Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 18 Mai 2010 - 08:18

Thaïlande : les tour-opérateurs évitent Bangkok mais se rabattent sur le sud


Face aux manifestations qui ensanglantent la capitale thaïlandaise, les TO ont décidé d’adapter leurs programmes. Les circuits évitent désormais Bangkok, en attendant le retour au calme, et se rabattent sur les plages du sud.



Les affrontement dans le centre ville de Bangkok ne semblent pas faiblir.

Aux dernières nouvelles, le bilan s’élève à 34 morts et près de 341 blessés. Les autorités ont annoncé la fermeture à la circulation du quartier central de Ratchaprasong, théâtre des manifestations les plus violentes.

Ces évènements très médiatisés effrayent les voyageurs en partance pour la Thaïlande. « Les gens sont attentistes et nous posent beaucoup de questions » confirme Virginie Gerbault d’Asia.

Mais aucune annulation n’est à déplorer. On note toutefois des reports et une baisse des réservations.

Même constat chez Voyageurs Associés. « Le manque d’inscriptions reste pour le moment difficilement quantifiable » estime Maria Melka. « Mais cette semaine sera décisive car la couverture médiatique est impressionnante ».

Tous ont cependant décidé de supprimer la capitale de leurs programmes. Les voyageurs sont désormais redirigés vers Ayutthaya, ou vers le sud, épargné par ces violences.

« Nos vols sur Phuket sont complets...»

Le Quay d’Orsay est d’ailleurs assez clair dans ses recommandations.

S’il demande d’éviter tout déplacement à destination de Bangkok, il estime en revanche que les déplacements en dehors de la capitale ne sont pas déconseillés, notamment à destination des régions touristiques du sud.

« Cette petite phrase est très importante pour nous. Le Quay d’Orsay a bien fait son travail » estime Philippe Bertholet de Best Tours. On connaît en effet les effets ravageurs d’une interdiction par le ministère sur une destination touristique.

Il faut apprendre à nuancer : le pays tout entier n’est pas tombé dans l’anarchie et les affrontements sont limités à quelques quartiers de la capitale.

« Ce n’est pas parce qu’une manifestation dégénère à Nation qu’il faudrait annuler un voyage en Corse » compare Philippe Bertholet. « D’ailleurs nos vols sur Phuket sont complets

Heureusement pour les TO, la Thaïlande entre en basse saison. Il faut donc espérer que la situation politique s’arrange rapidement, avant le retour des touristes.

Mardi 18 Mai 2010 - 08:19
Laury-Anne CHOLEZ


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com