Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 29 Août 2006 - 12:35

Picardie : faites une fleur à la reine des fleurs

A la découverte de la route des roseraies


On ne peut évoquer les jardins de Picardie sans faire une fleur à la reine des plantes : la rose. Omniprésente dans les ruelles arborées de Gerberoy, elle développe aussi ses couleurs et ses fragrances dans plusieurs roseraies dont Chaalis, Viels-Maisons, Rambures, Orgeval et Valloires.



Jardin de Valloires - Crédit : CRT Picardie
Jardin de Valloires - Crédit : CRT Picardie
La Rose de Picardie, héroïne d’un poème devenu une chanson à succès, est depuis l’année 2005 une fleur incarnée, créée et baptisée solennellement dans les jardins de Valloires.

Charme à l'italienne à la Roseraie du Jardin d'Orgeval

''J’ai composé ce jardin en terme d’harmonie de couleurs et de floraisons'' explique Nathalie Vinçon, jardinière experte en rose. ''Vous y découvrirez plus de 170 variétés de roses différentes car ce sont mes favorites'', ajoute t-elle.

Où manger ? réveillez vos papilles à La Petite Campagne à Chéret, au Moulin Bertrand à Martigny Courpierre, à La Petite Auberge, le Parvis en ville haute à Laon.

Où dormir ? réservez votre chambre au Jardin du Vendangeoir à Orgeval chez M et Mme Vinçon, chez M et Mme Simphal à Vivaise, chez M et Mme Bergman à Danizy ou chez M et Mme Woillez à Mons.

A faire durant votre séjour : visitez la ville de Laon, ses souterrains, les tours de sa cathédrale et ses grimpettes. Profitez-en ensuite pour emprunter le circuit des vendangeoirs.

Que rapporter ? de l’hypocras, vin médiéval aromatisé aux épices ; le pavé de Laon, gourmandise créée en 2003 et devenue l’emblème de la ville.

Coordonnées : 03 23 24 79 01 - www.vendangeoir-orgeval.com

Voir la vie en Rose aux Jardins de Viels-Maison

Accueilli dans l’ancienne maison du jardinier, vous allez découvrir les jardins, ici chaque détail a son importance pour comprendre l’harmonie des couleurs, l’organisation des arbres et des plantes vivaces.

''Je voulais des roses, des roses dans les arbres, des roses blanches, des roses de tous les tons de rose…'' raconte Mme. Ladoucette. ''C’est en franchissant la porte de l’ancien potager en friche pour me rendre à l’église romane attenante que l’idée m’est venue en 1991, de créer un jardin qui serait dominé par celle-ci''.

Dans son jardin à l’anglaise, Madame de Ladoucette a laissé doucement les roses grimper dans les pommiers, pour avoir le plaisir, le soir venu, de s’asseoir sous son nuage de pétales. Venez l’imiter puis, en quête de fraîcheur, continuez vers le plan d’eau et sa petite île pour découvrir le jardin clos illustrant le « Jardinier et son Seigneur », une fable de La Fontaine.

Ou manger ? au restaurant la Symphonie des saisons à l’hôtel Ile de France à Château Thierry, à l’auberge le Relais à Reuilly, à la Fontaine des Fables à Condé en Brie.

Ou dormir ? à Viels-Maisons chez M et Mme Nezeys, au Manoir de la Semoigne à Villers Agron chez Mme Ferry, à Château Thierry chez M et Mme Maurice ou à l’hôtel Ile de France à Château Thierry.

A faire durant votre séjour : suivez la route touristique du Champagne et profitez-en pour visiter quelques caves, découvrez aussi le Musée Jean de La Fontaine et le Château de Condé en Brie.

Que rapporter ? laissez vous émerveiller par la finesse de ses bulles, ses arômes délicats : le Champagne ( à déguster également en Picardie) !

Coordonnées : 03 23 82 62 53 - www.jardins-vielsmaisons.com

Couleurs d'antan à la roseraie de l’abbaye royale de Chaalis

Au cœur de la forêt d'Ermenonville, les ruines de l'abbaye de Chaalis s’élèvent encore noblement entre la chapelle de l'Abbé, la roseraie et le musée Jacquemart André.

Crédit : CRT Picardie/Sam BELLET
Crédit : CRT Picardie/Sam BELLET
Dans un parc classé de 29 hectares dessiné par le cardinal d’Este, créateur des jardins de Tivoli, vous découvrirez des arbres tricentenaires, des pièces d’eau et une roseraie nouvellement restaurée de 3 500 m².

On y trouve des roses à fleur simple, des coloris à dessins limités, mais les parfums variés sont ici à profusion. Comme un écho olfactif à la roseraie, découvrez l’atelier des parfums, vous voilà plongé dans un univers volatile.

Êtes-vous prêt à vous exercer à l’art difficile et envoûtant de la composition ?

