Loading




tourmagazine.fr



Notez
Samedi 18 Décembre 2010 - 20:41

Réveillon à l'étranger : il reste des places pour s'envoler au soleil


Les Français ont mis du temps avant de se décider à quitter le pays pour les vacances de Noël. De nombreux voyagistes ont toujours du stock à écouler, notamment sur les destinations soleil long courrier. Et pour les week-ends des réveillons, dans les capitales européennes ou à la neige, en cherchant bien, il y a encore des places.



Réveillon à l'étranger : il reste des places pour s'envoler au soleil
Les retardataires n'ont pas encore tout perdu. S'offrir une escapade au soleil pour fêter Noël pas comme les autres ou passer le Réveillon de la Saint-Sylvestre dans une capitale européenne... tout est encore possible.

Est-ce parce que les Français sont partis nombreux à la Toussaint et qu’ils ne veulent pas repartir dans un laps de temps aussi rapproché comme le suggère Jean-Marc Siano, le président de Nouvelles Frontières ou y a-t-il d’autres raisons économiques, climatiques, toujours est-il qu'il reste des places.

"Nous sommes plusieurs à faire ce constat", explique Patrice Caradec, le patron de Transat France qui voit plutôt dans cette mévente une explication de calendrier peu favorable aux départs semaine.

"Pour nous chez Look Voyages, ce n’est pas les destinations neige comme le Canada qui peinent à se remplir mais plutôt les destinations soleil comme la République dominicaine ou l’Egypte. Il nous reste une centaine de sièges à remplir et nous avons mis en place des promos pour y arriver".

Promos aussi chez Plein Vent mais le stock est là beaucoup moins important. "Il nous reste deux chambres à Ténérife pour Noël mais comme nous nous engageons financièrement sur ces chambres, j’aimerais bien qu’elles trouvent preneurs. Et, comme d’habitude, le Nouvel an s’est vendu plus rapidement que Noël", explique Joost Bourlon, le patron de Plein vent.

Razzia sur les Maldives et l'île Maurice

A l’inverse, les destinations haut de gamme traditionnelles semblent moins souffrir. Le voyagiste Solea a pratiquement tout vendu aussi bien pour les Maldives que pour l'île Maurice.

Et pas seulement pour Noël mais également les vacances de février. "Sur l'île Maurice, il doit nous rester deux places pour le départ du 22 décembre", estime Guy Zekri.

Même satisfaction partagée par Fabien Krol de Beachcomber Tours qui n’a "pratiquement plus rien à vendre sur cette période".

Les séjours au Cap Vert de Top of Travel ont également tous trouvé preneur en cette fin d’année mais pour Helmut Stuckelschweiger, les week-ends de Noël et Nouvel An ne sont pas totalement écoulés.

Chez Visit Europe, les séjours présentés dans la brochure spéciale Réveillons se sont bien vendus.

"Nous fabriquons quelques produits supplémentaires pour répondre à la demande. Nous avons ainsi des week-ends du 31 sur Vienne et au Tyrol. Et, nous tentons de faire également un produit sur Londres mais il est difficile d’obtenir des chambres", indique Carrine Le Cam, la directrice générale.

Les retardataires n'ont plus qu'à bien chercher pour trouver leur bonheur.


Samedi 18 Décembre 2010 - 20:42
Geneviève BIEGANOWSKI

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com