Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 22 Décembre 2010 - 14:01

Real Gap, pour des vacances solidaires


Pour ceux qui ont toujours eu envie de partir en mission humanitaire, mais qui n’osent pas franchir le pas, ou plus simplement qui souhaitent voyager seul à l’étranger tout en étant encadré, le principe des vacances solidaires peut être le bon compromis. C’est ce que propose le voyagiste britannique Real Gap, implanté en France depuis septembre 2010.



Le voyagiste britannique Real Gap propose aux jeunes de partir en vacances solidaires - DR : Real Gap
Le voyagiste britannique Real Gap propose aux jeunes de partir en vacances solidaires - DR : Real Gap
S’engager dans une mission humanitaire est un concept qui séduit de nombreux jeunes. Mais faute de temps, d’argent, de qualifications ou de maturité, il est souvent difficile de partir réellement sur le terrain…

En revanche, il existe des alternatives qui permettent de se sentir "utile" et de s’enrichir sans prendre autant de risques qu’une mission humanitaire dans un camp de réfugiés en Afrique.

Le principe des vacances solidaires peut être un bon compromis, mêlant à la fois le séjour à l’étranger, un travail solidaire, l’apprentissage de la langue locale et bien sur, une part de vacances !

C’est en tous cas ce que propose le voyagiste britannique Real Gap, implanté en France depuis septembre 2010.

"Nous proposons aux étudiants et aux jeunes actifs, généralement entre 18 et 25 ans, de partir en vacances autrement, explique Barbara Diomandé, responsable marketing chez Real Gap. Les séjours peuvent s’étaler d’une semaine à plusieurs mois".

A la rencontre d'un autre mode de vie

Ainsi, les jeunes se voient proposer un séjour au Guatemala ou en Afrique du Sud, au cours duquel ils pourront s’occuper de l’accueil d’enfants dans une crèche, tout en visitant le pays, grâce à des visites programmées par le voyagiste.

"Au Pérou et en Argentine, il s’agit de centres d’accueil pour enfants et adolescents venant de milieux défavorisés, poursuit Barbara Diomandé. En Tanzanie, ce sont des cours d’informatique, en Thaïlande, les jeunes travaillent au sein d’une communauté, dans une ferme. En Inde, dans l’Himalaya et à Doha, nous les plaçons dans un centre de santé ou à l’entretien de bâtiments".

Pour un prix variant suivant la destination et la durée du séjour –hors coût du billet d’avion, à la charge du jeune, les vacanciers solidaires sont encadrés dès leur arrivée à l’aéroport. Après le transfert vers leur lieu d’hébergement (en maisons collectives ou chez l’habitant), ils assistent à une réunion d’informations le 1er jour.

Puis, ils décident de la gestion de leur emploi du temps, réparti entre l’activité solidaire, les visites touristiques et parfois, en plus, les cours de langue.

"Au Pérou, par exemple, des activités sont prévues tous les soirs, ainsi que des treks vers le Machu Picchu, le lac Titicaca, etc.", précise Barbara Diomandé.

Alors, bien sur, le concept peut soulever de nombreuses interrogations, dont celle : "pourquoi payer pour travailler, surtout pendant ses vacances ?"

"L’accent est mis sur les vacances et la culture et non sur le travail", rappelle Barbara Diomandé.

De plus, ce n’est pas tant le concept que vous payez, mais plutôt l’encadrement et la sécurité. "Un numéro d’urgence, 24h/24, 7j/7 est mis à la disposition des vacanciers", conclut Barbara Diomandé.

Enfin, une partie de l’argent perçu est reversé aux acteurs locaux, pour continuer à financer les projets solidaires et les structures existantes, qui travaillent avec Real Gap depuis 2002.

Plus d'infos sur les vacances soldaires sur www.realgap.fr

Tel : 01 44 75 09 89


Vendredi 22 Avril 2011 - 15:46
Anaïs Borios



Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com