Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 18 Avril 2007 - 10:02

Nouveau TGV Lyria : Paris se rapproche de Zurich et Bâle

Prix, fréquences et promotions en soutien


La nouvelle ligne TGV Est va permettre à la société franco-suisse Lyria de renforcer nettement ses positions sur l’axe Paris-Bâle/Zurich, au détriment notamment de l’avion.



TGV Lyria dit déjà merci au TGV Est. La joint venture entre la SNCF (74%) et les Chemins de Fer Fédéraux suisses (26%) va en effet largement profiter du déploiement de la nouvelle ligne inaugurée le 10 juin prochain. Elle gérera les relations Bâle-Zurich via Strasbourg.

“Si nos parts sont modestes aujourd’hui sur Paris-Bâle/Zurich, nos ambitions sont désormais grandes avec le TGV Est. Nous tablons avec ce dernier sur une activité en hausse de 50% sur cet axe”, a précisé Christian Rossi, directeur général de TGV Lyria, au cours d’un point presse hier à Paris. Paris-Bâle/Zurich ne représente aujourd’hui que 13,4% de son activité, loin derrière les axes Paris-Genève (50,8%) et Paris-Lausanne (33,1%). 

TGV Lyria va proposer chaque jour jusqu'à quatre aller-retours sur Bâle dont deux prolongés sur Zurich. La réduction du temps de parcours va faire de la capitale économique suisse une destination intéressante pour le trafic Loisirs. La desserte de Bâle en 3h30 va lui ouvrir aussi les portes de la clientèle Affaires. 

« Cette dernière devrait nous pousser à mettre en place davantage d’offres corporate à même d’augmenter la part de nos ventes via les agences de voyages, laquelle ne s’élève aujourd’hui qu’à 7% du total » a souligné Christian Rossi.

Partenariat avec Accor sur l’hôtellerie et la restauration

Outre la réduction du temps de trajet, TGV Lyria met aussi en place sur Bâle et Zurich le système de tarification ayant porté ses fruits sur les autres axes. D'abord Picolo, “l'arme anti-aérienne” (plus on réserve tôt, plus les prix sont bas). Ensuite une politique promotionnelle active soutenue par une communication renforcée (une campagne associant la destination Suisse se déroule ce mois-ci dans les gares et le métro parisien).

Si le nombre de fréquences reste plus limité que l'aérien, l'ouverture du TGV Est modifie le rapport de force en faveur du train. Easyjet a d’ailleurs annoncé son retrait de la route Bâle-CDG à la fin juin. TGV Lyria est engagé depuis plusieurs années dans une guerre à couteaux tirés avec les compagnies aériennes. Sur Genève, elle a repris depuis deux ans du terrain à l’avion (easyjet), sa part de marché avoisinant désormais les 50%.

TGV Lyria se rapproche par ailleurs du groupe Accor. La société a ainsi choisi après appel d’offre l’une des filiales du groupe hôtelier, la Compagnie des Wagons-Lits, pour assurer la prestation Restauration dès le 10 juin. Elle a également noué récemment un partenariat hôtelier avec Accor : les clients réservant sur www.tgv-lyria.com bénéficient toute l'année de prix avantageux dans ses hôtels en Suisse et à Paris.

Un TGV des Neiges vers les Grisons

Lyria, fort du succès du TGV des Neiges, met en place l'hiver prochain un TGV des Grisons, cette petite région de Suisse située entre l'Allemagne et l’Autriche. Ce TGV des Grisons reliera Paris à Coire en 6h tous les samedis, de la mi-décembre à fin mars, permettant de se rendre rapidement dans des stations célèbres telles Saint-Moritz, Klosters ou Davos.

Mercredi 18 Avril 2007 - 10:06
Vincent de Monicault


News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com