Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 3 Juin 2010 - 18:46

Pérou : l'accès au Machu Picchu intégralement rétabli le 30 juin


A l'occasion de son passage à Paris, PromPerú, la Commission de promotion du Pérou pour le Tourisme, a présenté ses grandes tendances touristiques 2010. L'occasion également de faire le point sur les conséquences de la fermeture du Machu Picchu en début d'année, suite à des pluies diluviennes.



Pérou : l'accès au Machu Picchu intégralement rétabli le 30 juin
Malgré un contexte difficile en 2009, le Pérou ne cesse de séduire les Français avec 65 000 visiteurs en 2009 contre un peu plus de 62 000 en 2008, soit une augmentation de 3,3%.

"La France se classe deuxième rang européen après l'Espagne et devant la Grand-Bretagne", explique Maria Cecilia Salazar, spécialiste du marché français pour PromPeru, de passage à Paris.

Cette croissance de la fréquentation s'explique notamment par l'augmentation de la capacité hôtelière.

"Depuis ces quatre dernières années, le Pérou a vu s'ouvrir de nombreux établissements hôteliers principalement haut-de-gamme", déclare, à son tour, Andrea Martinez, coordinatrice du marché européen.

"C'est le cas de l'hôtel Tambo del Inka à Urubamba, membre du groupe hôtelier Starwood. Ce resort, premier de ce type dans la Vallée Sacrée, est le lieu idéal pour ceux qui désirent se reposer entourés d'un merveilleux paysage, celui des Andres ou de la rivière Vilcanota", précise t-elle.

L’Office de Tourisme prévoit également l’ouverture de deux nouveaux hôtels : le Libertador 4* à Lima et le Marriott 5*à Cusco d’ici à 2011.

Le haut-de-gamme, nouvel axe de développement

Et le haut-de-gamme, c'est justement un des axes que le Pérou souhaite développer pour séduire encore plus de visiteurs. "Un séjour haut-de-gamme est tout à fait compatible avec un séjour authentique, et c'est ce que nous souhaitons montrer", souligne Andrea Martinez. Car, en plus d'être le berceau de la civilisation Incas, la destination offre des visages moins connues.

Elle dispose d'un héritage archéologique impressionnant. Au printemps 2009, par exemple, le musée de Sitio Cao avait ouvert ses portes. Il célèbre une découverte majeure pour le pays : la Dama de Cao, momie d’une jeune femme souveraine à la peau tatouée, témoin de la culture Moche ou Mochica (environ 300 ans après J.C).

Le Pérou dispose également d'une autre corde à son arc : sa nature et sa biodiversité qui offrent une palette d'activités variées pour tous les publics. "Nous nous donnons comme objectif pour 2010, de séduire encore plus de Français et faire en sorte que leur séjour soit plus long", déclare Maria Cecilia Salazar.

Réouverture intégrale de l'accès au Machu Picchu

Pourtant l'année 2010 a mal commencé avec la fermeture, début février et pendant deux mois, du Machu Picchu (source principale de revenus touristiques de la région de Cuzco avec 2200 visiteurs par jour) après que des pluies diluviennes aient provoqué des éboulements et glissements de terrain.

Rouvert partiellement depuis le 1er avril 2010, l'accès à la citadelle inca sera intégralement rétabli le 30 juin 2010, date de finalisation des travaux de réhabilitation sur les tronçons restant inopérants.

"Malgré certaines annulations pendant ces deux mois de fermeture, l'impact ne fut pas trop important car les mois de janvier à mars correspondent à la saison des pluies et par conséquent à la basse saison", souligne la spécialiste du marché français.

Ainsi, la fréquentation touristique du Machu Picchu n'aura reculé que de 6,7% à cette période. Un épisode qui semble définitivement clos.

Jeudi 3 Juin 2010 - 18:46
Anne Lombardo

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com