Loading




tourmagazine.fr



Notez
Lundi 19 Octobre 2009 - 08:04

Patrimoine mondial : une centaine de momunents en péril


L’association World Monuments Fund (WMF) vient de dévoiler sa liste de sites culturels en péril à travers le monde pour 2010. En France, l'église de Saint-Martin-des-Puits et l'hôtel de Monnaies, dans le Languedoc sont en danger.



La vieille ville d'Herat en Afghanistan fait partie de la liste / Photo courtesy World Monuments Fund
La vieille ville d'Herat en Afghanistan fait partie de la liste / Photo courtesy World Monuments Fund
Le centre historique de Séville, les châteaux du désert des plaines sableuses d’Ouzbékistan, les jardins surréalistes d’Edward James dans la jungle du Mexique ou encore la route de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Tous sont des lieux chargés d’histoire récente ou millénaire qui ont pour point commun leur lien avec l’homme, ses traditions, ses cultures ou ses passions. Mais qui sont en danger.

Ils figurent avec une centaine d'autres monuments dans le monde sur la liste 2010 du World Monument Fund (WMF) des sites d'héritage culturel en danger.

La liste comprend aussi des sites touchés par des conflits et des catastrophes naturelles : le cimetière de La Nouvelle-Orléans, le fort hollandais de Batticaloa, au Sri Lanka, et le minaret al-Hadba à Mossoul, en Irak.

Des monuments de quarante-sept pays du monde entier. Même la France possède des sites en danger. Cette année, ce sont l'église de Saint-Martin-des-Puits et l'hôtel de Monnaies, à Villemagne-l'Argentière, dans le ­Languedoc qui sont pointés du doigt.


Déjà 315 sites restaurés

En Ouganda, la tombe du roi Wamala est aujourd'hui en péril / Photo courtesy WMF
En Ouganda, la tombe du roi Wamala est aujourd'hui en péril / Photo courtesy WMF
Ce palmarès a été établi par cinq experts, dont le conservateur des Monuments historiques, Pierre-André Lablaude.

Basé à New York, le WMF est l'une des plus sélectes fondations de Manhattan. Tous les collectionneurs, marchands d'art et personnalités en sont mécènes. François Pinault et Martin Bouygues en font partie.

Depuis 1996, la fondation a investi 250 millions de dollars pour restaurer plus de trois cents sites.

En France, six lieux ont déjà bénéficié de cette aide : le château de ­Chantilly, la chapelle de la Visitation à Moulins, l'église de Saint-Sulpice-de-Favières en région parisienne, la bibliothèque de l'Arsenal à Paris, Saint-Trophime à Arles et l'église Saint-Luc à Ménerbes.

Et tout au long de l’année 2010, le fonds privé américain tâchera de sensibiliser les politiques et de lancer des programmes pour protéger ces lieux d’exceptions.

Les Etats-Unis n'y échappent pas avec au Nouveau Mexique, la ville de Taos / Photo courtesy World Monuments Fund
Les Etats-Unis n'y échappent pas avec au Nouveau Mexique, la ville de Taos / Photo courtesy World Monuments Fund

Lundi 19 Octobre 2009 - 08:04
La rédaction

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com