Mardi 16 Septembre


Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 25 Juin 2012 - 09:58

Savoie : itinéraire à vélo électrique dans le massif des Bauges

Le Tour des Bauges en VAE sans EPO !


Remède aux forts dénivelés, le Vélo à Assistance Electrique a fait son entrée dans le massif et dévoile à moindre effort villages et paysages. D’Ecole à Sainte-Reine, en passant par La Compôte, voici les Bauges dans leur aimable paysage, une région de moyenne montagne où la tradition imprègne maisons et patrimoine.



Direction La Compôte : ce village est l’archétype du bourg Bauju-Devant. Avec ses vieilles granges en bois de guingois aux portes sommairement cloutées, il exhale une ruralité à peine évanouie. - DR : PNRMB
Direction La Compôte : ce village est l’archétype du bourg Bauju-Devant. Avec ses vieilles granges en bois de guingois aux portes sommairement cloutées, il exhale une ruralité à peine évanouie. - DR : PNRMB
Bauges-Derrière ou Bauges-Devant ? La question, « métaphysique », divise ce massif situé près de Chambéry depuis la nuit des temps. Fort heureusement, une résidente de La Compôte a éclairé notre lanterne.

« Historiquement, les Bauges-Derrière, plus proches d’Annecy, ont été reliés à la vallée avant les autres. Ce secteur s’est développé rapidement et c’est pourquoi les maisons, là-bas, ont un aspect plus résidentiel. Ici, dans les Bauges-Devant, nous sommes restés ruraux car le col du Frêne a longtemps fait obstacle avec la vallée ».

Bardés de ces explications, nous n’allons pas tarder à apprécier par nous-mêmes ce qui fait la substantielle ruralité des Bauges-Devant, un univers clos et calfeutré au sud du massif, entre vallées et nuages.

Mais d’abord, en selle ! Le Vélo à Assistance Electrique (VAE, pour les intimes) est un vélo comme les autres, à la différence qu’il pèse un peu plus lourd. Dès que la route monte, miracle, une assistance se met en marche et allège le coup de pédale.

Toutefois, attention ! Lorsque la déclivité s’accroît, il faut quand même s’employer sur les pédales, au risque de rester « planté » au milieu de la côte.

Les tavalans, témoins d’une ruralité évanouie

Depuis la « Maison Faune et Flore » d’Ecole, un des points d’accueil du Parc Naturel Régional des Bauges (départ du parcours), on se lance, direction La Compôte. Bonne pioche, ce village est l’archétype du bourg Bauju-Devant.

Avec ses vieilles granges en bois de guingois aux portes sommairement cloutées, il exhale une ruralité à peine évanouie. Il conserve surtout un témoignage unique et esthétique du passé : des balcons de bois suspendus aux avant-toits des maisons, soutenus par de grosses poutres courbes issues d’érables ou de sapins – les b[tavalans]b – et déformées par le poids de la neige.

« Ces balcons servaient au stockage, aujourd’hui ils ont été transformés en balcons d’agrément », nous confie un habitant.

Autour du village, le saupoudrage de grangettes entre La Compôte et Le Chatelard confirme la vocation agricole du « pays » : naguère, c’est là que l’on remisait le foin coupé. Il n’y a pas si longtemps, cette herbe sèche était rentrée au village sur des luges tirées par des chevaux.

Coup de pédale allégé

Laissant au nord le pont d’Escorchevel, considéré comme la frontière entre Bauges-Derrière et Bauges-Devant, l’itinéraire file plein sud jusqu’à Sainte-Reine, au milieu des prés.

Découpé entre prairies à vaches, forêts de versants et falaises calcaires, le paysage rappelle furieusement celui du massif de la Chartreuse.

Sainte-Reine, encore très agricole, est l’ultime village avant le col du Frêne, seul accès vers la vallée de l’Isère. Autant dire un cul de sac.

Autrefois, chaque habitant exploitait « en bas » un lopin de vigne, vers Saint-Pierre d’Albigny. Aujourd’hui, seul le maire serait encore vigneron. C’est ce que nous dit Annie Vibert, rencontrée au détour du hameau d’Epernay.

Cette Bauju aux yeux clairs, conductrice de bus scolaire, a édité un livre, Ste-Reine en Bauges sur les traces de son passé. On vous invite à poser un instant le vélo électrique pour aller discuter avec cette « figure » discrète du massif.

Histoire de mieux connaître ces rudes paysans qui, jadis, plus Baujus-Devant que jamais, grimpaient dans les montagnes pour aller couper les foins.

Plus d’infos

Maison du Parc naturel régional du Massif des Bauges
Le Châtelard
04 79 54 86 40
www.parcdesbauges.com

Office du tourisme des Bauges
: www.lesbauges.com

Lundi 25 Juin 2012 - 09:58
Jean-François RUST


Ain | Aisne | Allier | Alpes-de-Haute-Provence | Alpes-Maritimes | Ardèche | Ardennes | Aube | Aude | Aveyron | Bas-Rhin | Bouches-du-Rhône | Calvados | Cantal | Charente | Charente-Maritime | Cher | Corrèze | Corse | Côte-d'Or | Cotes d'Armor | Creuse | Dordogne | Doubs | Drôme | Essonne | Eure | Eure-et-Loir | Finistère | Gard | Gers | Gironde | Guadeloupe | Guyane | Hautes-Alpes | Haute-Garonne | Haute-Marne | Hautes-Pyrénées | Haute-Savoie | Haut-Rhin | Hauts-de-Seine | Haute-Vienne | Hérault | Ille-et-Vilaine | Indre | Indre-et-Loire | Isère | Jura | Landes | Loire | Loir-et-Cher | Loire-Atlantique | Loiret | Lot | Lot-et-Garonne | Lozère | Maine-et-Loire | Manche | Marne | Martinique | Mayenne | Mayotte | Meuse | Morbihan | Moselle | Nièvre | Nord | Oise | Orne | Paris | Pas-de-Calais | Puy-de-Dôme | Pyrénées-Atlantiques | Pyrénées Orientales | Réunion | Rhône | Saône-et-Loire | Sarthe | Savoie | Seine-et-Marne | Seine-Maritime | Seine-Saint-Denis | Somme | Tarn | Val-de-Marne | Val d'Oise | Vaucluse | Var | Vendée | Visitez les Châteaux de la Loire | Vienne | Vosges | Yonne | Yvelines | Tarn et Garonne






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com