Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 23 Mars 2006 - 14:20

Prague : l'empreinte de Kafka mise en lumière

Exposition en deux parties


Une passionnante exposition raconte l’influence que Prague exerça sur l’écrivain Franz Kafka et la manière dont la ville se reflète dans ses œuvres.



Prague : l'empreinte de Kafka mise en lumière
L’exposition La ville de K. Franz Kafka et Prague (www.kafkamuseum.cz installée à Hergetova Cihelna sur le Petit Côté, met en lumière de façon magistrale la facette tchèque de la vie et de l’œuvre de Kafka.

Inaugurée à Prague le 30 juin dernier, cette exposition de longue durée a vu le jour en 1999 à Barcelone où elle faisait suite au Dublin de James Joyce et à la Lisbonne de Fernando Pessoa. Son succès a été tel qu’elle fut alors transférée au Musée juif de New York en 2002 avant de revenir dans la ville de naissance de l’écrivain l’an dernier.

L’exposition comprend deux parties

Dans la première, appelée Espace de vie (Kafka dans Prague), on découvre comment Prague agit sur Kafka de toutes ses forces changeantes et l’enferme dans un espace existentiel particulier.

Offrant ses mystères au compte-gouttes : mythe, magie, magnifique décorum mais détestation de l’apparence, la ville devient pour Kafka comme « une petite mère avec des griffes ». Protectrice d’un côté, elle semble, de l’autre, brandir un poing énorme et menaçant. Les Journaux et la correspondance de l’auteur illustrent à merveille cette influence.

Se laissant guider par le regard de l’écrivain, le visiteur l’accompagne dans les profondeurs de sa ville, découvre l’éventail des sentiments et perceptions qui l’habitent et assiste à la déformation progressive de son espace-temps.

La deuxième partie, appelée Topographie imaginaire (Prague dans Kafka), montre comment la réalité physique de Prague se transforme chez Kafka en un tableau métaphorique complexe. Des photographies de personnes et de lieux, des manuscrits et des livres exposés par le biais d’installation ingénieuses à l’aide des techniques audiovisuelles les plus modernes animent l’exposition. Le verbe, l’image, la lumière et la musique créent ici un véritable ensemble symphonique.

A quelques exceptions près, Kafka ne nomme jamais les lieux qu’il décrit dans ses oeuvres. On suppose que la cathédrale du Procès est Saint-Guy, que la route que prend Josef K. à la fin part de la Vieille Ville, en passant par le Pont Charles jusqu’aux abords du Petit Côté.

On pense aussi que les quais de la Vltava qu’aperçoit Bendemann sont ceux que Kafka observait depuis le domicile familial de la rue Mikulášská... Mais tous ces lieux se sont entre temps métamorphosés. Car pour l’écrivain, l’essentiel n’est pas tel bureau, église, prison ou château, mais ce que ces bâtiments révèlent ''vraiment'' en tant que lieux allégoriques.

Outre le riche contenu documentaire de l’exposition, son catalogue propose 8 études réalisées par des spécialistes mondiaux de Kafka. L’exposition est ouverte tous les jours de 10 heures à 18 heures et l’entrée coûte 120 CZK soit 4 €

L'Office national tchèque du tourisme- Czech Tourism
18, rue Bonaparte
75 006 Paris
email: info-fr@czechtourism.com
Site : www.czechtourism.com

Vendredi 24 Mars 2006 - 13:57
Rédaction (A.L) - redaction@tourmagazine.fr

Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com