Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 20 Juillet 2005 - 10:32

Ouragan Emily : plus de 50 000 touristes evacués au Yucatan

aucune victime déplorée


Alors qu’un premier bilan du passage d’Emily commence seulement à être établi par les autorités locales, les compagnies de voyages s’organisent et commencent à rapatrier leur clientèle. Le vol Star Airlines de dimanche à décollé hier en fin d’après-midi et un vol Corsair est prévu pour aujourd’hui.



L’ouragan Emily, d´une force IV, a touché le dimanche soir les zones côtières du nord de Quintana Roo (Cozumel, Cancún et la Riviera Maya) et lundi l´état du Yucatan.
L’ouragan Emily, d´une force IV, a touché le dimanche soir les zones côtières du nord de Quintana Roo (Cozumel, Cancún et la Riviera Maya) et lundi l´état du Yucatan.
Pour les départs de cette semaine, les voyagistes proposent des solutions de remplacements, majoritairement sur Cuba et la République Dominicaine. Pour la semaine à venir, tout dépendra de l’évolution de la situation sur place.

L’ouragan Emily, d´une force IV, a touché le dimanche soir les zones côtières du nord de Quintana Roo (Cozumel, Cancún et la Riviera Maya) et lundi l´état du Yucatan.

Emily s'est ensuite dirigée vers ces régions dès les 4 heures (heure locale)approximativement et a commencé sa sortie du territoire à 7 heures (heure locale), en perdant sa force et se situant dès lors en catégorie II.

Les aéroports de Cancun et Cozumel ont rétabli leurs services

Comment se solde le passage d’un cyclone que beaucoup redoutaient ? Alors que les premières informations commencent à parvenir, il semble que les dégâts soient essentiellement matériels.

Et, le plus important, aucune victime ne semble à déplorer. Quand aux infrastructures de communication, elles sont reparties, certaines plus vite que d’autres. Dans un communiqué publié hier en milieu d’après midi, les autorités mexicaines annonçaient que les aéroports de Cancun et Cozumel avaient rétabli leurs services depuis lundi, le premier dès 9 heures (heure locale), et le second à 13 heures (heure locale).

L´aéroport de Mérida a recommencé ses opérations à 12 heures (heure locale). Mais pour les communications téléphoniques, ce n’est pas encore ça.

Rapatrier les clients d'abord

« Nous avions 510 passagers qui étaient arrivés jeudi et vendredi dernier, quelques heures avant que le cyclone arrive sur le Yucatan. Heureusement, nous avons pu les mettre a l’abri et n’avons aucun dommage à déplorer » constate Bruno Gallois, le directeur du Tour opérateur Marsans Transtours.

Mais ça n’a pas été aussi « facile » pour tout le monde. « Nous avions environ 200 clients qu’il nous a fallu recenser et rapatrier. C’était essentiellement des circuits individuels avec une extension balnéaire à Cancun. Ils étaient éparpillés dans la nature, mais nous les avons retrouvé », reconnaît, Philippe Rouas, directeur commercial chez Vacances Transat.

Pour les rapatrier, le TO négocie actuellement avec Corsair pour dérouter certains vols sur les Antilles.

Si le premier objectif des TO, à savoir la rapatriement sur place de leurs clients, semble atteint, il leur faut désormais songer aux prochain départs.

Pour Vacances Transat, l’heure est encore à l’expectative. « Il y a de fortes chances pour que nos départs du 24 et sans doute du 31juillet soient hypothéqués.

Dans l’état actuel des hôtels, même s’il n’y a que des dégâts matériels, il ne nous semble pas décent de faire partir les clients dans ces conditions et nos devrions proposer des alternatives sur Cuba », reconnaît Philippe Rouas.

Il faudra bien compter une quinzaine de jours pour remettre en état les édifices, nettoyer les rues et les jardins et tenter d’effacer les traces du passage d’Emily. Car s’il est possible de réparer les bâtiments en quelques jours, pour la nature, ça met bien plus longtemps.

GALLERIE D'IMAGES DES DEGATS (cliquer ici)



Bilan officiel des autorités mexicaines

Selon le Ministère du Tourisme de l´Etat de Quintana Roo : 57 576 touristes ont été évacués hors de la zone de risque par anticipation.

37 224 autres ont été déplacés dans des hôtels aménagés comme des refuges et 7 090 touristes logés dans des refuges équipés avec des provisions destinées à pourvoir au besoin de ses habitants pendant le passage de l´ouragan.

Madame Carolina Cardenas Sosa, du Secrétariat du Tourisme du Yucatan, annonce que 13 120 touristes ont été évacués, des hôtels de la ville de Mérida, Valladolid, de la zone de Chichen Itza, et Uxmal qui étaient à 100% d´occupation.

A Mérida se trouvent environ 10 000 touristes, à Valladolid 600, en plus de deux refuges avec 800 touristes en provenance de l´État de Quintana Roo (Tulum et Puerto Aventuras), Chichen Itza 600, à Celestun 120, Uxmal 400 touristes.

Cette nuit, une dépêche de l'AFP relatait que plus de 4.000 personnes avaient été évacuées dans le nord-ouest du Mexique avant le passage mardi vers 19h00 (00h00 GMT) du cyclone Emily, dont les dégâts occasionnés dans la péninsule du Yucatan sont estimés à au moins 22 millions d'euros, d'après les autorités mexicaines.

Emily s'avançait mardi en fin de journée vers le nord-ouest du Mexique et le sud du Texas (Etats-Unis).

Mercredi 20 Juillet 2005 - 13:50
La redaction - redaction@tourmag.com

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com