Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 26 Juillet 2006 - 13:44

Saintes-Maries : La Festo Vierginenco coiffe les Arlésiennes

Rendez-vous ce dimanche 30 juillet


Depuis plus d'un siècle, La ''Festo Vierginenco'' (la Fête des Vierges en provençal), créée par Frédéric Mistral, a lieu chaque dernier dimanche de juillet aux Saintes Maries de la Mer, en Camargue, dans les Bouches du Rhône. Cette année elle se déroulera le 30 juillet prochain. C'est un véritable hommage aux traditions et au costume provençal.



Crédit Photo : Office de Tourisme des Saintes Maries de la Mer - Gilles Martin Raget
Crédit Photo : Office de Tourisme des Saintes Maries de la Mer - Gilles Martin Raget
La Festo Vierginenco est une cérémonie traditionnelle officielle, qui célèbre la ''prise de ruban'' des jeunes provençales. Ce jour là, pour la première fois, elles portent le costume traditionnel d’Arlésienne, se coiffent avec le Ruban qui le caractérise et s’engagent ainsi à perpétuer les traditions provençales.

Au début du 20ème siècle, de nombreux villages organisaient cette fête. Aujourd’hui, seules les Saintes Maries de la Mer ont conservé sa tradition. Cette cérémonie mêle les traditions religieuses et les réjouissances provençales, auxquelles participent les Arlésiennes et les gardians.

Le Programme de la Festo Vierginenco

Dès 10 heures, la Festo Vierginenco commence avec une messe dite en provençal : la procession des jeunes filles, en cotonnade et fichu blanc, accompagnées de leurs marraines, entre dans l’Église des Saintes Maries de la Mer.

La messe s’achève par le cantique, écrit par Frédéric Mistral.A la sortie de la messe, le cortège des jeunes Arlésiennes va de l’Église aux arènes tandis que les taureaux et les chevaux s’y rendent en abrivado.

Dans les arènes, le prêtre bénit les chevaux et les taureaux en présence des belles provençales, scellant ainsi symboliquement le ''mariage entre le ruban de Provence et la Nacioun Gardiano''.Plus tard dans l'après-midi, le grand défilé majestueux des gardians et des jeunes Arlésiennes, qui montent en amazone derrière leur cavalier, traverse le village, se recueille devant la statue de Mireille et se rend aux arènes.

Puis, dans les arènes, la cérémonie officielle de la prise du ruban et de la remise du diplôme à chacune des jeunes filles, se déroule au son des tambourinaires. Elle est suivie du spectacle des jeux de gardians et s’achève par une farandole.

A la sortie des arènes, la roussataïo (défilé de juments et de pouliches en liberté) emprunte les rues du village.

Cet après-midi de tradition est une occasion exceptionnelle d’assister à ces jeux issus de la chevalerie et au cours desquels les gardians rivalisent d’adresse pour plaire aux dames.

Comment choisir ses activités ?

Avant le départ :
- consulter le site internet de l’Office de Tourisme des Saintes Maries de la Mer : www.saintesmaries.com
- télécharger la liste des promenades à cheval, des manades, des restaurants, des plages privées.

On trouvera aussi sur ce site d’autres idées d’activités : promenades en bateau, randonnées à pied ou à vélo (que l’on peut louer aux Saintes Maries de la Mer) …

De nombreuses possibilités d’hébergement sont offertes au voyageur, avec tous les niveaux de confort : la liste des locations, campings, hôtels, maisons d’hôtes peut également être téléchargée.

Sur place :
- se procurer les différents guides des activités et le programme des festivités à l’Office de Tourisme des Saintes Maries de la Mer.En été, il est ouvert tous les jours de 9 heures à 20 heures

Saintes-Maries : La Festo Vierginenco coiffe les Arlésiennes
Histoire du costume provençal et des ''Arlésiennes''

Le costume provençal traditionnel évolue selon l’âge de la femme qui le porte. Très jeune, jusqu’à 8 ou 10 ans, la fillette porte une jupe et un corsage très simple. Elle est coiffée d’un « bonnet » de coton blanc. On dit qu’elle est vêtue en costume de Mireille.

Lorsque sa chevelure s’allonge et s’épaissit, vers 10-11 ans, la coquetterie aidant, elle commence à changer de coiffure et porte sur le dessus de la tête, la « cravate », qui annonce le ruban dont elle se coiffe lorsqu’elle adopte le costume d’Arlésienne.

Dans l’année de ses 16 ans, elle peut se confectionner et porter le costume d’Arlésienne et prendre le ruban solennellement.

La coiffure

Elle se coiffe savamment et relève ses cheveux pour y piquer un ruban en velours de soie. Le ruban est l’objet d’une attention toute particulière. A la fin du XIXème siècle et jusqu’au milieu du XXème siècle, on le faisait venir d’Allemagne.

La dernière manufacture qui les produisait a brûlé. La seule manière de se procurer le précieux ruban était de se le transmettre de mère en fille, de grand-mère en petite fille, de tante à nièce, ou de le dénicher chez un antiquaire.

Il y a peu de temps, un tisseur de Clermont Ferrand a retrouvé les secrets des rubans de soie venus d’Allemagne.

Le costume

En haut, on revêt d’abord l’ « eso », un corsage noir, sur lequel on ajoute la « chapelle », (composée d’un « devant d’estomac » et d’une guimpe qui borde le cou). Puis viennent les fichus de dessous et de dessus.

On ajuste ensuite à la taille une longue jupe, ronde ou coupée en biais, posée sur un pantalon et un jupon.Pour finir l’ensemble, l’Arlésienne accroche autour de son cou une croix parfois soulignée de diamants taillés en roses.La Festo Vierginenco en cotonnade
A la Festo Vierginenco, on célèbre d’abord la volonté de porter le costume. Cette fête est celle de la sincérité.

Elle place les jeunes filles et leurs marraines sur un pied d’égalité : fichu blanc, ruban bleu et cotonnade pour les dames et demoiselles qui rivalisent de coquetterie !

Jeudi 17 Août 2006 - 13:43
Rédaction (A.L) - redaction@tourmagazine.fr


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com