Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 8 Juillet 2010 - 15:03

Montélimar : le tourisme à l'heure de l'électronique


Dans la capitale de la Drôme provençale, il n'y a pas que le nougat. L'Office de Tourisme de l'agglomération expérimente depuis hier OTIPASS, le premier passeport touristique électronique.



Le Château des Adhémar / Office de Tourisme de Montélimar
Le Château des Adhémar / Office de Tourisme de Montélimar
Allez savoir s'il s'agit d'une coïncidence ou d'une habile campagne d'annonces intelligemment orchestrée par le député maire de la ville, Franck Reynier.

Toujours est-il qu'à quelques heures d'intervalle à peine, Montélimar, dont le nom depuis des décennies reste généralement associé pour la majorité des français à la RN7 et au nougat, vient de faire une entrée fracassante dans le monde des nouvelles technologies et de l'électronique.
 
Il y a d'abord eu  en début de semaine l'officialisation par le groupe Amazon.com du choix de la capitale de la Drôme provençale pour y implanter sa seconde plateforme.

Ce jeudi, ensuite, les dirigeants de l'Office de Tourisme de l'agglomération de Montélimar ont lancé OTIPASS, annoncé comme le premier passeport électronique touristique.
 
Pour l'heure, ce passeport prend la forme d'une carte mais il pourra rapidement se décliner sous la forme d'une clé USB ou par le biais d'un téléphone portable NFC. La carte en question, aux couleurs lavande du pays, identifie son porteur et les personnes qui l'accompagnent.

Elle est en fait délivrée à toutes celles et tous ceux qui, après s'être connectés sur le site internet de l'OT, décident d'acquérir des produits locaux, de l'hébergement ou de la restauration, des accès à des sites, à des spectacles...

Emmanuelle Rivas et les deux spécialités de Montélimar : le nougat et le passeport touristique électronique / JB-TourMaG.com
Emmanuelle Rivas et les deux spécialités de Montélimar : le nougat et le passeport touristique électronique / JB-TourMaG.com
Le système adopté permet de répertorier sur cette fameuse carte l'ensemble des prestations et réservations achetées. Elle constitue également un Pass VIP donnant un accès privilégié dans un second temps à certaines prestations.

Le touriste, débarrassé de la peur de perdre ou d'être dépouillé de son argent ou de ses documents, n'aura plus qu'à se présenter auprès du fournisseur de service avec sa carte pour obtenir restitution du produit ou de la prestation préalablement réservés sur le net et déjà acquittés.

En fait, si la démarche initiale d'achat sur le net n'a rien d'extraordinaire ou de nouveau, l'application au domaine touristique de telles transactions électroniques via de nouvelles technologies comme la carte, la clé USB ou les téléphones portables nouvelles génération, se veut plus innovante.

Initié et coordonné par l'ADCET, traduisez « Alliance pour le Développement des transactions Electroniques dans les Collectivités Territoriales » , le projet lancé à Montélimar a suscité un grand intérêt au sein de sociétés spécialisées.

IXXI, (filiale de la RATP), Spirtech, Calypso Network Association, Sagem Morpho, autant de grandes sociétés qui n'ont pas hésité à investir et à développer leur savoir-faire, principalement en matière de sécurisation du système.

A l'évidence, tous sont aujourd'hui persuadés qu'après les transports, le stationnement ou d'autres applications plus limitées, le secteur du tourisme en France est un marché d'avenir. N'y a t'il pas en France quasiment autant d'OT ou de Syndicats d'Initiatives que de communes...

D'aucuns pourront s'étonner qu'à titre expérimental ce ne soit pas un des sites touristiques majeurs de l'hexagone qui ait été choisi. Surtout connus pour être une ville de passage, Montélimar et ses alentours ont néanmoins suffisamment d'atouts touristiques pour que l'expérimentation serve de repère intéressant.

Pour Emmanuelle Rivas, la directrice de l'OT de l'agglomération de Montélimar, la mise en place de la carte OTIPASS s'inscrit dans la continuité d'une réflexion commencée en octobre 2008 avec le 1er Forum du Nouveau Tourisme.

A travers la carte OTIPASS, elle compte bien générer un taux important de nouveaux clients. Car via internet, la carte OTIPASS de la Drôme provençale a de fortes chances de s'imposer dans le petit monde déjà bien peuplé des Cartes Cadeau achetées sur la toile !

Pour en savoir plus : www.passeport-touristique.com

Jeudi 8 Juillet 2010 - 15:03
Jean BEVERAGGI

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com