Loading




tourmagazine.fr



Notez
Vendredi 16 Mai 2008 - 07:58

Surbook : un passager JetBlue réduit au siège des toilettes !

M. Mutlu demande de mettre au pot... 2 MUSD


En général, lorsqu’un passager détache sa ceinture à un moment critique, le PNC (Personnel Navigant Commercial) a tendance à se précipiter pour rabrouer l’imprudent. Mais parfois, c’est le contraire qui se produit. Cette fois-ci, le PNC a obligé le passager à voyager sur le siège des toilettes, sans ceinture !



Non, commercialiser le siège des toilettes n’est pas la dernière idée low cost de Michael O’Leary.

C’est sur une autre low cost, l’américaine JetBlue, que la mésaventure de Monsieur Gokhan Mutlu est arrivée, si l’on en croit une histoire rapportée par le très sérieux Guardian.

Le 16 février dernier, Gokhan Mutlu embarque donc in extremis sur le vol San Diego-Denver. Ce monsieur voyage en effet en stand by grâce au système « buddy pass » qui donne aux amis du personnel JetBlue la possibilité de prendre l’avion, probablement à des conditions avantageuses, si le vol n’est pas full.

Or, ce vol-là était complet. Un membre du personnel JetBlue présent sur ce vol accepte au dernier moment de céder le siège qu’il occupait à Monsieur Mutlu et va s’asseoir sur un siège équipage.

Les zones de turbulence... sans ceinture !

Mais San Diego-New York, c’est cinq heures de vol. Au bout d’une heure et demie de vol, le membre du personnel qui trouve les sièges équipages trop inconfortables veut récupérer celui de Monsieur Mutlu.

Et c’est là que le PNC oblige le passager Mutlu à se lever et lui désigne en alternative le siège des toilettes. Et pendant trois heures, le passager traversera les zones de turbulence assis tout aussi inconfortablement, et surtout sans ceinture de sécurité.

On peut imaginer l’angoisse du passager et son sentiment d’humiliation aussi de se retrouver ainsi remisé au petit coin…

Mais comme on est aux Etats-Unis, ce genre de mésaventure se retrouve devant la justice. Monsieur Mutlu vient de porter plainte et réclame à la compagnie JetBlue 2 millions de dollars pour le préjudice subi. De quoi voyager confortablement, plein pot, en First, pendant un petit moment…

Y a des limites au surbooking, quoi !

Vendredi 16 Mai 2008 - 07:58
Geneviève BIEGANOWSKI

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com