Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 10 Avril 2012 - 12:05

Titanic : le retour à Belfast, 100 ans après le plus célèbre naufrage du 20e siècle

Un musée pour revivre l'évènement


Ironie de l’histoire maritime :alors que 2012 a débuté avec la catastrophe du Concordia et l'avarie de l'Allegra, le Titanic « retrouve » son berceau à Belfast, en Irlande du Nord, cent ans jour pour jour après le plus célèbre naufrage du XXe siècle.



14 avril 1912, 22h30. Frédérick Fleet, vigie de quart, à bord du Titanic aperçoit à l’horizon une tache claire qui se lève devant le paquebot.

Il pense à la brume quand surgit, droit devant lui, une énorme masse blanche. Il alerte l’officier de service qui ordonne une marche arrière.

Trop tard ! Un immense iceberg cogne à tribord contre le navire. L’eau s’engouffre. Le commandant a compris. Il lance le célèbre SOS : « Nous coulons ! »

L’ordre d’évacuation est donné. Mais, il n’y a que 16 chaloupes qui sont prises d’assaut. L’armateur avait prévu le minimum. Avec ses compartiments étanches, le bâtiment devait être le premier insubmersible du siècle !

Paniqué, au moins autant que les passagers, l’équipage a du mal a endiguer le flot des passagers. Les voyageurs de troisième classe (immigrants irlandais pour la plupart) sont refoulés manu militari.

« Une rame de mètro dans les cheminées »

Le petit personnel est sacrifié : mousses et moussaillons sont entassés dans la salle à manger de première classe. Ils ont droit à une cigarette et au verre du condamné...

A 2 heures du matin le Titanic se casse en deux et sombre par 3.800 mètres de fond, à 700 kilomètres de Terre-Neuve.
Seulement 678 des 2.200, passagers survivent à la catastrophe.

Conçu, réalisé et lancé à Belfast le Royal Mail Steamer Titanic, symbolise en 1912 non seulement un exploit technologique mais il fait aussi la réputation de la cité industrielle, fière d’être le berceau du plus grand chantier naval de la planète.

Si le Guinness Book avait existé en 1912 il aurait pu consacrer un chapitre entier au transatlantique .Le Titanic, était le plus racé des paquebots avec 269 mètres de long, 28 de large et 10 étages de haut.

« Chacune de ses quatre cheminées peut facilement donner un passage à notre métropolitain, le gouvernail est aussi gros qu’un orme, les moyeux et les pales ont la taille d’un moulin à vent » note la presse française de l’époque.

Baptisé le « Paquebot des millionnaires » ce palace flottant est un idéal de luxe : escaliers en bois précieux, salle à manger de gala, restaurants multiples,suites somptueuses, salons de réception et fumoirs aux murs sertis de nacre

Sorti des chantiers, en avril 1912 il « revient » dans son berceau un siècle après au musée du Titanic Belfast qui vient de s’ouvrir au public.

Visite virtuelle au Titanic Belfast

Titanic : le retour à Belfast, 100 ans après le plus célèbre naufrage du 20e siècle
Le Titanic Belfast est situé au coeur de la ville, sur le site de la construction du navire, les chantiers navals Harland and Wolff.

Aménagé dans un édifice très symbolique de six étages. Didactique ce centre raconte l’histoire du Titanic, de sa conception à Belfast, au début des années 1900, en passant par sa construction, son lancement, son voyage inaugural et jusqu’à sa fin tragique.

L’histoire ensuite se poursuit par la découverte de l’épave et se projette dans le futur avec l’exploration sous-marine en cours.

Sur neuf galeries on trouve pèle- mêle une grande variété de supports explicatifs : médias, images de synthèse, films, vidéos, documents audiovisuels, d’archives, objets, maquettes à l’échelle réelle. Le point d’orgue étant la visite virtuelle du navire en construction.

Et- lien fort avec la France et Cherbourg- le transbordeur le Nomadic est en cours de restauration tout près du Titanic Belfast. Le Nomadic, qui a aussi été construit dans les chantiers navals de Harland and Wolff, est le seul navire originel restant de cette époque.

Lors de l’escale du Titanic à Cherbourg, le Nomadic a transporté les passagers entre l’embarquement et le paquebot ancré dans la rade. On connaît la suite…


Pour en savoir plus :
www.titanicbelfast.com
www.irlande-tourisme.fr
www.the-titanic.com

Jeudi 12 Avril 2012 - 11:01
Jean-Paul COMBE


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com