Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 6 Septembre 2006 - 14:28

République Dominicaine : le Spicy rend hommage à sa gastronomie

Tour d'horizon de spécialités culinaires dominicaines


Cet automne, du 1er au 30 octobre prochain, le restaurant parisien Spicy se met aux couleurs de la République Dominicaine, souhaitant faire découvrir à ses clients une autre facette de l’île à travers sa cuisine et ses saveurs, en organisant un mois de la Gastronomie Dominicaine.



République Dominicaine : le Spicy rend hommage à sa gastronomie
Le cadre du restaurant, se prête tout particulièrement en plein centre de Paris à l’ambiance tropicale de la destination-phare des Caraïbes. Spicy, comme son nom l’indique, est le paradis des épices ramenées des 4 coins du monde et savamment mêlées aux traditions culinaires.

La salle cosy, de brique et de bois brut sera décorée pour l’événement avec une touche dominicaine dans un cadre de plantes et de fleurs exotiques.Durant ce mois de la gastronomie, organisé en partenariat avec l’Office du Tourisme de République Dominicaine et le voyagiste Marsans, spécialiste de la destination, le restaurant proposera un menu dominicain préparé par le Chef Pascal Prod’homme, comprenant au choix 3 entrées, 3 plats et 3 desserts au prix de 28€ sans boissons et 40€ boissons comprises ( cocktail, eau, rhum vieux, café dominicain).

Aussi, des cours de danses seront organisées le mercredi de 19h30 à 20h30, l’occasion de s’initier au Merengue et à la Bachata avec des danseurs professionnels .

République Dominicaine : le Spicy rend hommage à sa gastronomie
Au départ, il y avait...

En 1492, quand les premiers colons espagnols foulèrent le sol de la future République Dominicaine, avec à leur tête Christophe Colomb, ils s’extasièrent tant sur les beautés naturelles de cette vaste île des Caraïbes, que celui-ci décida d’en faire le point de départ de la conquête du Nouveau Monde.

Aujourd’hui, la République Dominicaine, peut s’enorgueillir de son riche passé colonial, à travers les nombreux vestiges que l’on admire encore dans sa capitale Saint Domingue. Elle offre aussi sa nature riche et opulente, ses vastes paysages de montagnes couverts de cocotiers, des forêts luxuriantes et bien sûr, de longues plages à perte de vue, de sable fin et blond, ourlées de palmiers. Le rêve.

Un cocktail de saveurs et d’épices

L'art culinaire reflète l’art de vivre d'un peuple, mais aussi son histoire. La cuisine de la République Dominicaine, savoureuse, variée s'appuie sur la richesse de ses épices et offre grâce à son brassage culturel une variété de plats où se mélangent les influences taïnas, créole, européenne et africaine dans une explosion de goût riche en couleurs, condiments et saveurs.

Avant que les Espagnols ne débarquent sur l'île d'Hispaniola en 1492, les Indiens Tainos cuisinaient des recettes que l’on retrouve encore aujourd’hui en République Dominicaine. L'arrivée des Espagnols a enrichi la cuisine locale en introduisant des recettes typiques de la cuisine méditerranéenne. Les esclaves africains en 1503 a apporté une nouvelle variété de saveurs pour la gastronomie.

République Dominicaine : le Spicy rend hommage à sa gastronomie
L'influence africaine est presque aussi forte que l'influence espagnole dans la culture et la cuisine dominicaine. Le plat national est le sancocho, une sorte de ragoût de légumes et de viandes variés. On le consomme généralement le dimanche en famille en l'arrosant de la bière locale. Mais le plat le plus consommé est le 'pica pollo' une sorte de poulet frit servi avec les platanos ou tostones, les bananes plantains.

Les desserts sont très sucrés, confectionnés à partir de sucre et de lait concentré, aux goûts variés (noix de coco, papaye, banane, ananas…) sous forme de flancs, puddings, crèmes...Le petit déjeuner dominicain est un véritable repas avec des plats préparés également pour le dîner.

Un petit déjeuner dominicain typique se compose du mangú à base de bananes vertes accompagné d'œufs et d'oignons fondus. Quelques morceaux de manioc bouilli ou autre racine peuvent se substituer au mangú. Il peut également être accompagné de quelques tranches de fromage dominicain et de saucisse frite. Une tasse de cacao ou de café au lait est servie à la fin du petit déjeuner.

La comida (déjeuner) est le repas le plus important en République Dominicaine. La famille se réunit autour de la table pour partager La Bandera Dominicana (le drapeau dominicain), le déjeuner typique qui se compose de riz, haricots rouges, poulet ou viande et de salade.

Enfin, impossible d'évoquer la République dominicaine sans parler de sa boisson pour ainsi dire nationale, le rhum, "ron ". Parmi la quinzaine de rhumeries en activité, les principales marques sont Brugal, Barceló et Bermudez. Dans le pays, le rhum se déguste soit pur avec de la glace soit en cocktail, comme la Piña Colada (rhum, lait de coco, glace pilée et jus d'ananas), ou encore le Daïquiri (rhum, jus de citron et glace pilée) et enfin le Cuba libre (rhum additionné de coca-cola).

Spicy Restaurant- Pierre-François Blanc
8, avenue F. Roosevelt – 75008 Paris
Tél: 01 56 59 62 59 – Fax: 01 56 59 62 50
Mail : pfblanc@spicyrestaurant.com
Site : www.spicyrestaurant.com

OT République Dominicaine
Site : www.godominicanrepublic.com

Jeudi 7 Septembre 2006 - 08:13
Rédaction (A.L) - redaction@tourmagazine.fr

Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com