Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 21 Juillet 2005 - 14:43

Nuit des Chimères : les murs ont des yeux et... des oreilles !

Le Vieux-Mans dans ses habits de lumière jusqu'au 18 septembre


Dès la nuit tombée, depuis le 9 juillet, le Vieux-Mans – appelé Cité Plantagenêt en hommage à la dynastie du même nom au XIIe siècle– s'anime. A travers le quartier, dépourvu pour l'occasion d'éclairage public, les passants deviennent alors spectateurs d'un étrange spectacle onirique. Suivez les lumières et laissez-vous entraîner dans la 1ère Nuit des Chimères...



La cathédrale St-Julien et ses anges en pleine représentation
La cathédrale St-Julien et ses anges en pleine représentation
Terre des poètes Ronsard et Du Bellay, Le Mans – dans la Sarthe - met pour la première fois en scène la Cité Plantagenêt chaque soir de l'été. Dans les vieux quartiers de la ville, le visiteur dans l'obscurité se laisse surprendre par un théâtre d'images et de concerts entre rêves et réalités.

Conçu comme un circuit que l'on peut emprunter librement, le parcours-spectacle est composé de projections d'images avec une création sonore. Proposé entre 22h30 et 1h du matin, il met en scène la Cité Plantagenêt à travers trois espaces de la cité : les rues de la vieille ville, la muraille romaine et la cathédrale romaine St-Julien.

Du monde romain à celui du Moyen-âge

A son rythme et sans souci véritable de chronologie, le spectateur découvre chacun des sites mis en ''lumière''. Entre la cathédrale St-Julien et la muraille romaine, le trajet se parcourt silencieusement en déambulation lumineuse dans des ruelles pavées, ''véritables chemins entre les théâtres du temps''.

Cheminant, le public s'approprie à travers monuments et façades, le patrimoine de la ville, traversant librement deux époques de l'histoire de la cité : romaine avec le Bestiaire de la muraille et médiévale, avec le concert de Anges.

L'idée des créateurs de Skertzò, Hélène Richard et Jean-Michel Quesne, a été d'investir une partie ancienne de la ville pour y guider, l'espace d'une heure, le spectateur selon un fil lumineux et historique, du monde romain à celui du Moyen-Âge.

Les anges musiciens de l'ère médièvale

Pendant une dizaine de minutes, des anges, instruments en mains jouent un véritable concert céleste sur la façade ouest de la cathédrale, leurs doigts donnant l'illusion de bouger. Par l'effet de projections, les instruments s'animent. Il suffit maintenant d'écouter et de se laisser aller au rêve.

Cette scène est une référence à la fresque du Concert Céleste située à l'intérieur de la Cathédrale Saint-Julien, l'une des rares représentations graphiques des instruments de musique du XIVème siècle.

Le bestiaire de la muraille : les origines romaines

C'est sur une large partie de la muraille romaine et sur une tour de la même époque que les créateurs de Skertzò réveillent, pendant une quinzaine de minutes, un étrange bestiaire romain et autres figures chimériques.

A travers des pixels de pierre, les images défilantes emportent le spectateur pour lui faire revivre les origines romaines de la cité. Monument unique en France, cette enceinte est aujourd'hui la mieux conservée de tout l'ancien Empire romain, avec celles des deux capitales impériales : Rome et Constantinople.

Se laisser guider par les lanternes magiques

Entre les deux sites de spectacles, en déambulation libre, le visiteur découvre au détour des rues des Chanoines, de la Reine Bérengère... de monuments ou de cours et jardins, l'architecture du passé, à travers un parcours fait de créatures énigmatiques projetées sur le pavage des rues et les façades d'habitations.

Ce cheminement lumineux agit comme le lieu de passage d'un monde à l'autre. Les ombres des monstres se projettent alors sur les murs en d'étonnants théâtres d'ombre. Rêve ou réalité, dans tous les cas c'est une nuit pas comme les autres qui vous attend dans la Cité Plantagenêt...

La Nuit des Chimères : spectacle gratuit du 9 juillet au 18 septembre, chaque soir depuis la tombée de la nuit jusqu'à 1 heure du matin.
En juillet, début à 23h
En août, à 22h30
En septembre, à 22h

Information du public
Office de Tourisme, rue de l'étoile 72000 Le Mans
Tél. 02 43 28 17 22
www.lemans.fr

La muraille romaine et ses créatures étranges
La muraille romaine et ses créatures étranges
Skertzò, du rêve au bout des doigts

L'expérience conjuguée du théâtre et des images - fixes et animées - a conduit Hélène Richard et Jean-Michel Quesne à créer des scènes éphémères et des spectacles originaux. Maîtres de l'illusion et du trompe-l'œil, leurs créations métamorphosent et théâtralisent l'espace urbain.

A la recherche permanente de nouvelles formes de spectacle, ils travaillent pour le développement des moyens d'expressions artistiques les plus variés. On ne compte plus les références artistiques de Skertzò.

Parmi les plus récentes, citons : le spectacle inaugural des Jeux Asiatiques au Qatar, une création pour Nuit Blanche en gare d'Austerlitz, le Printemps français à Kiev, les Chevaux du Stade au Stade de France, Charleville-Mézières, place Ducale : “les Illuminations” (année Rimbaud) ou encore Lyon Fêtes des Lumières 2003, Requiem de Verdi au Stade de France, la restitution des polychromies des portails de la Cathédrale d'Amiens, le spectacle “Rouen, la cathédrale de Monet aux pixels” ou le Brightning Opéra à Tokyo.

Les Chimériques racontent l'histoire de la famille des Plantagenêt
Les Chimériques racontent l'histoire de la famille des Plantagenêt
Les Chimériques

Chaque mercredi et samedi de l'été, du 13 juillet au 18 septembre, avant La Nuit des Chimères, une déambulation est proposée en soirée autour du thème de la famille des Plantagenêt.

Dans le jardin de la Cathédrale Saint-Julien, un comédien accompagné d'un musicien, entraîne le public dans une balade enchanteresse. A travers textes et musiques, une sorte d'avant spectacle à la rencontre des personnages qui ont construit la petite et la grande histoire de la Cathédrale Saint-Julien.

Cette balade se déroulera dans les jardins puis à l'intérieur de la cathédrale. A l'issue de cette première partie de soirée, les spectateurs se retrouveront naturellement au pied de la cathédrale pour assister alors, au début du Concert des anges, l'une des deux parties de ''La Nuit des Chimères''.

Les mercredis et samedis : deux départs chacune de ces soirées : à 21 h et à 22 h - du 9 juillet au 18 septembre. Tarif : 10 € par personne.
Réservations : 02 43 28 17 22

La Nuit des Chimères : rêvez jusqu'au 18 septembre
La Nuit des Chimères : rêvez jusqu'au 18 septembre

Lundi 26 Juin 2006 - 10:33
A.L - anne.lombardo@tourmag.com

Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com