Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 8 Juillet 2009 - 07:59

Tendances : 85% des touristes français resteront sur le territoire national

Les départs des français à l’étranger baissent de 5 à 10%


Le cabinet d'étude Protourisme a dévoilé les tendances de l'été 2009. Les départs des français à l’étranger baissent de 5 à 10% cet été. Les touristes hexagonaux resteront sur le territoire national, compensant en partie la baisse de la clientèle étrangère.



Le Massif du Sancy de plus en plus sollicité
Le Massif du Sancy de plus en plus sollicité
L'étude réalisée par le cabinet Protourisme entre le 30 juin et le 3 juillet 2009 auprès de 734 opérateurs du tourisme hexagonal confirme les tendances annoncées.

Cet été, seulement 48% des Français envisagent de partir en vacances (séjour de 4 nuits et plus), mais 85% des touristes français resteront uniquement sur le territoire national.

Les régions les plus recherchées par les Français sont le Sud-Est et le Sud-Ouest avec cependant une demande croissante pour les territoires ruraux à forte identité tels que la Corrèze, le Jura, le Berry, le Massif du Sancy.

On assiste aussi ces dernières semaines à un frémissement des réservations à la montagne après des années de baisse en été, aussi bien dans les Alpes que dans les Pyrénées.

Baisse des clientèles étrangères

La baisse des départs des français à l’étranger oscille de 5 à 10% par rapport à 2008 suivant les destinations et les formules.

Ainsi le tourisme hexagonal peut compenser l’impact de la baisse des clientèles étrangères (- 12% à - 15%).

Les destinations dépendants fortement des clientèles étrangères subissent une baisse importante de leurs réservations à l’instar du tourisme urbain, de la Côte d’Azur, des Châteaux de la Loire ou de la Bretagne.

Pour les européens la plus forte baisse concerne les Britanniques (- 20%) alors que les nuitées des Allemands, des Néerlandais et surtout des Belges diminuent moins fortement.

Pour les clientèles lointaines, la diminution est conséquente entre - 15 et - 30% suivant les pays à l’exception de quelques nationalités comme les Brésiliens qui continuent leur progression.

L’hôtellerie de plein-air progresse de 2% en nuitées

Les réservations pour les hébergements touristiques, hors hôtels, reculent de 4% cet été au 1er juillet et de 6% pour l’hôtellerie.

Sans surprise, l’hôtellerie de plein-air tire son épingle du jeu et progresse de 2% en nuitées et de 5% en chiffre d'affaires avec cependant des fréquentations différentes suivant les zones touristiques.

Pour les campings, l'Ouest de la France dépendant fortement des clientèles britanniques, est en baisse de près de 6% à 8% alors que le Sud Est est en hausse de 4% à 6% et le Grand Sud Ouest de stable à + 3%.

Pour les villages de vacances et les résidences de tourisme la baisse est de 5% en moyenne malgré une hausse de réservation ces dernières semaines qui pourrait encore se poursuivre.

Baisse de 3% pour les hébergements ruraux avec de grandes disparités suivant les régions, baisse limitée dans le Sud-Ouest et le Centre (-2 à -3%), baisse supérieure à 5% dans l' Ouest de la France, hausse de 2% dans le Sud et relativement stabilité en espace rural.

Baisse de 6% pour les locations de meublés via les agences immobilières avec une situation très contrastée de stable à très forte baisse suivant les opérateurs, les stations et les régions. Mais une fois encore l'Ouest et la façade Atlantique subissent une érosion alors que l'on constate un frémissement sur la montagne après des années de baisse.

A noter le succès des formules d'hébergements de type chambres d'hôtes en ville ou au château, cabanes dans les arbres, location de grands gîtes avec services, cottages haut de gamme dans les campings...sans oublier en non marchand l'échange de maisons + 20%.

Les parcs de loisirs et les parcs à thème en hausse

72% des partants recherchent le meilleur rapport qualité/prix, 65% le bon plan ou la bonne affaire pour une nouvelle façon de consommer les vacances.

Le touriste français compare de plus en plus les offres sur la toile avec en moyenne 6 à 7 sites Internet et réserve de plus en plus en dernière minute : 1/4 à moins d’un mois cet été contre 21% en 2008.

La durée moyenne de séjour devrait encore diminuer pour ces vacances d’été 2009 avec 9,5 jours en hébergement marchand contre 11 jours en 2008, avec de fortes disparités suivant les revenus.

« Le prix est une variable déterminante cette année, avec un budget qui a diminué en moyenne de 150 € par rapport à 2008, le budget moyen oscillant entre 1.700 et 1.900 € suivant la taille de la famille », souligne Didier ARINO, Directeur Associé de Protourisme.

Les parcs de loisirs et les parcs à thème sont en hausse d'environ 10% pour Le Puy du Fou, Vulcania, La Ferme aux Crocodiles, et d'une hausse plus limitée pour Le Futuroscope. Les produits forfaitisés comprenant hébergement et visite des parcs progressent de plus de 20% pour les clientèles françaises.

Le succès des séjours thématiques : croisières, bien-être et remise en forme, séjours sportifs, culturels ou événementiels se confirme cette année encore.

« Il y a également une montée en puissance de la recherche d'animations gratuites comme les festivités, les événementiels, les marchés nocturnes,... pour plus de retrouvaille en famille, plus de convivialité entre amis, moins de superflu et de superficiel » affirme Didier ARINO.

Etude réalisée par le cabinet Protourisme entre le 30 juin et le 3 juillet 2009 auprès de 734 opérateurs du tourisme hexagonal totalisant 1,2 millions de lits en complément d’une enquête sur un panel de 1.319 français réalisée au mois de Mai 2009.


Mercredi 8 Juillet 2009 - 07:59
La rédaction (C.E)

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com