Où manger ? A Ermenonville, La Table du Poète dans le château et à l’Auberge de la Croix d’Or .

Où dormir ? En Logis de France à L’Auberge de la Croix d’Orà Ermenonville, en chambre d’hôtes au Manoir du Plessis au Bois à Vauciennes (Gîtes de France 3 épis), à la Ferme de la Canardière chez M et Madame Choain (Clévacances 4 clefs) à Chantilly ou encore à Montepilloy chez M et M Blot (Gîtes de France 3 épis).

A découvrir et à faire durant votre séjour : visiter le Musée Jacquemart André ou créer votre propre parfum dans l’atelier des parfums de l’abbaye de Chaalis, déambuler dans le parc Jean Jacques Rousseau à Ermenonville.Que rapporter : votre flacon de parfum, création unique

Coordonnées : 03 44 54 04 02 - E-mail : Chaalis@aol.com

Le jardin médiéval du Château de Rambures

Le château de Rambures est un modèle complet de l’architecture militaire du 15e siècle. Alors rien d’étonnant à constater que sa roseraie a pris les couleurs de l’époque médiévale.

Elle en reprend notamment les symboles : les carrés, les croix, les oppositions deux à deux, et présente 206 variétés de roses anciennes, modernes et anglaises. Un jardin de simples, plantes médicinales, tinctoriales et aromatiques vient aussi rappeler le mode de vie du Moyen-age.''

La roseraie c’est une création très récente, elle a pris place dans l’ancien potager et se mêle harmonieusement aux couleurs de la brique et de la pierre, de ce château fort pas énorme, mais très pur'' explique Mme de Blanchard, propriétaire du Château.

Où manger ? à L’Auberge du Pont d’Hure à Hallery, au Belle Vue à Mers les Bains.

Où dormir ? en chambres d’hôtes chez M et Mme de Fontanges ou chez M Cuvelier à Behen.

A découvrir et à faire durant votre séjour : Le château de Rambures , à proximité la côte picarde à Mers les Bains, superbe panorama sur l’architecture balnéaire du 19ème siècle, richesse des balcons et oriels, profusion des céramiques

Que rapporter ? du cidre fait avec les pommes du verger du domaine ou des jouets en bois (petits chevaliers, dames de la cour, dés à l’effigie du château…)

Coordonnées : 03 22 25 10 93 - www. chateaufort-rambures.com. chateaufort-rambures.com

Rose de Picardie - crédit : CRT Picardie/Sam BELLET
Rose de Picardie - crédit : CRT Picardie/Sam BELLET
Le charme déconcertant de La Roseraie de l’abbaye de Valloires

C’est au sein de cette roseraie que l’on peut découvrir la rose des Jardins de Valloires spécialement créée pour Valloires et baptisée en 1992 par Catherine Deneuve, ainsi que la « rosedes cisterciens ».

C’est aussi le berceau de la célèbre « Rose of Picardy© », rose rouge teintée de rose, créée par David Austin pour symboliser l’entente cordiale entre la France et l’Angleterre. Fondée au 12ème siècle, cette roseraie se compose de 5 000 espèces et variétés de roses anciennes et d’arbustes rares.

Parmi les roses anciennes, notez la variété Jacques Cartier, rose pâle à fleurs doubles, certainement la plus odorante des roses. La roseraie se distingue par la hardiesse de sa conception : les couleurs sont dans la gamme des pastels, avec une dominante de blanc et de rose très pâle. Les visiteurs apprécient beaucoup l’originalité de cette roseraie qui mêle carrés de légumes et de rosiers en fleurs.

Où manger ? dans les jardins de Valloires, le restaurant Aux Délices du Jardin, repas aux produits du jardin parfois disparus de nos assiettes : une soupe aux pissenlits ou aux orties, des sorbets à la rose ou aux violettes… à la Clé des Champs à Favières.

Où dormir ? à l’abbaye de Valloires dans les anciennes cellules des moines de Citeaux, aménagées et décorées de peintures florales, en chambres d’hôtes au Domaine de la Vallée Saint Pierre à Argoules.

A découvrir et à faire durant votre séjour : visiter l’abbaye de Valloires, bel édifice du 18ème siècle mitoyen des jardins, suivre la vallée de l’Authie, parsemée de châteaux et de charmants villages, à quelques kilomètres visiter le Parc du Marquenterre…

Que rapporter ? Des plants de rosiers (notamment ceux de la Rose de Picardie), des extraits de rose, de la liqueur de pissenlit, des graines, du linge de table et de maison décorés avec la Rose de Picardie, le panier de la Baie, chez les agriculteurs de Picardie maritime participant à la vente de produits cultivés selon des méthodes naturelles.

Coordonnées : 03 22 23 53 55 - www.jardins-de-valloires.com

Mercredi 30 Août 2006 - 08:19
Rédaction (A.L) - redaction@tourmagazine.fr

Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com