Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mardi 8 Janvier 2008 - 08:40

Mauritanie : la cacophonie entre les voyagistes


Spécialiste du tourisme expéditionnaire en Mauritanie avec ses marques Terres d’Aventure, Nomades et Désert, le groupe Voyageurs du Monde suspend ses départs. Club Aventure et Allibert en font de même. De son côté Point Afrique et quelques TO de niche les maintiennent. L’un suit les directives du Quai d’Orsay et met en pratique le principe de précaution. L’autre qui réalise aussi un important trafic ethnique avec cette destination dit « ne pas comprendre la prise de position du gouvernement français ».



Mauritanie : la cacophonie entre les voyagistes
La quasi-totalité de ces voyagistes très spécialisés ont en commun le fait de vendre directement et sans intermédiaire leurs prestations.

Ils prennent donc leurs responsabilités et doivent répondre directement de la bonne exécution des contrats souscrits avec leurs clients.

Chacun agit selon ses engagements, son marché, sa conscience, ses responsabilités.

En réalité, qu’il s’agisse des pouvoirs publics, du syndicat des agences de voyages ou d’une association comme le CETO, rien ne peut les empêcher ou les obliger à prendre telle décision plutôt qu’une autre. En la matière le seul juge et décideur est le client.

Trois vols hebdomadaires Air Méditerranée entre la France et Atar

« Point Afrique donne l’impression que la plupart des voyagistes n’ont pas suspendu leurs vols sur la Mauritanie. C'est faux ! Nous suspendons nos départs jusqu’à la fin janvier 2008 et. nos marques Terres d’Aventure, Nomade et Désert représentent 65 % du vol Air Mediterranée affrété chaque semaine par Go Voyages », déclare Jean-François Rial, le président du groupe Voyageurs du Monde.

Deux autres voyagistes, spécialistes du tourisme expéditionnaire utilisent le charter de Go Voyages : Club Aventure et Allibert.

De son côté Point Afrique (actionnaire de la compagnie Air Méditerranée) maintient ses deux vols hebdomadaires Air Méditerranée à destination de Atar. Le premier assure une liaison au départ de Mulhouse avec un stop à Marseille et le second part de Paris.

L’essentiel des remplissages de Point Afrique est assuré par un trafic ethnique et le transport d’un certain nombre d’ ONG. Le tourisme assuré par Point Afrique Voyages et quelques TO de niche représentent environ 30 % de son trafic à destination de la Mauritanie.

« Nous ne comprenons pas la prise de position du gouvernement français. Aucun élément supplémentaire sur l’insécurité en Mauritanie ne nous est parvenu. Nos partenaires mauritaniens nous rassurent sur les conditions sécuritaires. Nous donnons aux clients le libre choix de partir ou pas », déclare Virginie Albouy, directrice de Point Afrique. Signalons tout de même que le TO a annulé les circuits sur Aleg dans le sud du pays.

ATR : « Depuis Noël nous suspendons nos départs dans un souci de précaution... »

L’ATR (Association pour un Tourisme Responsable) est une association qui regroupe les opérateurs du tourisme partageant des valeurs communes dans l’exercice de leur profession. Ces valeurs sont basées sur le respect, la solidarité et la qualité.

Souvent spécialistes d’un tourisme « nature et découverte », ces adhérents programment presque tous la Mauritanie. (Allibert, Atalante, La Balaguère, Club Aventure, Désert, Nouvelles Frontières Aventure etc.)

Tous souhaitent œuvrer dans le sens d’un tourisme plus responsable en faisant profiter les populations locales des retombées économiques du tourisme. Ils ont tous suspendu leurs départs.

« Depuis Noël nous suspendons nos départs dans un souci de précaution pour assurer la sécurité de nos clients. Nous regrettons toutefois que le Ministère des Affaires Etrangères ne donne pas davantage d’informations. Ce sont des bruits. Des menaces, il y en a tous les jours mais nous n’avons aucune certitude sur leur réalité », déclare Yves Godeau, secrétaire général de l’association.

Les TO du charter Point Afrique

Les TO du charter Point Afrique : Hommes et Montagnes, Matins du Monde, Infinitude, Chemins de Sable, l’Ami du Vent, Croq’nature, La Balaguère, Zig Zag, Dunes Sauvages, Mauritanie Aventure, Acabao et Sport Afrique - ces deux dernières étant des filiales de Point Afrique.

Mauritanie : la cacophonie entre les voyagistes
La mise en garde du MAE

Les quatre Français assassinés le 24 décembre dernier dans la région d’Aleg au sud de la Mauritanie et l’attaque d’une position militaire au nord du pays donnent du crédit aux menaces terroristes. L’abandon du Rallye Dakar, en dépit des investissement colossaux qu’il représente, grossit fortement le trait. C’est le moins qu’on puisse dire.

Recommandations du Ministère des Affaires Etrangères (au 7 janvier 2008)

Il est actuellement fortement déconseillé à tous les Français de se rendre en Mauritanie quel que soit l’objet de leur déplacement (tourisme, évènement sportif...). Il leur est suggéré de le reporter ou de choisir une autre destination.

Et pour ceux déjà sur place : d’éviter tout voyage ou séjour isolé - De recourir aux services d’agences de tourisme professionnelles ayant une bonne connaissance du pays et une longue expérience des séjours touristiques en Mauritanie - De se faire connaître des services de l’ambassade - De s’informer de façon permanente sur les conditions de sécurité dans les secteurs qu’ils entendent visiter - De visiter régulièrement ce site dans la mesure où il peut être mis à jour sans préavis.
Il est rappelé que la zone frontalière avec le Sahara occidental est minée, et qu’il est impératif de ne pas s’écarter de la piste officielle.."


A suivre…

Mardi 8 Janvier 2008 - 08:46
Michèle SANI

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com