Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 4 Octobre 2006 - 09:08

Pérou : la Señora de Cao dévoile ses secrets

un patrimoine archéologique bientôt exposé sous un nouveau jour


Depuis sa découverte en 2005, la Señora de Cao (Caup Mecherrœc), célèbre momie issue des civilisations pré incas de la côte Nord du Pérou, dans les régions de Lambayeque et de La Libertad fait parler d’elle pour son prestige et son haut rang dans la culture Moche.



Crédit photo : Edwin Angulo-INC
Crédit photo : Edwin Angulo-INC
Cette femme d'1,45 m, d'une vingtaine d'années, fera désormais partie du plan d’aménagement d’une salle d’exposition qui lui sera spécialement dédiée, au sommet de la Huaca Cao Viejo du complexe archéologique El Brujo dans la localité de Magdalena de Cao (à 45 minutes de la ville de Trujillo).

Le but de cette exposition est de permettre aux visiteurs d’observer de près ce personnage ''divin'', ainsi que ses nombreux effets et objets emblématiques, tels que les tatouages qu’elle portait sur ses avant-bras, ses mollets et ses doigts, représentant les symboles de son prestige : l’araignée, insecte associé au monde nocturne et à la capture de ses proies, ainsi que le serpent.

La Señora de Cao, malgré son jeune âge, présidait déjà les cérémonies et rites, assistée par des officiers subordonnés à son rang et à son pouvoir. ''Sa découverte confirme la grande importance et le rôle qu’a eu cette jeune femme dans le monde Mochica'', souligne Regulo Franco, l’archéologue responsable de l’exposition.

"Nous n’avons aucun doute sur le fait que la Señora de Cao fut la gouvernante de la Vallée Chicama, il y a 1700 ans''

Et d'ajouter : '' Le pouvoir de l’état était théocratique, de telle sorte que les gouvernants de l’époque harmonisaient tous les pouvoirs dans une société préindustrielle. Il y a eu des prêtresses telles que les Moros mais celles-ci n’avaient que des rôles secondaires d’assistance dans les rites les plus culminants de la société Mochica, comme en matière de sacrifice ou de présentation "

Pérou : la Señora de Cao dévoile ses secrets
Les visiteurs seront étonnés de voir l’excellent état de conservation de la dépouille, fruit d’une préparation et d’un traitement soignés, grâce à ce rite Mochica sophistiqué consistant à appliquer le cinabre, une substance de couleur rouge qui inhibe le processus de décomposition de la peau et des tissus. Son visage a été, en outre, couvert d’un tissu de coton et protégé par une jatte de cuivre doré.

Bien que la date officielle de son ouverture au public n’ait été communiquée, l’exposition pourrait être annoncée pour le premier trimestre 2007.

Pour plus d'informations complémentaires sur le site : La Commission Gouvernementale du Pérou

Pérou : la Señora de Cao dévoile ses secrets

Vendredi 6 Octobre 2006 - 08:27
Rédaction (A.L) - redaction@tourmagazine.fr

Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com