Loading




tourmagazine.fr



Notez
Mercredi 31 Août 2005 - 11:44

Liste noire : quelle protection pour les passagers aériens ?

mesures accrues et interdiction de 5 compagnies


Après les accidents d’avions qui ont endeuillé l’Europe et la France cet été et la psychose qui frappe désormais les passagers aériens, le Ministre des Transports Dominique Perben a souhaité que la liste des compagnies autorisées (régulière et charter) ainsi que celle des compagnies interdites soit accessible sur le site de la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC).



le nombre de contrôleurs devrait passer de 25 actuellement à une trentaine
le nombre de contrôleurs devrait passer de 25 actuellement à une trentaine
Au total, 5 compagnies sont dorénavant interdites sur le sol français selon la DGAC : Air Koryo (Corée du Nord), Air Saint-Thomas (Etats-Unis), International Air Service (Liberia) et Lineas AER de Mozambique (LAM) et Phuket Airlines (Thaïlande).

En outre, le Ministère promet la prises de mesures réglementaires et des contrôles accrus, notamment renforcés pour les compagnies étrangères : le nombre de contrôleurs de la DGAC devrait "très vite" passer de 25, actuellement, à une trentaine.

Quant aux contrôles inopinés, ils seront également intensifiés, jusqu'à 2.000/an contre 1.600 environ en 2004.

Des mesures réglementaires accrues

Par ailleurs, d'ici la fin de l'année en cours, le ministère des Transports publiera un texte réglementaire qui obligera les voyagistes et affréteurs d'avions à informer le passager du nom de la compagnie aérienne qu'il empruntera, même en cas de changement de dernière minute.

La DGAC indique que l'interdiction a été étendue au transporteur Transairways, affrété par LAM. En Europe, seuls le Royaume-Uni et la Suisse et l'Italie publient déjà des listes noires, ce que font aussi les Etats-Unis.

Les professionnels du tourisme, quant à eux sont satisfaits de ces mesures mais restent prudents. Le président du Ceto (Association des tours opérateurs), René-Marc Chikli, a indiqué que si cette liste ''est une bonne chose'', elle ne doit être qu'une ''première étape''. ''Il faudrait une liste noire concernant toutes les compagnies ayant accès aux systèmes de réservation électroniques mondiaux ».

Des professionnels satisfaits mais prudents

Enfin, selon Jean-Pierre Mas, président du réseau Afat-Voyages, « il ne faudrait pas que ces mesures soient de la poudre aux yeux. La liste ne concerne pas les compagnies de ''bout de ligne'' (Ndlr : ce sont les compagnies qui achèvent les liaisons), qui sont celles qui posent problème''.

Les listes noires sont visibles sur www.dgac.fr. Il vous est également possible d'appeler une cellule technique de la DGAC au 01 58 09 40 40 , pour obtenir des réponses précises et détaillées à toutes les questions techniques que ces listes pourraient soulever.

Jeudi 1 Septembre 2005 - 14:17
Redaction (A.L) - redaction@tourmag.com

News | Transport | Croisière






RSS | Facebook | Newsletter | Ajout aux favoris


tourmag.com brochuresenligne.com mytourmag.com dmcmag.com