Loading




tourmagazine.fr



Notez
Vendredi 19 Juin 2009 - 07:32

Mer et Voyages : le spécialiste des voyages en cargo


Directrice générale de Mer et Voyages Françoise de Tailly programme des voyages maritimes originaux, à contre courant des croisières traditionnelles. Avec quelques encablures d'avance sur ses confrères elle s'est en effet spécialisée dans les voyages en cargos, cargos mixtes et porte-containers, en vaisseaux océanographiques, en brise glace, en grands voiliers... Le besoin d'un retour aux traditions ou l'envie de voyager loin, longtemps à budgets modérés motivent sans doute une demande qui, tout en restant marginale, progresse régulièrement.



Mer et Voyages : le spécialiste des voyages en cargo
La flotte des cargos en circulation sur le globe dépasserait les 40 000 unités. Un grand nombre de ces colosses chargés de marchandises navigue avec des cabines vides – celle de l'armateur ou d'un officier – et accepte de prendre des passagers.

Les bateaux, même en période de crise, ne manquent pas et l'on trouve désormais des billets de cargo pour voyager dans le monde entier.

Du voyage court à l'exemple d'un départ de Venise ou de Salerne vers Israël ou la Turquie (6 jours) au tour du monde (126 jours), l'offre est large. Mer et Voyages propose un choix de 230 itinéraires sur toutes les mers du monde. Selon les cargos, l'offre va de une à cinq cabines au maximum.

François de Tailly possède la culture des grands voyages en mer. Dans les années 1930, c'est à bord de cargos battant pavillon italien que voyageait la branche sud-américaine de sa famille pour venir en France Aujourd'hui, elle programme ce type de voyage en spécialiste.

Une piscine en partage avec le pacha

« Au début les compagnies étaient peu nombreuses à prendre des passagers. Au fil des ans la mécanique s'est modernisée et les équipages se sont réduits. Certaines compagnies se sont spécialisées. Aujourd'hui les passagers trouvent à bord tout le confort, internet, télévision. Les cabines sont vastes, 30 m2 en moyenne. Certains cargos disposent même d'une piscine. »

Et les traditions demeurent : les repas sont prix au mess avec les officiers et le pacha.

Elle met toutefois en garde les amateurs de voyages sur ce type de voyage où le contemplatif l'emporte sur l'action et où il convient d'oublier toute rigueur en matière de timing.

« La priorité de tels navires est toujours le transport des marchandises même dans le cas où ils accueilleraient des passagers payants à leur bord.

Sur ce principe les cargos subissent parfois des modifications d’horaires, suppriment ou changent leurs escales. Rien n'est vraiment définitif. Il faut se garder de prendre des préacheminements non modifiables
».

Le coût moyen est de l'ordre de 100 euros par jour et par personne. En 2008 elle a fait voyager près de 450 passagers à bord des seuls cargos, une production de niche à l'intérieur d' une production globale originale. Parmi ces passagers beaucoup d'expatriés – 100 kgs de bagages sont acceptés par cabine – et... de femmes seules !

www.mer-et-voyages.com

Cargo Blues

A lire, « Le Guide des Voyages en Cargo » de Hugo Verlomme (Lattès) qui, dans son ouvrage très complet, nous rappelle à quelques auteurs amateurs de traversées insolites au début du 20e siècle.

Joseph Conrad, d'origine polonaise, orphelin à dix ans, il s'engagea à Marseille dans la marine marchande française puis, plus tard, anglaise ; Malcom Lowry, l'auteur de « Au-dessous du Volcan » qui, à 18 ans, travaille comme garçon de pont sur un cargo en route pour le Japon ; Blaise Cendrars, embarqué pendant l'hiver 1910 comme interprète à bord du Volturno ; Le Canadien Jack Kerouarc, écrivain routard et vagabond , aide-cuisinier à bord d'un cargo entre les Etats-Unis et le Mexique dans les années 1950.

Vendredi 19 Juin 2009 - 07:38
Michèle SANI


News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com