Loading




tourmagazine.fr



Notez
Vendredi 19 Février 2010 - 12:18

Sécurité aérienne : moins d'accidents d'avions mais plus de victimes en 2009


En terme de sécurité aérienne, l'Association internationale du transport aérien a annoncé jeudi 18 février que l'année 2009 été marquée par moins d'accidents d'avion. Mais il y a eu plus de victimes.



Il y a un an, le capitaine Chesley Sullenberger, au commande de l'Airbus A320 d'US Airways réussissait à faire amerrir l'avion dans l'urgence, sur le fleuve Hudson après une collision avec des oiseaux. Bilan : aucune victime/ DR
Il y a un an, le capitaine Chesley Sullenberger, au commande de l'Airbus A320 d'US Airways réussissait à faire amerrir l'avion dans l'urgence, sur le fleuve Hudson après une collision avec des oiseaux. Bilan : aucune victime/ DR
L’Association du transport aérien international (IATA) a dévoilé les performances de sécurité de l’aviation pour 2009, qui indiquent que le taux d’accidents pour les avions à réaction de fabrication occidentale a été le deuxième plus faible de l’histoire de l’aviation.

Le taux mondial d’accidents en 2009 (mesuré en pertes de coques par millions de vols d’avions à réaction de fabrication occidentale) était de 0,71. "Cela équivaut à 1 accident pour 1,4 million de vols", précise l'IATA.

Il s’agit d’une amélioration significative par rapport au taux de 0,81 enregistré en 2008 (un accident pour 1,2 million de vols).

Le taux enregistré en 2009 est "le second plus faible de l’histoire de l’aviation, légèrement supérieur au taux de 0,65 enregistré en 2006" constate t-elle.

Par ailleurs, "si on compare avec la situation qui prévalait il y a dix ans, on constate que le taux d’accident a diminué de 36 % par rapport à ce qu’il était en 2000".

En chiffres absolus, les résultats pour 2009 sont les suivants : 2,3 milliards de personnes ont voyagé en toute sécurité sur 35 millions de vols (27 millions effectués par des avions à réaction, 8 millions par des avions à turbopropulseurs) ; 19 accidents impliquant des avions à réaction de fabrication occidentale ont eu lieu, par rapport à 22 en 2008.

Par ailleurs, on rapporte 90 accidents (tous types d’aéronefs confondus, de fabrication occidentale ou orientale), par rapport à 109 en 2009 et 18 accidents ont causé des décès (tous types d’aéronefs), comparé à 23 en 2008. En outre, on déplore 685 décès, par rapport à 502 en 2008.

L'Afrique a connu le pire taux au monde

On observe des différentes importantes entre les régions quant au taux d’accidents.

Il n’y a eu aucune perte de coque en 2009 pour les avions à réaction de fabrication occidentale dans les régions Asie du Nord, Amérique latine et Caraïbes ainsi que la Communauté des États indépendants (CEI).

L’Amérique du Nord (0,41) et l’Europe (0,45) ont connu des résultats meilleurs que la moyenne mondiale de 0,71.

Le taux d’accidents en Asie-Pacifique a empiré, atteignant 0,86 en 2009 (comparé à 0,58 en 2008) : trois accidents ont impliqué des transporteurs de la région.

Dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, le taux d’accidents a également augmenté, atteignant 3,32 (comparé à 1,89 en 2008); quatre accidents ont affecté des transporteurs de la région.

L’Afrique a enregistré un taux d’accidents de 9,94, considérablement supérieur à celui de 2008, soit 2,12. Encore une fois, l’Afrique a connu le pire taux au monde.

L’analyse des causes des accidents survenus en 2009 fait ressortir trois facteurs principaux : les sorties de piste représentent 26 % de tous les accidents survenus en 2009, les dommages au sol représentent 10 % de l’ensemble des accidents en 2009 mais également les erreurs de pilotage qui ont constitué des facteurs contributifs dans 30 % des accidents.

Vendredi 19 Février 2010 - 12:18
la rédaction

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com