Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 30 Mars 2011 - 08:05

Plein air : les multiples visages de la randonnée

Deux Français sur trois pratiquent la randonnée


La 27e édition du salon destination nature nouvelles randonnées s'est tenue le week-end dernier porte de Versailles. L'occasion de découvrir une offre qui s'est beaucoup diversifiée ces dernières années pour répondre à toutes les demandes des voyageurs.



La randonnée est devenue un véritable art de vivre ©Mattei
La randonnée est devenue un véritable art de vivre ©Mattei
Les randonneurs ont bien changé. Autrefois, ils étaient capables de marcher des heures entières dans un environnement parfois hostile, de porter un lourd sac à dos et de dormir à la belle étoile après avoir dîné d'une boîte de conserve.

Désormais, l'aventurier veut être dépaysé sans toutefois sacrifier son confort. Atalante, un tour-opérateur bien connu des passionnés, vient d'ailleurs de préciser dans sa brochure le niveau de confort des hôtels programmés.

Le randonneur serait-il devenu pantouflard ? En tout cas, cette activité n'est plus synonyme de performance physique : elle inclus aujourd'hui une notion de découverte, de diversité.

"Les clients veulent quitter leur quotidien, tout en prenant soin de soi, pour se ressourcer, ou participer au développement d'une communauté", explique Xavier de Rohan, le président de Club Aventure.

Des balades entre copines, aux retraités actifs, en passant par les chemins de pèlerinage ou les balades urbaines, la randonnée se conjugue désormais avec multiples passions de des ses adeptes.

A pied ou à vélo

A pied, à vélo... en France ou dans le monde / DR : Dominique Viet
A pied, à vélo... en France ou dans le monde / DR : Dominique Viet
Le bien-être est aujourd'hui une thématique très en vogue. Le principe est simple. Après quelques heures de marche, le voyageur se retrouve sur la table du masseur pour se détendre et se relaxer.

La Balaguère propose ce type de prestations depuis plusieurs années, avec des séjours dans les centres de balnéothérapie et de thalasso des Pyrénées.

Les Pyrénées qui étaient justement à l'honneur du salon. Traversées par deux parcours célèbres, le GR 10 et la Haute Route Pyrénéenne, le massif français veut promouvoir toute la variété de son offre.

On pourra notamment y faire des randonnées sophrologies, d'autres accompagnées par un philosophe, ou encore incluant des exercices de shiatsu ( toujours chez Labalaguère)

Mais la randonnée, ce n'est pas seulement de la marche à pied. La Fédération française de cyclotourisme estime que trois à quatre millions de personnes enfourchent chaque année leur bicyclette pour partir plusieurs jours à la découverte du terroir.

L'association propose un catalogue de voyages, en France et à l'étranger, pour préparer son périple en fonction de son niveau. Autre moyen de transport possible, les ânes. Ces charmants équidés étaient présents sur le salon, dans un petit enclos au fond du bâtiment, à coté de plusieurs voyagistes spécialisés, proposant des excursions pour parcourir les plus beaux paysages de France.

Pourtant, il n'est pas nécessaire d'être en pleine campagne pour se promener. Certaines grandes agglomérations, comme Paris, ont mis en place des parcours urbains, qui présentent la ville sous un angle nouveau.

La capitale a d'ailleurs organisé plusieurs balades pendant le salon, dont l'écotrail de Paris. Philippe Delachenal, randonneur averti et accompagnateur est venu de Savoie pour participer à cette manifestation. "J'en ai profité pour récolter des informations sur des nouveautés comme le TO chemins du sud".

….En France ou dans le monde

Si la France reste la destination privilégiée des voyageurs, notamment pour une question de coût, un certain nombre d'entre eux partent à l'assaut des chemins du monde.

Cheminer le long de la route de la Soie avec Nomade, faire un treck au Bouthan avec Tirawa chevaucher dans les plaines mongoles chez Terres d'aventure : autant d'invitations à l'immersion totale dans une autre culture.

Beaucoup passent par un tour opérateur pour leur circuit, mais certains n'hésitent pas à tout organiser eux même, avec l'aide des offices de tourisme.

"Ils nous conseillent, nous fournissent des bonnes adresses et des contacts de guides autochtones" explique Nicole, une visiteuse de Tours.

"Je peux ainsi préparer moi même mon voyage, car souvent les groupes sont trop nombreux chez les TO", précise-t-elle. En effet, la solitude est un luxe, que tente souvent de se payer le passionné de randonnée.

Jeudi 14 Avril 2011 - 11:26
Laury-Anne Cholez



Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com