météo particulièrement clémente ont influencé ces excellents résultats.

Russie, Pays du Golfe : marchés en croissance

Les nuitées des touristes originaires des marchés de croissance (marchés à fort potentiel de développement) ont également connu une croissance importante, en particulier les nuitées des touristes russes (+51'596 nuitées / 18,7%).. Enfin, une progression des nuitées à été enregistrée pour les hôtes des Pays du Golfe (+39'247 nuitées / +15,6%), de l'Inde (+35'320 nuitées / +14,2%), de Chine (+33'562 nuitées / +19,5%) et de Corée (+679 nuitées / +0,5%).

De même, le boom du tourisme urbain se poursuit. Les plus fortes augmentations des nuitées ont été enregistrées à Bâle* (+20,9%), à Zurich* (+8,3%) à Berne* (+7,9%) à Lausanne* (+7,4%) et à Genève* (+5,4%). En prenant en considération les chiffres des régions touristiques entières, la région de Bâle occupe toujours la première place (+16,6%), suivie de Genève (+11,5%), de la région de Zürich (+7,8%), du Plateau suisse (+6,9%) et de la région du Léman (+4,8%).

Dynamisme du tourisme d'affaires

Cette évolution s'explique, d'une part, par le dynamisme du tourisme d'affaires et, d'autre part, par le fait que l'offre culturelle et de loisirs extrêmement riche des villes suisses répond aux désirs de tous. Le développement de liaisons aériennes a également eu un effet positif sur la demande.

En 2006, l'hôtellerie comptait en moyenne 5'693 établissements, avec une capacité en lits et en chambres respectivement de 271'601 et 142'518 unités. Les hôtels classés (2'327 établissements) couvrent 63.9 % de la capacité en lits contre 36.1 %, ou 97'946 lits, pour les établissements non classés.

Les hôtels 3 étoiles constituent toujours la majorité des hôtels classés, avec 1'011 établissements et 63'633 lits. Un établissement de taille moyenne en Suisse dispose de 25 chambres ou 48 lits. Ces données varient cependant fortement d'une catégorie à l'autre. Force est de constater que la tendance vers des établissements moins nombreux, mais de plus grande taille, se poursuit. En l'an 2000, on comptait près de 200 établissements de plus et un nombre de 44 lits en moyenne.

Hôtellerie : les revenus augmentent

Le taux d'occupation brut moyen des chambres en 2006 a progressé de 5,8% par rapport à l'année précédente et passe à 45,4 %. C'est le taux d'occupation des chambres le plus élevé réalisé depuis l'année 2000.

Le prix moyen de la chambre a lui aussi progressé de 3,7 % par rapport à l'année précédente, et atteint 170.60 CHF en moyenne. Cette valeur reste néanmoins encore nettement inférieure au prix moyen de la chambre enregistré en 2000 (187.10 CHF). Ceci indique que par le passé, le fort taux d'occupation a pu être réalisé grâce à des réductions sur les prix. Cette tendance semble toutefois s'être inversée. Par rapport à l'année précédente, le prix moyen de la chambre en 2006 a augmenté dans presque toutes les catégories.

Les hôtels suisses de luxe et pour petits budgets ont le vent en poupe

Près de 77 % de toutes les nuitées enregistrées en Suisse ont été réalisées dans des hôtels classés. A l'exception des hôtels non classés, toutes les catégories d'hôtels ont pu profiter de la hausse des nuitées. Si les hôtels 3 étoiles enregistrent en moyenne une progression de 4,5 %, toutes les autres catégories affichent des taux de croissance à 2 chiffres.
Les hôtes étrangers notamment, lesquels génèrent plus de la moitié des nuitées (56 %), effectuent des réservations plutôt dans les segments haut de gamme et bas de gamme.

Source :
OFS, Office fédéral de la statistique: www.bfs.admin.ch
Suisse Tourisme : www.MySwitzerland.com

Mardi 6 Mars 2007 - 15:23
La rédaction (CE)

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com