Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 5 Avril 2006 - 10:20

Monaco accueille le MSC Opéra sur un tapis rouge

MSC Opera contribuera à accueillir plus de 51 000 passagers


Pour sa première escale en Principauté, le MSC Opera a été accueilli comme un prince. Pour ce premier rendez-vous avec le port le plus prestigieux de la riviera, Pier Francesco Vago, président directeur général de MSC Cruises et son épouse Alexia Aponte, fille des propriétaires du groupe MSC, étaient accueillis par S.A.S. le prince Albert 2.



Alexia Aponte et SAS le Prince Albert 2
Alexia Aponte et SAS le Prince Albert 2
Dans le vieux port de Monaco, l’imposante silhouette de MSC Opera imposait le respect. Pour Lionel Avias, pilote du port, la manœuvre a été délicate pour accoster ce navire 253 mètres, le plus grand jamais arrimé à Monaco. Non pas que la digue ne le permette pas, mais aujourd’hui, on célébrait la première escale du MSC Opera en Principauté. Une réception protocolaire avec estrade et tapis rouge ont imposé de déplacer le paquebot à l’extrémité de la digue afin que les passagers ne débarquent pas au beau milieu de la réception.

Plus de 10 millions d’Euros pour Monaco

Pour ce premier rendez-vous avec le port le plus prestigieux de la riviera, Pier Francesco Vago, président directeur général de MSC Cruises et son épouse Alexia Aponte, fille des propriétaires du groupe MSC, étaient accueillis par S.A.S. le prince Albert 2. Ce dernier a souligné l’importance de la croisière à Monaco.

Il est vrai qu’à lui seul, MSC Opera contribuera cette année à accueillir plus de 51000 passagers. Les retombées économiques sont loin d’êtres négligeables puisque l’on considère qu’un passager en escales dépense 150 € et 250 € pour les passagers en tête de ligne.

SAS Le Prince Albert II favorable à la croisière

On comprend pourquoi les armateurs sont aujourd’hui aussi sollicités par les communes portuaires. Ainsi, lors de son allocution, S.A.S. le prince Albert 2, invitait, les armateurs à renforcer dès l’année prochaine une deuxième unité.

Mais en dehors de l’attrait économique pour les villes et les armateurs, c’est l’intérêt des passagers qui prévaut. Et Monaco demeure toujours une escale particulière. Le paquebot se trouve en plein centre ville, et chacun peut se déplacer facilement lors d’une escale, même d’une demi-journée. Les attractions sont nombreuses, aussi bien culturelle que festive et même pour les frontaliers, italiens et français la principauté reste une destination exotique.

Si à Paris, Antonio Donsanti, ne mesure pas encore les retombées d’une tête de ligne sur Monaco au lieu de Marseille, Monaco sera certainement une escale incontournable des prochaines programmations.

Jeudi 6 Avril 2006 - 15:30
Jean-François Gourdon - jfgourdon@tourmag.com

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com