Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 26 Octobre 2005 - 00:49

Mexique : l'exode des touristes se poursuit

annulation des départs de fin de semaine sur Cancun


Le rapatriement des touristes sur place se poursuit, tant au Mexique qu’à Cuba. Corsair devrait rapatrier depuis Merida quelques 1 000 touristes français sur deux vols. Le premier était prévu hier dans la soirée et le second est attendu ce soir. Sur place, alors qu’un état réel de l’étendue des dégâts reste encore à faire, les voyagistes et les compagnies charter ont décidé d’annuler les départs de fin de semaine sur Cancun mais maintiennent ceux sur Cuba.



La remise en état de la station de Cancun est d’au moins 15 jours, si ce n’est plus
La remise en état de la station de Cancun est d’au moins 15 jours, si ce n’est plus
Pas facile de se faire une idée exacte de la situation sur la Riviera Maya tant les informations, encore parcellaires vu l’état des communications, arrivent au compte goutte. Mais il y a plus urgent. « Avec les deux vols que nous avons mis en place, nous devrions en être à plus de 1 000 touristes rapatriés », explique Sandrine Guillemain pour la Compagnie Corsair.

Un 1er vol devait décoller hier dans la soirée de Merida pour rejoindre Paris via Punta Cana. Un second est attendu demain vers 22h. « Nous avons une quinzaine de bus qui convergent vers Merida.

En association avec l’office du tourisme, des postes de distribution de boisson seront installés car l’attente risque d’être longue à l’aéroport, pas prévu pour accueillir pareil trafic mais nos clients rentrent ce soir », explique Rémy Vénitien, chef de produit chez Vacances Transat .

Vols Star et Corsair annulés ce week-end

Star Airlines a de son côté déjà commencé ses premiers rapatriements. Désormais rompus à ces aléas qui reviennent aussi sûrement que la mauvaise saison, les TO s’affairent en priorité au retour des français bloqués par les furies de Wilma et... pas seulement au Mexique.

« Le vol de vendredi sur Varadero n’est pas parti et les clients qui devaient rentrer ce week end sont toujours là bas », explique Philippe Sangouard, le directeur commercial de Look Voyages. Leur retour, là encore, n’est désormais plus qu’une affaire d’heure.

Mais dans cette priorité à faire revenir ses clients, se greffe aussi la gestion des départs à venir avec une question essentielle : l’état réel de la situation sur place tant les informations contradictoires circulent... mais s’accordent toutes à chiffrer des dégâts très importants.

« Tout est touché », soupire Philippe Sangouard qui n’attend pas un retour à la normale avant au moins une quinzaine de jours. « Les hôtels Riu nous expliquent qu’ils pourront fonctionner à nouveau normalement d’ici quelques jours », explique René Marc Chikli, le président du Ceto. Mais il précise aussitôt que « l’optimisme souvent affiché par les hôteliers après un cyclone n’est pas toujours réaliste. »

« Il faut voir comment la situation va évoluer mais à l’heure actuelle, il n’est pas possible de dire quand il sera possible d’assurer des séjours sur Cancun », reconnaît Bruno Gallois le directeur de Marsans. Une incertitude qui a décidé compagnies et TO d’annuler les départs prévus ce week end.

Sont concernés les vols de vendredi (Star Airlines) et dimanche (Corsair) sur Cancun. De son côté, Corsair a également prévu la suppression de son Paris-Varadero-Cancun ainsi que son Cayo Coco – Cancun. Pour les départs futurs, les avis divergent. « Pour les départs de la semaine prochaine, rien n’est encore décidé. Il faut d’abord avoir une idée précise de la situation », affirme Bruno Gallois.

« D’après nos informations, la remise en état de la station de Cancun est d’au moins 15 jours, si ce n’est plus. Nous avons donc décidé de suspendre nos départs sur le Mexique jusqu’au 13 novembre, voire jusqu’au 20 si la situation l’exige. « Soit nous proposons des avoirs ou un produit similaire », explique Philippe Sangouard.

Look Voyages : pas de retour à Cancun avant le 13 novembre

Si vous avez réservé pour cette période, vous devez vous renseigner auprès de votre agence de voyage. En effet, les annulations possibles sont gérées au cas par cas, selon les professionnels et... l'état des hôtels avec lesquels travaillent les voyagistes ! « Les remboursements seront gérés au cas par cas », confirme le directeur commercial de Look voyages. Néanmoins, tous les TO confirment le maintien de frais d’annulation sur Cuba.

Dans la gestion des contre-propositions, en remplacement des séjours Mexique, c’est la République Dominicaine qui est majoritairement proposée. Oui, mais on est en période de vacances scolaires et comme le rappelle René Marc Chikli « Mais ce n’est pas facile car ce cyclone tombe en pleine période de vacances scolaires et les contre propositions ne sont pas évidentes à trouver », reconnaît-il.

Pour l’instant, de l’aveu du président du Ceto, les agences comprennent plutôt bien la situation et les litiges semblent limités. Quant à l’incroyable successions de catastrophes qui s’abattent sur la planète, c’est à se demander quand est-ce que la série va enfin prendre fin.

Vendredi 28 Octobre 2005 - 10:04
Herve Ducruet - herve.ducruet@tourmag.com

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com