Loading




tourmagazine.fr



Notez
Jeudi 6 Décembre 2007 - 10:31

Lyon : la Fête des Lumières éclaire vos nuits

Rendez-vous incontournable du 6 au 9 décembre prochain


Depuis le 6 et jusqu'au 9 décembre prochain, Lyon brille de mille feux à l'occasion de la traditionnel Fête des Lumières. Avec 4 millions de visiteurs l'an passé, la ville espère pour cette nouvelle édition, attirer autant - voire plus - de monde. Un seul objectif : que la fête se prolonge dans les têtes au delà des 4 nuits d'illuminations...



Place bellecour /I love Lyon / Jacques Rival
Place bellecour /I love Lyon / Jacques Rival
A l'origine d'un concours lancé par les autorités religieuses en 1850, la fête des lumières brille et illumine la ville de Lyon tous les 8 décembre (voir encadré). Un siècle et demi plus tard, l'évènement est devenu un véritable succès populaire et attire chaque année des millions de visiteurs. Pour preuve, l'année dernière, un seul week-end aura suffit à réunir 4 millions de personnes venues de toutes parts admirer l'étonnant spectacle.

Pendant 4 nuits, du 6 au 9 décembre, plus de 70 rendez-vous lumineux sont proposés au public dans toute la ville : façades, places, jardins et autres espaces publics se transforment sous la lumière et offrent des spectacles uniques. Qu’ils soient spectaculaires ou intimistes, contemplatifs ou participatifs, poétiques ou décalés... tous proposent une rencontre originale avec la lumière et un visage inédit de Lyon.

En centre-ville, c’est une vingtaine d’espaces qui sont, chaque nuit, totalement transformés par la lumière, sur un parcours allant de la montée de la Grande Côte (au nord) à la place Carnot (au sud), en passant par la place des Célestins, la place de la République ou la place Bellecour. De nouveaux lieux sont inscrits au programme de cette édition 2007, comme le quartier Croix-Paquet, le jardin des Plantes, la place de la République ou encore les terrasses de la Guillotière.

Vergers d'antan
Vergers d'antan
Mis en lumière par des équipes artistiques reconnues ou émergentes, ces lieux transfigurés offrent également aux passants une vitrine des dernières évolutions artistiques et technologiques dans le domaine de la lumière. Tout comme en 2005 et 2006, l’éclairage public sera colorisé et tamisé pour plonger le visiteur dans une ambiance particulière.

Une nouveauté cette année : une signalétique lumineuse indiquera la présence de chaque oeuvre pour mieux guider le public dans sa déambulation. Conçue comme une oeuvre lumière à part entière, cette signalétique informera autant qu’elle mettra en valeur les artistes de manière ludique et esthétique.

À proximité du centre-ville, une cinquantaine de projets offrent aux visiteurs une Fête des Lumières plus intimiste et participative. Fruits d’un travail avec les habitants et les acteurs locaux, ces projets s’inscrivent dans une démarche de convivialité et d’appropriation de la fête.

En savoir plus : www.lumieres.lyon.fr

Les passagers de Saint Paul
Les passagers de Saint Paul
La Fête en un clin d'oeil

- du jeudi 6 au dimanche 9 décembre 2007
- 4 nuits de scénographies
- installations et spectacles “lumières”
- près de 4 millions de visiteurs attendus
- plus de 70 rendez-vous lumineux dans les sites emblématiques de Lyon
- une fête gratuite pour tous et dans toute la ville
- un rendez-vous qui s’appuie sur la tradition du 8 décembre, née il y a plus de 150 ans
- une vitrine du savoir-faire lyonnais, national et international en matière de lumière événementielle
- un événement qui s’appuie sur les innovations technologiques dans les domaines liés à la lumière
- une fête solidaire autour d’une oeuvre collective lumineuse réalisée le 8 décembre, place Bellecour, au bénéfice des “Restaurants du coeur”
- une fête qui favorise la rencontre entre professionnels (Club des partenaires, colloques, association LUCI...).

Parcours Lumière  ©M.Djaoui
Parcours Lumière ©M.Djaoui
L'histoire du ''8 décembre''

L’histoire du 8 décembre est intimement liée à l’histoire religieuse lyonnaise. Elle trouve ses origines en 1852, il y a plus d’un siècle et demi. En 1850, les autorités religieuses lancent un concours pour la réalisation d’une statue de la vierge, envisagée comme un signal religieux au sommet de la colline de Fourvière. Un an plus tard, ce concours est remporté par le sculpteur lyonnais Fabisch, et la date du 8 septembre 1852 est choisie pour l’inauguration de la sculpture. Mais au mois d’août, la Saône sort de son lit et envahit le chantier où la statue doit être réalisée.

L’inauguration est donc reportée au 8 décembre, fête de l’immaculée conception. Le jour même, les journaux annoncent le programme de la soirée et toute la ville se prépare à l’événement. Quelques-uns prévoient même d’illuminer les façades de leurs habitations à l’aide de bougies.

Mais le mauvais temps va contrarier à nouveau les réjouissances, contraignant les autorités religieuses à reporter l’inauguration au 12 décembre. Malgré ce contre-ordre officiel, l’enthousiasme des Lyonnais n’est pas atteint et le 8 décembre, les premières fenêtres s’allument ; à 20h, la ville entière est illuminée. Une grande partie de la population descend dans la rue et amplifie ce geste spontané et communicatif. Les autorités religieuses suivent le mouvement et la chapelle de Fourvière apparaît alors dans la nuit.

Ce soir là, une véritable fête est née ! Chaque année désormais, le 8 décembre, les Lyonnais déposent des lumignons à leur fenêtre et se retrouvent pour déambuler dans les rues de la ville.

Cultures
Cultures

Vendredi 7 Décembre 2007 - 08:51
Rédaction (A.L)


Actualité | SAV du Voyage | Testé pour vous | Mode d'emploi du voyage | Editorial | Concours Voyages | Publi-Rédactionnel | France | HONG KONG DESTINATION2 | NORVEGE DESTINATION | QATAR DESTINATION | REPUBLIQUE DOMINICAINE DESTINATION | PORT AVENTURA DESTINATION | Monde | Rechercher par destination






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com